×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esther 2.9

Esther 2.9 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esther 2.9  La jeune fille lui plut, et trouva grâce devant lui ; il s’empressa de lui fournir les choses nécessaires pour sa toilette et pour sa subsistance, lui donna sept jeunes filles choisies dans la maison du roi, et la plaça avec ses jeunes filles dans le meilleur appartement de la maison des femmes.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esther 2.9  La jeune fille lui plut, et trouva grâce devant lui ; il s’empressa de lui fournir les choses nécessaires pour sa toilette et pour sa subsistance, lui donna sept jeunes filles choisies dans la maison du roi, et la plaça avec ses jeunes filles dans le meilleur appartement de la maison des femmes.

Segond 21

Esther 2.9  La jeune fille lui plut et gagna sa sympathie. Il s’empressa de lui fournir les produits cosmétiques et les éléments dont elle avait besoin. Il lui donna aussi sept jeunes filles sélectionnées parmi le personnel du palais, puis il la déplaça avec ses suivantes dans le meilleur appartement du harem.

Les autres versions

Bible Annotée

Esther 2.9  Et la jeune fille lui plut et gagna sa faveur, et il s’empressa de lui donner ses cosmétiques et ses portions, ainsi que sept jeunes filles choisies dans la maison du roi, et il la transféra, elle et ses jeunes filles, dans le meilleur appartement de la maison des femmes.

John Nelson Darby

Esther 2.9  Et la jeune fille lui plut et trouva faveur devant lui ; et il se hâta de lui donner les parfums nécessaires pour sa purification, et ses portions, et de lui donner les sept jeunes filles choisies de la maison du roi ; et il la transféra avec ses jeunes filles dans le meilleur appartement de la maison des femmes.

David Martin

Esther 2.9  Lequel voyant la jeune fille, elle lui plut, et gagna ses bonnes grâces, de sorte qu’il lui fit aussitôt expédier ses préparatifs, et il lui ordonna son état et sept jeunes filles, telles qu’il les lui fallait ordonner de la maison du Roi, et lui fit changer [d’appartement, et la logea], elle et toutes les jeunes filles, dans un des plus beaux appartements de l’hôtel des femmes.

Ostervald

Esther 2.9  Et la jeune fille lui plut, et gagna ses bonnes grâces ; il s’empressa de lui fournir ce qu’il fallait pour ses apprêts et son entretien ; et il lui donna sept jeunes filles choisies de la maison du roi, et la plaça avec ses jeunes filles dans le meilleur appartement de la maison des femmes.

Lausanne

Esther 2.9  Et la jeune fille plut à ses yeux et obtint grâce devant lui ; et il s’empressa de lui fournir ses apprêts et ses aliments{Héb. ses portions.} et de lui donner sept jeunes filles choisies de la maison du roi ; et il la fit passer, elle et ses jeunes filles, dans le meilleur [appartement] de la maison des femmes.

Vigouroux

Esther 2.9  Elle lui plut, et trouva grâce devant lui. Et il ordonna à l’eunuque de lui préparer promptement sa parure, et de lui donner sa part d’aliments et sept jeunes filles très belles de la maison du roi, et de la parer et de la soigner, elle et ses suivantes.[2.9 Ses portions ; c’est-à-dire tout ce qui concernait sa nourriture, sa table, ou bien, selon d’autres interprètes, tout ce qu’il était convenable de lui donner selon son rang.]

Auguste Crampon

Esther 2.9  La jeune fille lui plut et gagna sa faveur ; il s’empressa de lui fournir les choses nécessaires à sa toilette et à sa subsistance, de lui donner sept jeunes filles choisies dans la maison du roi, et il la fit passer avec elles dans le meilleur appartement de la maison des femmes.

Lemaistre de Sacy

Esther 2.9  Esther lui plut, et trouva grâce devant lui. C’est pourquoi il commanda à un eunuque de se hâter de lui préparer tous ses ornements, et de lui donner tout ce qui devait lui appartenir selon son rang , avec sept filles parfaitement belles de la maison du roi pour la servir , et d’avoir grand soin de tout ce qui pouvait contribuer à la parer et à l’embellir, elle et ses filles.

Zadoc Kahn

Esther 2.9  La jeune fille lui plut beaucoup et gagna ses bonnes grâces ; aussi s’empressa-t- il de lui procurer les objets nécessaires à sa toilette et à son entretien, ainsi que les sept suivantes que devait lui fournir la maison du roi, et il lui témoigna, à elle et à ses suivantes, une faveur exceptionnelle dans le harem.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esther 2.9  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esther 2.9  וַתִּיטַ֨ב הַנַּעֲרָ֣ה בְעֵינָיו֮ וַתִּשָּׂ֣א חֶ֣סֶד לְפָנָיו֒ וַ֠יְבַהֵל אֶת־תַּמְרוּקֶ֤יהָ וְאֶת־מָנֹותֶ֨הָ֙ לָתֵ֣ת לָ֔הּ וְאֵת֙ שֶׁ֣בַע הַנְּעָרֹ֔ות הָרְאֻיֹ֥ות לָֽתֶת־לָ֖הּ מִבֵּ֣ית הַמֶּ֑לֶךְ וַיְשַׁנֶּ֧הָ וְאֶת־נַעֲרֹותֶ֛יהָ לְטֹ֖וב בֵּ֥ית הַנָּשִֽׁים׃

La Vulgate

Esther 2.9  quae placuit ei et invenit gratiam in conspectu illius ut adceleraret mundum muliebrem et traderet ei partes suas et septem puellas speciosissimas de domo regis et tam ipsam quam pedisequas eius ornaret atque excoleret