×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esther 2.21

Esther 2.21 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esther 2.21  Dans ce même temps, comme Mardochée était assis à la porte du roi, Bigthan et Théresch, deux eunuques du roi, gardes du seuil, cédèrent à un mouvement d’irritation et voulurent porter la main sur le roi Assuérus.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esther 2.21  Dans ce même temps, comme Mardochée était assis à la porte du roi, Bigthan et Théresch, deux eunuques du roi, gardes du seuil, cédèrent à un mouvement d’irritation et voulurent porter la main sur le roi Assuérus.

Segond 21

Esther 2.21  À ce moment-là, Mardochée était donc assis à la porte du roi. Bigthan et Théresh, deux eunuques du roi qui avaient la garde de l’entrée, eurent un mouvement d’irritation et cherchèrent à porter la main contre le roi Assuérus.

Les autres versions

Bible Annotée

Esther 2.21  En ces jours-là Mardochée était assis à la porte du roi. Deux eunuques du roi d’entre les gardiens du seuil, Bigthan et Théresch, s’irritèrent et cherchèrent à porter la main sur le roi Assuérus.

John Nelson Darby

Esther 2.21  -En ces jours-là, Mardochée étant assis à la porte du roi, deux des eunuques du roi, d’entre les gardiens du seuil, Bigthan et Théresh, se mirent en colère et cherchèrent à porter la main sur le roi Assuérus.

David Martin

Esther 2.21  En ces jours-là, Mardochée étant assis à la porte du Roi, Bigthan et Térès, deux des Eunuques du Roi d’entre ceux qui gardaient l’entrée, se mutinèrent, et ils cherchaient de mettre la main sur le Roi Assuérus.

Ostervald

Esther 2.21  En ces jours-là, Mardochée étant assis à la porte du roi, Bigthan et Thérèsh, deux eunuques du roi, d’entre les gardes du seuil, s’étant pris de colère, cherchaient à mettre la main sur le roi Assuérus.

Lausanne

Esther 2.21  En ces jours-là, Mardochée étant assis à la porte du roi, Bigthan et Théresch, deux eunuques du roi d’entre les gardes du seuil, se courroucèrent [contre le roi] et cherchèrent à porter la main sur le roi Assuérus.

Vigouroux

Esther 2.21  Au temps donc où Mardochée demeurait à la porte du roi, Bagathan et Tharès, deux eunuques du roi, gardiens des portes et qui commandaient à la première entrée du palais, voulurent dans un mouvement de colère, s’insurger contre le roi et le tuer.

Auguste Crampon

Esther 2.21  En ces jours-là, comme Mardochée était assis à la porte du roi, Bagathan et Tharès, deux eunuques du roi, gardes du palais, poussés par la colère, voulurent porter la main sur le roi Assuérus.

Lemaistre de Sacy

Esther 2.21  Lors donc que Mardochée demeurait à la porte du roi, Bagathan et Tharès, deux de ses eunuques qui commandaient à la première entrée du palais, ayant conçu quelque mécontentement contre le roi, entreprirent d’attenter sur sa personne, et de le tuer.

Zadoc Kahn

Esther 2.21  A cette époque, alors que Mardochée se tenait à la Porte du roi, Bigtân et Térech, deux des eunuques du roi, préposés à la garde du seuil, conçurent un violent ressentiment et cherchèrent à attenter à la vie du roi Assuérus.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esther 2.21  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esther 2.21  בַּיָּמִ֣ים הָהֵ֔ם וּמָרְדֳּכַ֖י יֹשֵׁ֣ב בְּשַֽׁעַר־הַמֶּ֑לֶךְ קָצַף֩ בִּגְתָ֨ן וָתֶ֜רֶשׁ שְׁנֵֽי־סָרִיסֵ֤י הַמֶּ֨לֶךְ֙ מִשֹּׁמְרֵ֣י הַסַּ֔ף וַיְבַקְשׁוּ֙ לִשְׁלֹ֣חַ יָ֔ד בַּמֶּ֖לֶךְ אֲחַשְׁוֵֽרֹשׁ׃

La Vulgate

Esther 2.21  eo igitur tempore quo Mardocheus ad regis ianuam morabatur irati sunt Bagathan et Thares duo eunuchi regis qui ianitores erant et in primo palatii limine praesidebant volueruntque insurgere in regem et occidere eum