×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Esther 1.19

Esther 1.19 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Si donc vous l’agréez, qu’il se fasse un édit par votre ordre, et qu’il soit écrit, selon la loi des Perses et des Mèdes qu’il n’est pas permis de violer, que la reine Vasthi ne se présentera plus devant le roi ; mais que sa couronne sera donnée à une autre qui en sera plus digne qu’elle :
MARSi le Roi donc le trouve ainsi bon, qu’un Edit Royal soit publié de sa part, et qu’il soit écrit entre les ordonnances de Perse et de la Médie, et qu’il soit irrévocable ; [savoir] que Vasti ne vienne plus devant le Roi Assuérus ; et que le Roi donne son Royaume à sa compagne, [qui sera] meilleure qu’elle.
OSTSi le roi le trouve bon, qu’on publie un édit royal de sa part, et qu’il soit inscrit dans les décrets de Perse et de Médie et soit irrévocable, savoir, que Vasthi ne vienne plus devant le roi Assuérus, et que le roi donne sa royauté à une autre, meilleure qu’elle.
CAH“S’il plaît au roi qu’il émane de lui une parole royale, et qu’il soit écrit selon la loi des Perses et des Mèdes, (pour) n’être pas enfreint, que la reine Vaschti n’est pas venue devant le roi A’haschverosch, et que sa dignité royale soit donnée par le roi à une compagne d’elle, meilleure qu’elle.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGRSi c’est l’agrément du roi, qu’il émane de lui une ordonnance royale, qui soit consignée dans les lois de Perse et de Médie pour ne pas se perdre : que Vasthi ne se présente plus devant le roi Assuérus, et que le roi confère sa qualité de reine à une autre, meilleure qu’elle.
LAUSi le roi le trouve bon, qu’un édit royal émane de lui et soit inscrit dans les décrets de Perses et de Médie, et qu’il soit immuable, savoir, que Vasthi ne vienne plus devant le roi Assuérus, et que le roi donne sa royauté à une de ses compagnes, meilleure qu’elle.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYSi le roi le trouve bon, qu’un ordre royal émane de lui et soit inscrit dans les lois de la Perse et de la Médie, et ne passe pas, que Vasthi n’entrera plus devant le roi Assuérus ; et que le roi donne la dignité royale de Vasthi à une autre qui sera meilleure qu’elle ;
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANSi le roi le trouve bon, qu’on publie de sa part un décret royal, qu’on l’inscrive dans les lois des Perses et des Mèdes, et qu’il soit irrévocable, à savoir que Vasthi ne paraisse plus en présence du roi Assuérus, et que le roi donne sa dignité de reine à une autre meilleure qu’elle.
ZAKsi donc tel est le bon plaisir du roi, qu’un rescrit royal, émané de lui et consigné dans les lois de Perse et de Médie, de façon à ne pouvoir être rapporté, dispose que Vasthi ne paraîtra plus devant le roi Assuérus, et que sa dignité royale sera conférée par le roi à une autre femme valant mieux qu’elle.
VIGSi donc vous l’agréez, qu’il se fasse un édit par votre ordre, et qu’il soit écrit, selon la loi des Perses et des Mèdes, qu’il n’est pas permis de violer, que la reine Vasthi ne paraîtra plus devant le roi ; mais qu’une autre, qui en sera plus digne qu’elle, recevra sa dignité de reine.[1.19 De vous ; littéralement et par hébraïsme de votre face.]
FILSi donc vous l’agréez, qu’il se fasse un édit par votre ordre, et qu’il soit écrit, selon la loi des Perses et des Mèdes, qu’il n’est pas permis de violer, que la reine Vasthi ne paraîtra plus devant le roi; mais qu’une autre, qui en sera plus digne qu’elle, recevra sa dignité de reine.
LSGSi le roi le trouve bon, qu’on publie de sa part et qu’on inscrive parmi les lois des Perses et des Mèdes, avec défense de la transgresser, une ordonnance royale d’après laquelle Vasthi ne paraîtra plus devant le roi Assuérus et le roi donnera la dignité de reine à une autre qui soit meilleure qu’elle.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRASi le roi le trouve bon, qu’on publie de sa part et qu’on inscrive parmi les lois des Perses et des Mèdes, pour n’être pas enfreinte, une ordonnance royale portant que la reine Vasthi ne paraîtra plus devant le roi Assuérus, et que le roi donnera sa dignité de reine à une autre qui soit meilleure qu’elle.
BPCS’il plaît au roi, qu’un firman royal soit édicté par lui et inscrit parmi les lois des Perses et des Mèdes comme imprescriptible : aux termes duquel Vasthi ne paraîtra plus devant le roi Xerxès, et le roi conférera sa dignité de reine à une autre meilleure qu’elle.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGSi le roi le trouve bon, qu’on publie de sa part et qu’on écrive parmi les lois des Perses et des Mèdes, avec défense de la transgresser, une ordonnance royale d’après laquelle Vasthi ne paraîtra plus devant le roi Assuérus et le roi donnera la dignité de reine à une autre qui soit meilleure qu’elle.
CHUSi c’est bien le roi, la parole royale sortira en face de lui et sera écrite dans les lois de Paras et Madaï et ne passera pas : Vashti ne viendra plus en face du roi Ahashvérosh. Le roi donnera sa royauté à l’une de ses compagnes meilleure qu’elle.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDP“Si le roi le juge bon, il faut publier aujourd’hui de sa part une ordonnance royale et l’inscrire parmi les lois des Perses et des Mèdes, de sorte que personne ne puisse aller contre. Cette ordonnance interdira à la reine Vasthi de se présenter désormais devant le roi Assuérus, et le roi donnera son titre de reine à une autre meilleure qu’elle.
S21Si le roi le juge bon, il devrait émettre un édit royal et l’inscrire dans les lois des Perses et des Mèdes, avec défense de l’enfreindre. Cet édit interdirait à Vasthi de se présenter devant le roi Assuérus et préciserait que le roi donnera le titre de reine à une autre qui soit meilleure qu’elle.
KJFSi le roi le trouve bon, qu’on publie un édit royal de sa part, et qu’il soit inscrit dans les décrets de Perse et de Médie et soit irrévocable, savoir, que Vasthi ne vienne plus devant le roi Assuérus, et que le roi donne sa royauté à une autre, meilleure qu’elle.
LXXεἰ οὖν δοκεῖ τῷ βασιλεῖ προσταξάτω βασιλικόν καὶ γραφήτω κατὰ τοὺς νόμους Μήδων καὶ Περσῶν καὶ μὴ ἄλλως χρησάσθω μηδὲ εἰσελθάτω ἔτι ἡ βασίλισσα πρὸς αὐτόν καὶ τὴν βασιλείαν αὐτῆς δότω ὁ βασιλεὺς γυναικὶ κρείττονι αὐτῆς.
VULet si tibi placet egrediatur edictum a facie tua et scribatur iuxta legem Persarum atque Medorum quam praeteriri inlicitum est ut nequaquam ultra Vasthi ingrediatur ad regem sed regnum illius altera quae melior illa est accipiat
BHSאִם־עַל־הַמֶּ֣לֶךְ טֹ֗וב יֵצֵ֤א דְבַר־מַלְכוּת֙ מִלְּפָנָ֔יו וְיִכָּתֵ֛ב בְּדָתֵ֥י פָֽרַס־וּמָדַ֖י וְלֹ֣א יַעֲבֹ֑ור אֲשֶׁ֨ר לֹֽא־תָבֹ֜וא וַשְׁתִּ֗י לִפְנֵי֙ הַמֶּ֣לֶךְ אֲחַשְׁוֵרֹ֔ושׁ וּמַלְכוּתָהּ֙ יִתֵּ֣ן הַמֶּ֔לֶךְ לִרְעוּתָ֖הּ הַטֹּובָ֥ה מִמֶּֽנָּה׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !