×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Proverbes 9.18

Proverbes 9.18 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Proverbes 9.18  Et il ne sait pas que là sont les morts, Et que ses invités sont dans les vallées du séjour des morts.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Proverbes 9.18  Et il ne sait pas que là sont les morts, Et que ses invités sont dans les vallées du séjour des morts.

Segond 21

Proverbes 9.18  Et il ne sait pas que là se trouvent les défunts, que ceux qu’elle a invités sont dans les vallées du séjour des morts.

Les autres versions

Bible Annotée

Proverbes 9.18  Et il ne sait pas que c’est le lieu des ombres, Et que ses conviés sont dans le séjour des morts.

John Nelson Darby

Proverbes 9.18  Et il ne sait pas que les trépassés sont là, et que ses conviés sont dans les profondeurs du shéol.

David Martin

Proverbes 9.18  Et il ne connaît point que là [sont] les trépassés, et que ceux qu’elle a conviés sont au fond du sépulcre.

Ostervald

Proverbes 9.18  Et il ne sait pas que là sont les morts, et que ses invités sont au fond du Sépulcre.

Lausanne

Proverbes 9.18  Et il ne sait pas que là sont les trépassés, que ses conviés sont dans les vallées du séjour des morts.

Vigouroux

Proverbes 9.18  Mais (Et) il ignore que les (des) géants sont avec elle, et que ses convives sont au fond de l’enfer. [9.18  ; chez la femme insensée du verset 13 ; c’est-à-dire que la maison de cette femme est pour le jeune homme qui se laisse séduire un vrai sépulcre ; c’est le lieu où sont les anciens géants morts depuis des siècles. Job, en effet (voir Job, 26, 5), Isaïe (voir Isaïe, 14, 9) ; Ezéchiel (voir Ezéchiel, 32, vv. 21, 27, 29), nous dépeignent l’enfer comme un lieu ténébreux, où demeurent les anciens géants, et où ils gémissent sous les eaux. Comparer de plus à Proverbes, 2, 18-19 ; 5, 5. ― Le mot traduit par géants, en hébreu rephaïm, désigne proprement les âmes des morts, qui sont dans le scheôl et doit être distingué du mot semblable Rephaïm, qui est le nom d’une race de géants. Plus haut, voir Proverbes, 2, 18, saint Jérôme a traduit le mot Rephaïm par enfer, qui, d’ailleurs comme ici, rend l’expression hébraïque scheôl. ― Ce verset est la conclusion brève, mais forte de Salomon. Quel terrible banquet ! La maison de la Folie est comme un soupirail de l’enfer et ses convives se voient tout d’un coup plongés au milieu même de l’enfer, avec les habitants de l’abîme.]

Auguste Crampon

Proverbes 9.18  Et il ne sait pas qu’il y a là des ombres, et que ses invités sont déjà dans les profondeurs du schéol.

Lemaistre de Sacy

Proverbes 9.18  Mais il ignore que les géants sont avec elle, et que ceux qui mangent à sa table sont dans le plus profond de l’enfer.

Zadoc Kahn

Proverbes 9.18  Il ne sait pas, lui, que là est le séjour des ombres, que les convives de cette femme sont déjà dans les profondeurs du Cheol !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Proverbes 9.18  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Proverbes 9.18  וְֽלֹא־יָ֭דַע כִּֽי־רְפָאִ֣ים שָׁ֑ם בְּעִמְקֵ֖י שְׁאֹ֣ול קְרֻאֶֽיהָ׃ פ

La Vulgate

Proverbes 9.18  et ignoravit quod gigantes ibi sint et in profundis inferni convivae eius