×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Cantique 6.9

Cantique 6.9 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 - BDGCantique 6.9Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Lemaistre de Sacy - 1701 - SAC Cantique 6.9Quelle est celle-ci, ont-elles dit , qui s’avance comme l’aurore lorsqu’elle se lève, qui est belle comme la lune, et éclatante comme le soleil, et qui est terrible comme une armée rangée en bataille ? L’épouse.
David Martin - 1744 - MARCantique 6.9Ma colombe, ma parfaite, est unique ; elle est unique à sa mère, à celle qui l’a enfantée ; les filles l’ont vue, et l’ont dite bienheureuse ; les Reines et les concubines l’ont louée, [en disant] :
Ostervald - 1811 - OSTCantique 6.9Elle est l’unique de sa mère, l’unique de celle qui l’a enfantée ; les jeunes filles l’ont vue, et l’ont dite bienheureuse ; les reines et les concubines l’ont louée.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831 - CAHCantique 6.9Unique est ma colombe, ma parfaite ; elle est unique pour sa mère ; elle est la préférée de celle qui l’a enfantée ; les jeunes filles l’ont vue, et l’ont félicitée ; les reines et les concubines l’ont louée.
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846 - LAMCantique 6.9Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Perret-Gentil et Rilliet - 1869 - PGRCantique 6.9mais une seule est ma colombe, ma pure ; elle est l’enfant unique de sa mère, la favorite de celle qui lui donna naissance. Les filles la voient, et la disent heureuse, les reines et les concubines, et la louent.
Bible de Lausanne - 1872 - LAUCantique 6.9Ma colombe, ma parfaite, est unique ! Elle est unique pour sa mère, et préférée de{Ou pure pour.} celle qui lui donna le jour. Les [jeunes] filles la voient, et la disent bienheureuse ; les reines et les concubines aussi, et elles la célèbrent.
Nouveau Testament Oltramare - 1874 - OLTCantique 6.9Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
John Nelson Darby - 1885 - DBYCantique 6.9ma colombe, ma parfaite, est unique ; elle est l’unique de sa mère, la choisie de celle qui l’a enfantée. Les filles l’ont vue, et l’ont dite bienheureuse ; les reines aussi et les concubines, et elles l’ont louée.
Nouveau Testament Stapfer - 1889 - STACantique 6.9Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Annotée - 1899 - BANCantique 6.9Une seule est ma colombe, ma parfaite, elle, l’unique de sa mère, la préférée de celle qui lui donna le jour. Les filles l’ont vue et l’ont dite heureuse ; les reines et les concubines [aussi], et elles l’ont louée.
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 - ZAKCantique 6.9Mais unique est ma colombe, mon amie accomplie; elle est unique pour sa mère, elle est la préférée de celle qui l’a enfantée. Les jeunes filles, en la voyant, la proclament heureuse; reines et concubines font son éloge.
Glaire et Vigouroux - 1902 - VIGCantique 6.9Elle est unique, ma colombe, ma parfaite ; elle est (l’)unique de (pour) sa mère, la préférée de celle qui lui a donné le jour. Les jeunes filles l’ont vue, et elles l’ont proclamée bienheureuse (la plus heureuse) ; les reines et les autres femmes (du second rang) l’ont vue, et l’ont comblée de louanges.
Bible Louis Claude Fillion - 1904 - FILCantique 6.9Quelle est celle-ci qui s’avance comme l’aurore à son lever, belle comme la lune, éclatante comme le soleil, terrible comme une armée rangée en bataille?
Louis Segond - 1910 - LSGCantique 6.9Une seule est ma colombe, ma parfaite ; Elle est l’unique de sa mère, La préférée de celle qui lui donna le jour. Les jeunes filles la voient, et la disent heureuse ; Les reines et les concubines aussi, et elles la louent. —
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 - SYNCantique 6.9Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Auguste Crampon - 1923 - CRACantique 6.9une seule est ma colombe, mon immaculée ;
elle est l’unique de sa mère,
la préférée de celle qui lui donna le jour.
Les jeunes filles l’ont vue et l’ont proclamée bienheureuse ;
les reines et les concubines l’ont vue et l’ont louée :
Bible Pirot-Clamer - 1949 - BPCCantique 6.9Seule est ma colombe, - seule, elle est ma toute belle ; Elle est l’unique de sa mère, - la préférée de celle qui lui donna le jour. A sa vue, les jeunes filles la complimentent, - les reines et les épouses la célèbrent :
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 - TRICantique 6.9Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979 - NEGCantique 6.9Une seule est ma colombe, ma parfaite ; Elle est l’unique de sa mère, La préférée de celle qui lui donna le jour. Les jeunes filles la voient, et la disent heureuse ; Les reines et les concubines aussi, et elles la louent.
Bible André Chouraqui - 1985 - CHUCantique 6.9Elle est unique, elle, ma palombe, ma parfaite, unique, elle, pour sa mère, immaculée, elle, pour celle qui l’enfanta. Elles l’ont vue, les filles, et l’ont félicitée ; les reines, les concubines, et l’ont louangée.
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 - JDCCantique 6.9Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 - TRECantique 6.9Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible des Peuples - 1998 - BDPCantique 6.9unique est ma colombe, ma parfaite! Elle est unique pour sa mère, la préférée de celle qui l’a enfantée. Les filles, en la voyant, l’ont dite bienheureuse, reines et favorites proclament ses louanges:
Segond 21 - 2007 - S21Cantique 6.9ma colombe, ma parfaite, est unique. Elle est unique pour sa mère, elle est la préférée de celle qui lui a donné le jour. Les filles la voient et la disent heureuse, les reines et les concubines aussi, et elles font son éloge. Les filles de Jérusalem
King James en Français - 2016 - KJFCantique 6.9Elle est l’unique de sa mère, l’unique de celle qui l’a enfantée; les jeunes filles l’ont vue, et l’ont dite bienheureuse; les reines et les concubines l’ont louée.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ - LXXCantique 6.9μία ἐστὶν περιστερά μου τελεία μου μία ἐστὶν τῇ μητρὶ αὐτῆς ἐκλεκτή ἐστιν τῇ τεκούσῃ αὐτῆς εἴδοσαν αὐτὴν θυγατέρες καὶ μακαριοῦσιν αὐτήν βασίλισσαι καὶ παλλακαὶ καὶ αἰνέσουσιν αὐτήν.
La Vulgate - 1454 - VULCantique 6.9una est columba mea perfecta mea una est matris suae electa genetrici suae viderunt illam filiae et beatissimam praedicaverunt reginae et concubinae et laudaverunt eam
Ancien testament hébreu - Biblia Hebraica Stuttgartensia - 1967 - BHSCantique 6.9אַחַ֥ת הִיא֙ יֹונָתִ֣י תַמָּתִ֔י אַחַ֥ת הִיא֙ לְאִמָּ֔הּ בָּרָ֥ה הִ֖יא לְיֹֽולַדְתָּ֑הּ רָא֤וּהָ בָנֹות֙ וַֽיְאַשְּׁר֔וּהָ מְלָכֹ֥ות וּפִֽילַגְשִׁ֖ים וַֽיְהַלְלֽוּהָ׃ ס
Nouveau testament grec - 2010 - SBLGNTCantique 6.9Ce verset n’existe pas dans cette traduction !