Fermer le panneau de recherche

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Chroniques 24.11

2 Chroniques 24.11 comparé dans 29 versions différentes de la Bible.

Traduction Texte
SAC Lorsqu’il était temps de faire porter ce tronc devant le roi, par les mains des Lévites, parce qu’ils voyaient qu’il y avait beaucoup d’argent ; le secrétaire du roi venait avec celui que le grand prêtre avait choisi, et ils vidaient tout l’argent de ce tronc, puis ils reportaient le tronc à sa place ; ce qu’ils faisaient tous les jours : et ainsi ils amassèrent une somme immense d’argent,
MAROr quand les Lévites emportaient le coffre suivant l’ordre du Roi, ce qu’on faisait dès qu’on voyait qu’il y avait beaucoup d’argent ; le Secrétaire du Roi, et le Commis du principal Sacrificateur venaient, et vidaient le coffre, puis ils le reportaient, et le remettaient en sa place Ils faisaient ainsi tous les jours ; et on amassa quantité d’argent.
OSTOr, quand c’était le moment d’apporter le coffre à l’inspection du roi, par l’entremise des Lévites, et que ceux-ci voyaient qu’il y avait beaucoup d’argent, un secrétaire du roi et un commissaire du principal sacrificateur venaient et vidaient le coffre ; puis ils le rapportaient et le remettaient à sa place. Ils faisaient ainsi jour après jour, et ils recueillaient de l’argent en abondance.
CAHIl arriva que lorsqu’il était temps d’apporter le tronc à l’inspection du roi, par l’entremise des lévites, et qu’ils virent que l’argent était considérable, le secrétaire du roi venait avec le préposé du cohène en chef, et vidait le tronc, l’emportait et le remettait à sa place. Ainsi faisaient-ils tous les jours, et ils ramassèrent de l’argent immensément.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt quand c’était le moment de faire apporter le coffre à l’officier du roi par les soins des Lévites, et quand ils voyaient qu’il y avait beaucoup d’argent, alors arrivaient le secrétaire du roi et l’officier du Grand-Prêtre, et ils vidaient le coffre, puis le prenaient et le remettaient à sa place ; c’était pour eux l’affaire de chaque jour, et ils recueillirent de l’argent en quantité.
LAUEt quand c’était le moment d’apporter le coffre au contrôle{Héb. à la commission.} du roi par la main des Lévites, et qu’ils voyaient qu’il y avait beaucoup d’argent, le secrétaire{Ou scribe.} du roi et le commissaire du sacrificateur en chef venaient et vidaient le coffre, et ils le rapportaient et le remettaient à sa place ; ils faisaient ainsi jour par jour, et ils recueillirent de l’argent en abondance.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt il arrivait que, lorsque c’était le temps d’apporter le coffre au contrôle du roi, par la main des lévites, et qu’on voyait qu’il y avait beaucoup d’argent, le secrétaire du roi et l’officier du principal sacrificateur venaient et vidaient le coffre ; et ils le reportaient et le remettaient à sa place. Ils faisaient ainsi jour par jour, et on recueillit de l’argent en abondance.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt quand le moment était venu d’apporter la caisse au contrôle du roi, par les soins des Lévites, quand ils voyaient qu’il y avait beaucoup d’argent, le secrétaire du roi et le commissaire du souverain sacrificateur venaient vider la caisse, puis ils l’emportaient et la remettaient à sa place. Ils faisaient ainsi de temps en temps et ils recueillaient de l’argent en abondance.
ZAKEt chaque fois que la caisse était remise aux préposés royaux par les soins des Lévites, et que l’on constatait qu’elle contenait beaucoup d’argent, le secrétaire du roi et le fonctionnaire désigné par le pontife suprême venaient vider la caisse, puis on la remportait pour la remettre en place. Ainsi procédait-on jour par jour et l’on recueillit de l’argent en quantité.
VIGEt lorsqu’il était temps de faire porter le tronc (coffre) devant le roi par les mains des Lévites, parce qu’ils voyaient qu’il y avait beaucoup d’argent, le secrétaire du roi venait avec celui que le grand prêtre avait choisi, et ils vidaient l’argent de ce tronc (coffre), puis ils reportaient le tronc (coffre) à sa place ; ce qu’ils faisaient tous les jours. Et ils amassèrent une somme immense d’argent
FILEt lorsqu’il était temps de faire porter le tronc devant le roi par les mains des lévites, parce qu’ils voyaient qu’il y avait beaucoup d’argent, le secrétaire du roi venait avec celui que le grand prêtre avait choisi, et ils vidaient l’argent de ce tronc, puis ils reportaient le tronc à sa place; ce qu’ils faisaient tous les jours. Et ils amassèrent une somme immense d’argent,
LSGQuand c’était le moment où les Lévites, voyant qu’il y avait beaucoup d’argent dans le coffre, devaient le livrer aux inspecteurs royaux, le secrétaire du roi et le commissaire du souverain sacrificateur venaient vider le coffre ; ils le prenaient et le remettaient à sa place ; ils faisaient ainsi journellement, et ils recueillirent de l’argent en abondance.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRALe temps venu de livrer le coffre aux inspecteurs du roi par l’intermédiaire des lévites, lorsque ceux-ci voyaient qu’il y avait beaucoup d’argent dans le coffre, le secrétaire du roi et le commissaire du grand prêtre venaient vider le coffre ; ils le prenaient et le remettaient à sa place. Ainsi faisaient-ils chaque fois, et ils recueillaient de l’argent en abondance.
BPCQuand on soumettait le coffre à l’inspection que le roi exerçait par les lévites et qu’on constatait qu’il y avait beaucoup d’argent, alors le scribe du roi et l’intendant du grand-prêtre venaient et vidaient le coffre ; puis ils le prenaient et le remettaient à sa place. Ils agirent ainsi chaque jour et recueillirent de l’argent en quantité.
JEROr, au moment d’apporter le coffre à l’administration royale qui était aux mains des lévites, ceux-ci virent qu’il y avait beaucoup d’argent ; le secrétaire royal vint avec le préposé du premier prêtre ; ils soulevèrent le coffre, l’emportèrent, puis le remirent en place. Ils firent ainsi chaque jour et recueillirent beaucoup d’argent.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGQuand c’était le moment où les Lévites, voyant qu’il y avait beaucoup d’argent dans le coffre, devaient le livrer aux inspecteurs royaux, le secrétaire du roi et le commissaire du souverain sacrificateur venaient vider le coffre; ils le prenaient et le remettaient à sa place; ils faisaient ainsi journellement, et ils recueillirent de l’argent en abondance.
CHUEt c’est au temps où il fait venir le coffre à la sanction du roi par la main des Lévi, quand ils voient que l’argent s’est multiplié, l’actuaire du roi vient avec le préposé du desservant en tête. Ils dénudent le coffre, le portent et le font retourner à son lieu. Ils font ainsi jour après jour et réunissent beaucoup d’argent.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPChaque fois que les lévites voyaient beaucoup d’argent dans le coffre, ils le portaient à l’inspecteur du roi; le secrétaire du roi venait alors avec le délégué du prêtre en chef, il vidait le coffre, puis on le reportait et le remettait à sa place. On faisait ainsi jour après jour; on ramassa beaucoup d’argent.
S21Quand ce fut le moment pour les Lévites d’apporter le coffre aux inspecteurs royaux, quand ils virent qu’il contenait beaucoup d’argent, le secrétaire du roi et le commissaire du grand-prêtre vinrent vider le coffre. Ils le prirent, puis ils le remirent à sa place. Ils agissaient de cette manière chaque jour et ils récoltèrent beaucoup d’argent.
KJFOr, quand c’était le moment d’apporter le coffre à l’inspection du roi, par l’entremise des Lévites, et que ceux-ci voyaient qu’il y avait beaucoup d’argent, un secrétaire du roi et un commissaire du principal prêtre venaient et vidaient le coffre; puis ils le rapportaient et le remettaient à sa place. Ils faisaient ainsi jour après jour, et ils recueillaient de l’argent en abondance.
LXXκαὶ ἐγένετο ὡς εἰσέφερον τὸ γλωσσόκομον πρὸς τοὺς προστάτας τοῦ βασιλέως διὰ χειρὸς τῶν Λευιτῶν καὶ ὡς εἶδον ὅτι ἐπλεόνασεν τὸ ἀργύριον καὶ ἦλθεν ὁ γραμματεὺς τοῦ βασιλέως καὶ ὁ προστάτης τοῦ ἱερέως τοῦ μεγάλου καὶ ἐξεκένωσαν τὸ γλωσσόκομον καὶ κατέστησαν εἰς τὸν τόπον αὐτοῦ οὕτως ἐποίουν ἡμέραν ἐξ ἡμέρας καὶ συνήγαγον ἀργύριον πολύ.
VULcumque tempus esset ut deferrent arcam coram rege per manus Levitarum videbant enim multam pecuniam ingrediebatur scriba regis et quem primus sacerdos constituerat effundebantque pecuniam quae erat in arca porro arcam reportabant ad locum suum sicque faciebant per singulos dies et congregata est infinita pecunia
BHSוַיְהִ֡י בְּעֵת֩ יָבִ֨יא אֶת־הָֽאָרֹ֜ון אֶל־פְּקֻדַּ֣ת הַמֶּלֶךְ֮ בְּיַ֣ד הַלְוִיִּם֒ וְכִרְאֹותָ֞ם כִּי־רַ֣ב הַכֶּ֗סֶף וּבָ֨א סֹופֵ֤ר הַמֶּ֨לֶךְ֙ וּפְקִיד֙ כֹּהֵ֣ן הָרֹ֔אשׁ וִיעָ֨רוּ֙ אֶת־הָ֣אָרֹ֔ון וְיִשָּׂאֻ֖הוּ וִֽישִׁיבֻ֣הוּ אֶל־מְקֹמֹ֑ו כֹּ֤ה עָשׂוּ֙ לְיֹ֣ום׀ בְּיֹ֔ום וַיַּֽאַסְפוּ־כֶ֖סֶף לָרֹֽב׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !