×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 44.4

Psaumes 44.4 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Psaumes 44.4  (44.5) Ô Dieu ! Tu es mon roi : Ordonne la délivrance de Jacob !

Segond dite « à la Colombe »

Psaumes 44.4  Car ce n’est pas avec leur épée qu’ils ont pris possession du pays,
Ce n’est pas leur bras qui les a sauvés ;
Mais c’est ta droite, c’est ton bras, c’est la lumière de ta face,
Parce que tu leur étais favorable.

Nouvelle Bible Segond

Psaumes 44.4  (44:5) C’est toi qui es mon roi, ô Dieu : ordonne le salut de Jacob !

Segond Nouvelle Édition de Genève

Psaumes 44.4  Car ce n’est point par leur épée qu’ils se sont emparés du pays, Ce n’est point leur bras qui les a sauvés ; Mais c’est ta droite, c’est ton bras, c’est la lumière de ta face, Parce que tu les aimais.

Segond 21

Psaumes 44.4  En effet, ce n’est pas par leur épée qu’ils se sont emparés du pays, ce n’est pas leur bras qui les a sauvés, mais c’est ta main droite, c’est ton bras, c’est la lumière de ton visage, parce que tu les aimais.

Les autres versions

Bible du Semeur

Psaumes 44.4  Ce n’est pas grâce à leur épée qu’ils ont occupé cette terre,
ni par leur propre force qu’ils ont remporté la victoire :
non, c’est ta force et ta puissance,
c’est ta faveur et ta grande bonté qui leur ont assuré ces biens.

Traduction œcuménique de la Bible

Psaumes 44.4  Ce n’est pas leur épée qui les a rendus maîtres du pays,
ce n’est pas leur bras qui les a fait vaincre,
mais ce fut ta droite, ton bras, et la lumière de ta face,
car tu les aimais.

Bible de Jérusalem

Psaumes 44.4  ni leur épée ne conquit le pays, ni leur bras n’en fit des vainqueurs, mais ce furent ta droite et ton bras et la lumière de ta face, car tu les aimais.

Bible Annotée

Psaumes 44.4  Car ce n’est pas avec leur épée qu’ils se sont emparés du pays ; Leur bras ne les a point sauvés ; Non, c’est ta droite, c’est ton bras, c’est la lumière de ta face, Parce que tu les aimais.

John Nelson Darby

Psaumes 44.4  C’est toi qui es mon roi, ô Dieu ! Commande le salut pour Jacob.

David Martin

Psaumes 44.4  Ô Dieu ! c’est toi qui es mon Roi, ordonne les délivrances de Jacob.

Osterwald

Psaumes 44.4  Car ce n’est pas par leur épée qu’ils ont conquis le pays, et ce n’est pas leur bras qui les a sauvés ; c’est ta droite, et ton bras, et la lumière de ta face, car tu les aimais.

Auguste Crampon

Psaumes 44.4  Car ce n’est point avec leur épée qu’ils ont conquis le pays, ce n’est point leur bras qui leur a donné la victoire ; mais c’est ta droite, c’est ton bras, c’est la lumière de ta face, parce que tu les aimais.

Lemaistre de Sacy

Psaumes 44.4  Vous qui êtes le Très-Puissant, ceignez votre épée sur votre cuisse ; faites éclater votre gloire et votre majesté,

André Chouraqui

Psaumes 44.4  Car, par leur épée, ils n’ont pas hérité la terre ; leur bras ne les a pas sauvés, mais ta droite, ton bras, la lumière de tes faces : oui, tu les as voulus !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Psaumes 44.4  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Psaumes 44.4  (44.3) כִּ֤י לֹ֪א בְחַרְבָּ֡ם יָ֥רְשׁוּ אָ֗רֶץ וּזְרֹועָם֮ לֹא־הֹושִׁ֪יעָ֫ה לָּ֥מֹו כִּֽי־יְמִֽינְךָ֣ וּ֭זְרֹועֲךָ וְאֹ֥ור פָּנֶ֗יךָ כִּ֣י רְצִיתָֽם׃

Versions étrangères

New Living Translation

Psaumes 44.4  You are my King and my God. You command victories for your people.