×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Ecclésiaste 3.22

Ecclésiaste 3.22 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Ecclésiaste 3.22  Et j’ai vu qu’il n’y a rien de mieux pour l’homme que de se réjouir de ses œuvres : c’est là sa part. Car qui le fera jouir de ce qui sera après lui ?

Segond Nouvelle Édition de Genève

Ecclésiaste 3.22  Et j’ai vu qu’il n’y a rien de mieux pour l’homme que de se réjouir de ses œuvres : c’est là sa part. Car qui le fera jouir de ce qui sera après lui ?

Segond 21

Ecclésiaste 3.22  J’ai vu qu’il n’y a rien de mieux pour l’homme que de se réjouir de ce qu’il fait : voilà quelle est sa part. En effet, qui le ramènera pour qu’il voie ce qui sera après lui ?

Les autres versions

Bible Annotée

Ecclésiaste 3.22  J’ai donc vu qu’il n’y a point de bonheur pour l’homme que de mettre sa joie à ce qu’il fait. C’est là sa part, car qui le fera revenir pour jouir de ce qui sera après lui ?

John Nelson Darby

Ecclésiaste 3.22  Et j’ai vu qu’il n’y a rien de mieux que ceci : que l’homme se réjouisse dans ce qu’il fait, car c’est là sa part ; car qui l’amènera pour voir ce qui sera après lui ?

David Martin

Ecclésiaste 3.22  J’ai donc connu qu’il n’y a rien de meilleur à l’homme que de se réjouir en ce qu’il fait ; parce que c’est là sa portion ; car qui est-ce qui le ramènera pour voir ce qui sera après lui ?

Ostervald

Ecclésiaste 3.22  Et j’ai vu qu’il n’y a rien de mieux pour l’homme que de se réjouir de ses œuvres ; puisque c’est là sa part. Car qui le ramènera pour voir ce qui sera après lui ?

Lausanne

Ecclésiaste 3.22  Et j’ai vu qu’il n’y a rien de mieux que ceci : [c’est] que l’homme se réjouisse de ses ouvrages, car c’est là sa part. Car, qui le ferait venir pour jouir de ce qui sera après lui ?

Vigouroux

Ecclésiaste 3.22  Et j’ai reconnu qu’il n’y a rien de meilleur pour l’homme que de se réjouir dans ses (son) œuvre(s), et que c’est là sa part. Car qui le mettra en état de connaître ce qui doit arriver après lui ?

Auguste Crampon

Ecclésiaste 3.22  Et j’ai vu qu’il n’y a rien de mieux pour l’homme que de se réjouir dans ses œuvres : c’est là sa part. Car qui lui donnera de découvrir ce qui arrivera après lui ?

Lemaistre de Sacy

Ecclésiaste 3.22  Et j’ai reconnu qu’il n’y a rien de meilleur à l’homme que de se réjouir dans ses œuvres, et que c’est là son partage. Car qui pourra le mettre en état de connaître ce qui doit arriver après lui ?

Zadoc Kahn

Ecclésiaste 3.22  Par là je vois bien que le meilleur parti à prendre pour l’homme, c’est de se réjouir de ses oeuvres, puisque c’est là son lot ; car qui le ramènera [un jour] pour voir ce qui se passera après lui

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Ecclésiaste 3.22  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Ecclésiaste 3.22  וְרָאִ֗יתִי כִּ֣י אֵ֥ין טֹוב֙ מֵאֲשֶׁ֨ר יִשְׂמַ֤ח הָאָדָם֙ בְּֽמַעֲשָׂ֔יו כִּי־ה֖וּא חֶלְקֹ֑ו כִּ֣י מִ֤י יְבִיאֶ֨נּוּ֙ לִרְאֹ֔ות בְּמֶ֖ה שֶׁיִּהְיֶ֥ה אַחֲרָֽיו׃

La Vulgate

Ecclésiaste 3.22  et deprehendi nihil esse melius quam laetari hominem in opere suo et hanc esse partem illius quis enim eum adducet ut post se futura cognoscat