×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esther 2.11

Esther 2.11 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Esther 2.11  Et chaque jour Mardochée allait et venait devant la cour de la maison des femmes, pour savoir comment se portait Esther et comment on la traitait.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Esther 2.11  Et chaque jour Mardochée allait et venait devant la cour de la maison des femmes, pour savoir comment se portait Esther et comment on la traitait.

Segond 21

Esther 2.11  Chaque jour il se promenait devant la cour du harem pour s’assurer du bien-être d’Esther et de la façon dont on la traitait.

Les autres versions

Bible Annotée

Esther 2.11  Et chaque jour Mardochée passait devant la cour de la maison des femmes pour savoir comment allait Esther et ce qui advenait d’elle.

John Nelson Darby

Esther 2.11  Et chaque jour Mardochée se promenait devant la cour de la maison des femmes, pour savoir comment Esther se trouvait et ce qu’on faisait à son égard.

David Martin

Esther 2.11  Et Mardochée se promenait tous les jours devant le parvis de l’hôtel des femmes, pour savoir comment se portait Esther, et ce qu’on ferait d’elle.

Ostervald

Esther 2.11  Mais chaque jour Mardochée se promenait devant la cour de la maison des femmes, pour savoir comment se portait Esther, et ce qu’on ferait d’elle.

Lausanne

Esther 2.11  Et chaque jour, Mardochée allait et venait devant la cour de la maison des femmes, pour savoir si Esther était en paix{Ou pour connaître l’état d’Esther.} et ce qu’on ferait d’elle.

Vigouroux

Esther 2.11  Il se promenait tous les jours devant le vestibule de la maison où étaient gardées les vierges choisies, se mettant en peine de l’état (du salut) d’Esther, et voulant savoir ce qui lui arriverait.

Auguste Crampon

Esther 2.11  Chaque jour Mardochée se promenait devant la cour de la maison des femmes, pour savoir comment se portait Esther et comment on la traitait.

Lemaistre de Sacy

Esther 2.11  Il se promenait tous les jours devant le vestibule de la maison où étaient gardées les vierges choisies, se mettant en peine de l’état d’Esther, et voulant savoir ce qui lui arriverait.

Zadoc Kahn

Esther 2.11  Et chaque jour Mardochée arpentait les abords de la cour du harem, pour s’informer du bien-être d’Esther et de ce qui advenait d’elle.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Esther 2.11  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Esther 2.11  וּבְכָל־יֹ֣ום וָיֹ֔ום מָרְדֳּכַי֙ מִתְהַלֵּ֔ךְ לִפְנֵ֖י חֲצַ֣ר בֵּית־הַנָּשִׁ֑ים לָדַ֨עַת֙ אֶת־שְׁלֹ֣ום אֶסְתֵּ֔ר וּמַה־יֵּעָשֶׂ֖ה בָּֽהּ׃

La Vulgate

Esther 2.11  qui deambulabat cotidie ante vestibulum domus in qua electae virgines servabantur curam agens salutis Hester et scire volens quid ei accideret