×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Cantique 5.7

Cantique 5.7 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Cantique 5.7  Les gardes qui font la ronde dans la ville m’ont rencontrée ; Ils m’ont frappée, ils m’ont blessée ; Ils m’ont enlevé mon voile, les gardes des murs.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Cantique 5.7  Les gardes qui font la ronde dans la ville m’ont rencontrée ; Ils m’ont frappée, ils m’ont blessée ; Ils m’ont enlevé mon voile, les gardes des murs.

Segond 21

Cantique 5.7  Ce sont les gardes qui font la ronde dans la ville qui m’ont trouvée. Ils m’ont frappée, ils m’ont blessée, ils m’ont enlevé mon châle, les gardes des murailles.

Les autres versions

Bible du Semeur

Cantique 5.7  Les gardes m’ont croisée en faisant le tour de la ville,
les gardes m’ont frappée et ils m’ont maltraitée.
M’ont arraché mon châle, les gardes des remparts.

Traduction œcuménique de la Bible

Cantique 5.7  Ils me rencontrent, les gardes
qui font le tour de la ville ;
ils me frappent, ils me blessent ;
ils enlèvent de dessus moi ma houppelande ,
les gardes des remparts.

Bible de Jérusalem

Cantique 5.7  Les gardes m’ont rencontrée, ceux qui font la ronde dans la ville. Ils m’ont frappée, ils m’ont blessée, ils m’ont enlevé mon manteau, ceux qui gardent les remparts.

Bible Annotée

Cantique 5.7  Les gardes qui font la ronde dans la ville m’ont rencontrée ; ils m’ont frappée, ils m’ont blessée, ils m’ont enlevé ma mantille, les gardes des murs !

John Nelson Darby

Cantique 5.7  Les gardes qui font la ronde par la ville me trouvèrent ; ils me frappèrent, ils m’ont blessée ; les gardes des murailles m’ont ôté mon voile de dessus moi.

David Martin

Cantique 5.7  Le guet qui faisait la ronde par la ville me trouva, ils me battirent, ils me blessèrent ; les gardes des murailles m’ôtèrent mon voile de dessus moi.

Osterwald

Cantique 5.7  Le guet qui faisait la ronde par la ville me trouva ; ils me frappèrent, ils me blessèrent ; les gardes des murailles m’ôtèrent mon voile.

Auguste Crampon

Cantique 5.7  Les gardes m’ont rencontrée, ceux qui font la ronde dans la ville ; ils m’ont frappée, ils m’ont meurtrie ; Ils m’ont enlevé mon manteau, ceux qui gardent la muraille.

Lemaistre de Sacy

Cantique 5.7  Les gardes qui font la ronde par la ville, m’ont rencontrée : ils m’ont frappée et blessée. Ceux qui gardent les murailles, m’ont ôté mon manteau.

André Chouraqui

Cantique 5.7  Ils m’ont trouvée, les gardes qui tournent dans la ville. Ils m’ont frappée, ils m’ont blessée. Ils ont emporté mon châle sur moi, les gardes des remparts.

Zadoc Kahn

Cantique 5.7  Les gardes qui font des rondes dans la ville me rencontrent, ils me frappent, me maltraitent; les gardiens des remparts m’enlèvent ma mantille.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Cantique 5.7  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Cantique 5.7  מְצָאֻ֧נִי הַשֹּׁמְרִ֛ים הַסֹּבְבִ֥ים בָּעִ֖יר הִכּ֣וּנִי פְצָע֑וּנִי נָשְׂא֤וּ אֶת־רְדִידִי֙ מֵֽעָלַ֔י שֹׁמְרֵ֖י הַחֹמֹֽות׃

Versions étrangères

New Living Translation

Cantique 5.7  The watchmen found me as they were making their rounds; they struck and wounded me. The watchman on the wall tore off my veil.