×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Job 8.2

Job 8.2 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Job 8.2  Jusqu’à quand veux-tu discourir de la sorte, Et les paroles de ta bouche seront-elles un vent impétueux ?

Segond Nouvelle Édition de Genève

Job 8.2  Jusqu’à quand veux-tu discourir de la sorte, Et les paroles de ta bouche seront-elles un vent impétueux ?

Segond 21

Job 8.2  « Jusqu’à quand veux-tu lancer de telles affirmations ? Les paroles qui sortent de ta bouche sont pareilles à un vent impétueux.

Les autres versions

Bible Annotée

Job 8.2  Jusqu’à quand tiendras-tu ce langage, Et les paroles de ta bouche seront-elles une violente tempête ?

John Nelson Darby

Job 8.2  Jusques à quand diras-tu ces choses, et les paroles de ta bouche seront-elles un vent impétueux ?

David Martin

Job 8.2  Jusqu’à quand parleras-tu ainsi, et les paroles de ta bouche seront-elles comme un vent impétueux ?

Ostervald

Job 8.2  Jusques à quand parleras-tu ainsi, et les paroles de ta bouche ressembleront-elles à un vent impétueux ?

Lausanne

Job 8.2  Jusques à quand tiendras-tu ces discours et les paroles de ta bouche seront-elles un vent puissant ?

Vigouroux

Job 8.2  Jusques à quand tiendras-tu ce langage, et les paroles de ta bouche seront-elles un vent impétueux (qui souffle de tout côté) ?[8.2 Qui souffle de tout côté ; littéralement multiplié. Le terme hébreu correspondant a aussi cette signification. Cependant on le traduit assez généralement par grand, fort, impétueux. ― Ier discours de Baldad, chapitre 8. Baldad voit dans la réponse de Job à Eliphaz une accusation d’injustice portée contre Dieu ; il lui répète donc à sa manière le discours de son vieil ami. Dieu n’est pas injuste : ses enfants avaient donc mérité la mort par leurs péchés et lui-même expie actuellement ses propres fautes. Son bonheur d’autrefois prouve seulement que Dieu avait différé à le punir. La pensée dominante, c’est que si Job ne veut pas en croire ses amis, il croie du moins les anciens sages dont Baldad rapporte les pensées, quand il annonce que le bonheur des méchants n’est pas durable et que Dieu punit ceux qui l’ont mérité. La suite de ses idées est celle-ci : 1° Avis et reproches à Job qui a parlé à Dieu sans respect, versets 2 à 7. ― 2° Appel aux anciens sages qui attestent que les impies sont voués à la perdition, versets 8 à 19. ― 3° Horizon de bonheur pour Job, s’il se convertit, versets 20 à 22.]

Auguste Crampon

Job 8.2  Jusques à quand tiendras-tu ces discours, et tes paroles seront-elles comme un souffle de tempête ?

Lemaistre de Sacy

Job 8.2  Jusqu’à quand direz-vous toutes ces choses, et votre bouche proférera-t-elle des paroles qui sont comme un vent impétueux ?

Zadoc Kahn

Job 8.2  Combien de temps encore tiendras-tu ces discours, et les paroles de ta bouche seront-elles comme un vent impétueux ?

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Job 8.2  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Job 8.2  עַד־אָ֥ן תְּמַלֶּל־אֵ֑לֶּה וְר֥וּחַ כַּ֝בִּיר אִמְרֵי־פִֽיךָ׃

La Vulgate

Job 8.2  usquequo loqueris talia et spiritus multiplex sermones oris tui