×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Cantique 6.9

Cantique 6.9 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Cantique 6.9  Une seule est ma colombe, ma parfaite ; Elle est l’unique de sa mère, La préférée de celle qui lui donna le jour. Les jeunes filles la voient, et la disent heureuse ; Les reines et les concubines aussi, et elles la louent. —

Segond dite « à la Colombe »

Cantique 6.9  Unique est ma colombe, ma parfaite ;
Elle est l’unique de sa mère,
La (plus) resplendissante pour celle qui lui donna le jour.
Les jeunes filles la voient et la disent heureuse ;
Les reines et les concubines aussi, et elles la louent.

Nouvelle Bible Segond

Cantique 6.9  Unique est ma colombe, ma parfaite ; elle est l’unique de sa mère, resplendissante pour celle qui lui donna le jour. Les jeunes filles la voient, elles la déclarent heureuse ; les reines et les concubines la voient, elles la louent.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Cantique 6.9  Une seule est ma colombe, ma parfaite ; Elle est l’unique de sa mère, La préférée de celle qui lui donna le jour. Les jeunes filles la voient, et la disent heureuse ; Les reines et les concubines aussi, et elles la louent.

Segond 21

Cantique 6.9  ma colombe, ma parfaite, est unique. Elle est unique pour sa mère, elle est la préférée de celle qui lui a donné le jour. Les filles la voient et la disent heureuse, les reines et les concubines aussi, et elles font son éloge. Les filles de Jérusalem

Les autres versions

Bible du Semeur

Cantique 6.9  Mais une seule est ma colombe et ma parfaite.
Pour sa mère, elle est unique.
Elle est l’enfant préférée de celle qui l’enfanta.
Les jeunes filles, en la voyant, disent qu’elle est bienheureuse.
Toutes les reines, et les épouses de second rang font son éloge. »

Traduction œcuménique de la Bible

Cantique 6.9  Elle est unique, ma colombe, ma parfaite.
Elle est unique pour sa mère,
brillante pour celle qui l’enfanta.
Les filles la voient : elles la disent heureuse ;
les reines et les maîtresses : elles font son éloge :

Bible de Jérusalem

Cantique 6.9  Unique est ma colombe, ma parfaite. Elle est l’unique de sa mère, la préférée de celle qui l’enfanta. Les jeunes femmes l’ont vue et glorifiée, reines et concubines l’ont célébrée :

Bible Annotée

Cantique 6.9  Une seule est ma colombe, ma parfaite, elle, l’unique de sa mère, la préférée de celle qui lui donna le jour. Les filles l’ont vue et l’ont dite heureuse ; les reines et les concubines [aussi], et elles l’ont louée.

John Nelson Darby

Cantique 6.9  ma colombe, ma parfaite, est unique ; elle est l’unique de sa mère, la choisie de celle qui l’a enfantée. Les filles l’ont vue, et l’ont dite bienheureuse ; les reines aussi et les concubines, et elles l’ont louée.

David Martin

Cantique 6.9  Ma colombe, ma parfaite, est unique ; elle est unique à sa mère, à celle qui l’a enfantée ; les filles l’ont vue, et l’ont dite bienheureuse ; les Reines et les concubines l’ont louée, [en disant] :

Osterwald

Cantique 6.9  Elle est l’unique de sa mère, l’unique de celle qui l’a enfantée ; les jeunes filles l’ont vue, et l’ont dite bienheureuse ; les reines et les concubines l’ont louée.

Auguste Crampon

Cantique 6.9  une seule est ma colombe, mon immaculée ; elle est l’unique de sa mère, la préférée de celle qui lui donna le jour. Les jeunes filles l’ont vue et l’ont proclamée bienheureuse ; les reines et les concubines l’ont vue et l’ont louée :

Lemaistre de Sacy

Cantique 6.9  Quelle est celle-ci, ont-elles dit , qui s’avance comme l’aurore lorsqu’elle se lève, qui est belle comme la lune, et éclatante comme le soleil, et qui est terrible comme une armée rangée en bataille ? L’épouse.

André Chouraqui

Cantique 6.9  Elle est unique, elle, ma palombe, ma parfaite, unique, elle, pour sa mère, immaculée, elle, pour celle qui l’enfanta. Elles l’ont vue, les filles, et l’ont félicitée ; les reines, les concubines, et l’ont louangée.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Cantique 6.9  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Cantique 6.9  אַחַ֥ת הִיא֙ יֹונָתִ֣י תַמָּתִ֔י אַחַ֥ת הִיא֙ לְאִמָּ֔הּ בָּרָ֥ה הִ֖יא לְיֹֽולַדְתָּ֑הּ רָא֤וּהָ בָנֹות֙ וַֽיְאַשְּׁר֔וּהָ מְלָכֹ֥ות וּפִֽילַגְשִׁ֖ים וַֽיְהַלְלֽוּהָ׃ ס

Versions étrangères

New Living Translation

Cantique 6.9  But I would still choose my dove, my perfect one, the only beloved daughter of her mother! The young women are delighted when they see her; even queens and concubines sing her praises!