×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Psaumes 111.10

Psaumes 111.10 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Référence Texte
Nouveau testament - Bible de Genève - 1669 Psaumes 111.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Lemaistre de Sacy - 1701 Psaumes 111.10 (Resh.) Le pécheur le verra, et en sera irrité : (Shin.) il grincera des dents, et séchera de dépit : (Thau.) le désir des pécheurs périra.
David Martin - 1744Psaumes 111.10[Resh.] Ce qu’il y a de capital dans la sagesse c’est la crainte de l’Éternel : [Scin.] tous ceux qui s’adonnent à faire ce qu’elle prescrit sont bien sages ; [Thau.] sa louange demeure à perpétuité.
Ostervald - 1811Psaumes 111.10Le commencement de la sagesse, c’est la crainte de l’Éternel. Tous ceux qui pratiquent ses commandements sont vraiment sages. Sa louange demeure à toujours.
Ancien Testament Samuel Cahen - 1831Psaumes 111.10Le commencement de la sagesse est la crainte de Dieu ; intelligence parfaite pour tous ceux qui s’y adonnent ; sa gloire subsiste éternellement.
Les Évangiles de Félicité Robert de Lamennais - 1846Psaumes 111.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Perret-Gentil et Rilliet - 1869Psaumes 111.10La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse ; qui s’y conforme a la bonne prudence. Sa gloire demeure éternellement.
Lausanne - 1872Psaumes 111.10Le commencement de la sagesse est la crainte de l’Éternel ; tous ceux qui s’y adonnent{Héb. qui les font.} ont une bonne intelligence. Sa louange subsiste à toujours.
Nouveau Testament Oltramare - 1874Psaumes 111.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
John Nelson Darby - 1885Psaumes 111.10La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse ; tous ceux qui pratiquent ses préceptes auront une bonne intelligence. Sa louange demeure à perpétuité.
Nouveau Testament Stapfer - 1889Psaumes 111.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible Annotée - 1899Psaumes 111.10Resch. Le commencement de la sagesse, c’est la crainte de l’Éternel. Schin. Elle donne une saine intelligence à tous ceux qui pratiquent [ses commandements]. Thav. Sa louange demeure à toujours.
Glaire et Vigouroux - 1902 Psaumes 111.10Le pécheur le verra et s’irritera ; il grincera des dents et séchera de dépit ; le désir des pécheurs périra.
Bible Louis Claude Fillion - 1904 Psaumes 111.10La crainte du Seigneur est le commencement de la sagesse. La vraie intelligence est en tous ceux qui agissent selon cette crainte. * Sa louange subsiste dans les siècles des siècles.
Louis Segond - 1910Psaumes 111.10La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse ; Tous ceux qui l’observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais.
Nouveau Testament et Psaumes - Bible Synodale - 1921 Psaumes 111.10La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse: Ceux qui observent ses lois sont vraiment sages. Sa louange subsiste éternellement.
Bible Auguste Crampon - 1923 Psaumes 111.10Resch. La crainte de Yahweh est le commencement de la sagesse ; Schin. ceux-là sont vraiment intelligents, qui observent sa loi. Thav. Sa louange demeure à jamais.
Bible Pirot-Clamer - 1949 Psaumes 111.10la plus haute sagesse, c’est la crainte de Yahweh ; Ils témoignent une intelligence droite, tous ceux qui lui obéissent, sa louange subsiste à jamais !
Nouveau Testament Osty et Trinquet - 1974 Psaumes 111.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Bible André Chouraqui - 1985 Psaumes 111.10En-tête de sagesse, frémir de IHVH-Adonaï, la perspicacité du bien pour tous ceux qui le font. Sa louange s’élève à jamais.
Les Évangiles de Sœur Jeanne d’Arc - 1990 Psaumes 111.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Les Évangiles de Claude Tresmontant - 1991 Psaumes 111.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !
Segond Nouvelle Édition de Genève - 1979Psaumes 111.10La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse ; Tous ceux qui l’observent ont une raison saine. Sa gloire subsiste à jamais.
Bible des Peuples - 1998 Psaumes 111.10La sagesse commence avec la crainte du Seigneur bien avisés ceux qui en savent les pratiques! Sa louange sera là pour toujours.
Ancien testament Zadoc Kahn - 1899 Psaumes 111.10Le principe de la sagesse, c’est la crainte de l’Eternel, gage de précieuse bienveillance pour ceux qui s’en inspirent. Sa gloire subsiste à jamais.
Segond 21 - 2007Psaumes 111.10La crainte de l’Éternel est le commencement de la sagesse. Tous ceux qui respectent ses décrets ont une raison saine. Sa gloire subsiste à perpétuité.
King James en Français - 2016 Psaumes 111.10La crainte du SEIGNEUR est le commencement de la sagesse; tous ceux qui s’adonnent à pratiquer ses commandements ont une bonne intelligence; sa louange dure à toujours.
La Septante - 270 avant Jésus-Christ Psaumes 111.10ἁμαρτωλὸς ὄψεται καὶ ὀργισθήσεται τοὺς ὀδόντας αὐτοῦ βρύξει καὶ τακήσεται ἐπιθυμία ἁμαρτωλῶν ἀπολεῖται.
La Vulgate - 1454 Psaumes 111.10peccator videbit et irascetur dentibus suis fremet et tabescet desiderium peccatorum peribit
Ancien testament hébreu - BHS (Biblia Hebraica Stuttgartensia) - 1967 Psaumes 111.10רֵ֘אשִׁ֤ית חָכְמָ֨ה׀ יִרְאַ֬ת יְהוָ֗ה שֵׂ֣כֶל טֹ֖וב לְכָל־עֹשֵׂיהֶ֑ם תְּ֝הִלָּתֹ֗ו עֹמֶ֥דֶת לָעַֽד׃
Nouveau testament grec SBL - 2010 Psaumes 111.10Ce verset n’existe pas dans cette traduction !