×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esaïe 14.29

Esaïe 14.29 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esaïe 14.29  Ne te réjouis pas, pays des Philistins, De ce que la verge qui te frappait est brisée ! Car de la racine du serpent sortira un basilic, Et son fruit sera un dragon volant.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esaïe 14.29  Ne te réjouis pas, pays des Philistins, De ce que la verge qui te frappait est brisée ! Car de la racine du serpent sortira un basilic, Et son fruit sera un dragon volant.

Segond 21

Esaïe 14.29  Ne te réjouis pas, Philistie tout entière, de ce que le gourdin qui te frappait a été mis en pièces ! En effet, de la racine du serpent sortira une vipère, et son rejeton sera un serpent venimeux volant.

Les autres versions

Bible Annotée

Esaïe 14.29  Ne te réjouis point, toi, toute la Philistie, de ce que la verge qui te frappait a été brisée ; car de la racine du serpent sortira un basilic, et son fruit sera un dragon volant.

John Nelson Darby

Esaïe 14.29  Ne te réjouis pas, Philistie tout entière, de ce que la verge qui t’a frappée est brisée ; car de la racine du serpent sortira une vipère, et son fruit sera un serpent brûlant qui vole ;

David Martin

Esaïe 14.29  Toi, toute la contrée des Philistins, ne te réjouis point de ce que la verge de celui qui te frappait a été brisée ; car de la racine du serpent sortira un basilic, et son fruit sera un serpent brûlant qui vole.

Ostervald

Esaïe 14.29  Ne te réjouis point, terre des Philistins, de ce que la verge qui te frappait a été brisée ; car de la race du serpent naîtra un basilic, et le fruit en sera un dragon volant.

Lausanne

Esaïe 14.29  Ne te réjouis pas, toi Philistie, tout entière, de ce que la verge qui te frappait est brisée ! Car de la racine du serpent sortira une vipère, et le fruit en sera un serpent brûlant qui vole.

Vigouroux

Esaïe 14.29  Ne te réjouis pas, (toi) terre (entière) des Philistins, de ce que la verge de celui qui te frappait a été brisée ; car de la racine du serpent il sortira un basilic, et ce qui en naîtra dévorera les oiseaux.[14.29 De la race du serpent, etc. Selon la plupart des Pères et des commentateurs, ce serpent est Achaz, et ce basilic Ezéchias ; mais Dom Calmet pense que le serpent marque Sennachérib, et le basilic, Asaraddon, parce que ces deux rois d’Assyrie firent la guerre aux Philistins, au temps d’Isaïe ; que le prophète, au verset 31, nous fait entendre le mal qu’il prédit viendra fondre sur les Philistins du côté de l’aquilon, ce qui signifie ordinairement la Chaldée ou l’Assyrie, et que la comparaison d’Ezéchias à un basilic ne lui paraît pas du style d’Isaïe. ― Terre entière de Palestine. Le mot Palestine désigne ici le pays des Philistins. ― Terre entière ; indique qu’il s’agit des cinq principautés que renfermait la Philistie.]

Auguste Crampon

Esaïe 14.29  Ne te livre pas à la joie, Philistie tout entière, de ce que la verge qui te frappait a été brisée ; car de la race du serpent sortira un basilic, et son fruit sera un dragon volant.

Lemaistre de Sacy

Esaïe 14.29  Ne te réjouis point, terre de Palestine, de ce que la verge de celui qui te frappait a été brisée : car de la race du serpent il sortira un basilic, et ce qui en naîtra dévorera les oiseaux.

Zadoc Kahn

Esaïe 14.29  “ Terre des Philistins, ne te réjouis pas sans mesure de ce qu’elle soit brisée, la verge qui te frappait; car de la racine d’un serpent sortira un basilic, et son fruit sera un dragon volant.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esaïe 14.29  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esaïe 14.29  אַֽל־תִּשְׂמְחִ֤י פְלֶ֨שֶׁת֙ כֻּלֵּ֔ךְ כִּ֥י נִשְׁבַּ֖ר שֵׁ֣בֶט מַכֵּ֑ךְ כִּֽי־מִשֹּׁ֤רֶשׁ נָחָשׁ֙ יֵ֣צֵא צֶ֔פַע וּפִרְיֹ֖ו שָׂרָ֥ף מְעֹופֵֽף׃

La Vulgate

Esaïe 14.29  ne laeteris Philisthea omnis tu quoniam comminuta est virga percussoris tui de radice enim colubri egredietur regulus et semen eius absorbens volucrem