×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Cantique 5.6

Cantique 5.6 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC J’ouvris ma porte à mon bien-aimé, en ayant tiré le verrou ; mais il s’en était déjà allé, et il avait passé ailleurs. Mon âme s’était comme fondue au son de sa voix : je le cherchai, et je ne le trouvai point ; je l’appelai, et il ne me répondit point.
MARJ’ai ouvert à mon bien-aimé, mais mon bien-aimé s’était retiré, il avait passé ; mon âme se pâma de l’avoir ouï parler ; je le cherchai, mais je ne le trouvai point ; je l’appelai, mais il ne me répondit point.
OSTJ’ouvris à mon bien-aimé ; mais mon bien-aimé s’était retiré, il avait passé ; mon âme se pâma de l’avoir entendu parler ; je le cherchai, mais je ne le trouvai point ; je l’appelai, mais il ne me répondit pas.
CAHJ’ai ouvert, moi, à mon bien aimé, mais mon bien aimé s’était éloigné, avait passé ; mon âme s’était échappée à sa parole ; je l’ai cherché, mais je ne l’ai point trouvé ; je l’ai appelé, mais il ne m’a point répondu.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRJ’ouvris à mon bien-aimé ; mais mon bien-aimé était parti, disparu. J’étais hors de moi, quand il me parlait… Je le cherchai, mais ne le trouvai point ; je l’appelai, mais il ne répondit pas.
LAUJ’ouvre à mon bien-aimé... et mon bien-aimé s’était éloigné, il avait disparu ! J’avais perdu l’esprit{Héb. mon âme était sortie.} quand il me parlait. Je l’ai cherché [alors], mais je ne l’ai pas trouvé. Je l’ai appelé, mais il ne m’a pas répondu.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYJ’ai ouvert à mon bien-aimé, mais mon bien-aimé s’était retiré, il avait passé plus loin ; mon âme s’en était allée pendant qu’il parlait. Je le cherchai, mais je ne le trouvai pas ; je l’appelai, mais il ne me répondit pas.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANJ’ai ouvert à mon bien-aimé ; mais mon bien-aimé était parti, avait disparu. Mon âme était sortie pendant qu’il me parlait. Je l’ai cherché et ne l’ai pas trouvé ; je l’ai appelé, et il ne m’a point répondu.
ZAKJ’ouvre à mon bien-aimé, mais mon bien-aimé est parti, a disparu - mon âme s’était pâmée pendant qu’il parlait ; - je le cherche et je ne le trouve point, je l’appelle et il ne me répond pas.
VIGJ’ai levé le verrou de ma porte pour mon bien-aimé ; mais il s’était retiré, et il avait passé ailleurs. Mon âme s’était fondue au son de sa voix ; je l’ai cherché, et je ne l’ai pas trouvé ; je l’ai appelé, et il ne m’a pas répondu.
FILJ’ai levé le verrou de ma porte pour mon bien-aimé; mais il s’était retiré, et il avait passé ailleurs. Mon âme s’était fondue au son de sa voix; je l’ai cherché, et je ne l’ai pas trouvé; je l’ai appelé, et il ne m’a pas répondu.
LSGJ’ai ouvert à mon bien-aimé ; Mais mon bien-aimé s’en était allé, il avait disparu. J’étais hors de moi, quand il me parlait. Je l’ai cherché, et je ne l’ai point trouvé ; Je l’ai appelé, et il ne m’a point répondu.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAJ’ouvre à mon bien-aimé ;
mais mon bien-aimé avait disparu, il avait fui.
J’étais hors de moi quand il me parlait.
Je l’ai cherché, et ne l’ai pas trouvé ;
je l’ai appelé, il ne m’a pas répondu.
BPCJ’ai ouvert moi-même à mon bien-aimé : - mais mon bien-aimé s’était dérobé, il avait disparu ! Je l’ai cherché et ne l’ai point trouvé, - je l’ai appelé et il ne m’a point répondu.
JERJ’ai ouvert à mon bien-aimé, mais tournant le dos, il avait disparu ! Sa fuite m’a fait rendre l’âme. Je l’ai cherché, mais ne l’ai point trouvé, je l’ai appelé, mais il n’a pas répondu !
TRIJ’ai ouvert à mon bien-aimé, mais tournant le dos, il avait disparu ! Sa fuite m’a fait rendre l’âme. Je l’ai cherché, mais ne l’ai point trouvé, je l’ai appelé, mais il n’a pas répondu !
NEGJ’ai ouvert à mon bien-aimé ; Mais mon bien-aimé s’en était allé, il avait disparu. J’avais le souffle coupé, quand il me parlait. Je l’ai cherché, et je ne l’ai point trouvé ; Je l’ai appelé, et il ne m’a point répondu.
CHUJ’ouvre moi-même, à mon amant, mais mon amant s’était esquivé, il était passé. Mon être s’extasiait à sa parole. Je l’ai cherché, mais ne l’ai pas trouvé. J’ai crié vers lui, mais il ne m’a pas répondu.
JDCJ’ouvre moi-même, à mon amant, mais mon amant s’était esquivé, il était passé. Mon être s’extasiait à sa parole. Je l’ai cherché, mais ne l’ai pas trouvé. J’ai crié vers lui, mais il ne m’a pas répondu.
TREJ’ouvre moi-même, à mon amant, mais mon amant s’était esquivé, il était passé. Mon être s’extasiait à sa parole. Je l’ai cherché, mais ne l’ai pas trouvé. J’ai crié vers lui, mais il ne m’a pas répondu.
BDPJ’ai ouvert à mon aimé: Ah! mon aimé s’en était retourné! Quelle chose! J’ai cru rendre l’âme. Je l’ai cherché, mais je ne l’ai pas trouvé; je l’ai appelé, il ne m’a pas répondu!
S21J’ai ouvert à mon bien-aimé, mais mon bien-aimé s’était retiré, il avait disparu. Je perdais tous mes moyens pendant qu’il parlait ! Je l’ai cherché, mais je ne l’ai pas trouvé. Je l’ai appelé, mais il ne m’a pas répondu.
KJFJ’ouvris à mon bien-aimé; mais mon bien-aimé s’était retiré, il avait passé; mon âme se pâma de l’avoir entendu parler; je le cherchai, mais je ne le trouvai point; je l’appelai, mais il ne me répondit pas.
LXXἤνοιξα ἐγὼ τῷ ἀδελφιδῷ μου ἀδελφιδός μου παρῆλθεν ψυχή μου ἐξῆλθεν ἐν λόγῳ αὐτοῦ ἐζήτησα αὐτὸν καὶ οὐχ εὗρον αὐτόν ἐκάλεσα αὐτόν καὶ οὐχ ὑπήκουσέν μου.
VULpessulum ostii aperui dilecto meo at ille declinaverat atque transierat anima mea liquefacta est ut locutus est quaesivi et non inveni illum vocavi et non respondit mihi
BHSפָּתַ֤חְתִּֽי אֲנִי֙ לְדֹודִ֔י וְדֹודִ֖י חָמַ֣ק עָבָ֑ר נַפְשִׁי֙ יָֽצְאָ֣ה בְדַבְּרֹ֔ו בִּקַּשְׁתִּ֨יהוּ֙ וְלֹ֣א מְצָאתִ֔יהוּ קְרָאתִ֖יו וְלֹ֥א עָנָֽנִי׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !