×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Chroniques 16.12

2 Chroniques 16.12 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

2 Chroniques 16.12  La trente-neuvième année de son règne, Asa eut les pieds malades au point d’éprouver de grandes souffrances ; même pendant sa maladie, il ne chercha pas l’Éternel, mais il consulta les médecins.

Segond dite « à la Colombe »

2 Chroniques 16.12  La trente-neuvième année de son règne, Asa eut les pieds atteints d’une très grave maladie ; toutefois, même pendant sa maladie, il ne rechercha pas l’Éternel, mais consulta les médecins.

Nouvelle Bible Segond

2 Chroniques 16.12  La trente–neuvième année de son règne, Asa fut atteint d’une très grave maladie des jambes ; toutefois, même pendant sa maladie, il ne chercha pas le SEIGNEUR, mais consulta les médecins.

Segond Nouvelle Édition de Genève

2 Chroniques 16.12  La trente-neuvième année de son règne, Asa eut les pieds malades au point d’éprouver de grandes souffrances ; même pendant sa maladie, il ne chercha pas l’Éternel, mais il consulta les médecins.

Segond 21

2 Chroniques 16.12  La trente-neuvième année de son règne, il eut une très grave maladie des pieds. Toutefois, même pendant sa maladie, il ne consulta pas l’Éternel, mais les médecins.

Les autres versions

Bible du Semeur

2 Chroniques 16.12  La trente-neuvième année de son règne, Asa tomba gravement malade et il souffrit grandement des pieds ; toutefois, même pendant sa maladie, il ne s’adressa pas à l’Éternel mais seulement aux guérisseurs.

Traduction œcuménique de la Bible

2 Chroniques 16.12  Asa fut malade en l’année trente-neuf de son règne ; il avait une maladie très grave dans les jambes. Et même dans sa maladie il ne recourut pas au Seigneur, mais aux guérisseurs.

Bible de Jérusalem

2 Chroniques 16.12  Asa eut les pieds malades, d’une maladie très grave dans la trente-neuvième année de son règne ; même alors, il n’eut pas recours dans sa maladie à Yahvé mais aux médecins.

Bible Annotée

2 Chroniques 16.12  Et, la trente-neuvième année de son règne, Asa fut malade des pieds, d’un mal très violent ; mais, même dans sa maladie, il ne chercha pas l’Éternel, mais les médecins.

John Nelson Darby

2 Chroniques 16.12  Et la trente-neuvième année de son règne, Asa fut malade des pieds, jusqu’à ce que son mal fut extrêmement grand ; et dans sa maladie aussi, il ne rechercha pas l’Éternel, mais les médecins.

David Martin

2 Chroniques 16.12  Et Asa fut malade de ses pieds, l’an trente et neuvième de son règne, et sa maladie fut extrême ; toutefois il ne rechercha point l’Éternel dans sa maladie, mais les médecins.

Osterwald

2 Chroniques 16.12  La trente-neuvième année de son règne, Asa fut malade des pieds, et sa maladie fut très grave ; et toutefois dans sa maladie, il ne chercha point l’Éternel, mais les médecins.

Auguste Crampon

2 Chroniques 16.12  Dans la trente-neuvième année de son règne, Asa eut les pieds malades au point d’éprouver de grandes souffrances ; mais, même pendant sa maladie, il ne chercha pas Yahweh, mais les médecins.

Lemaistre de Sacy

2 Chroniques 16.12  Asa tomba aussi malade la trenteneuvième année de son règne, d’une très-violente douleur aux pieds ; et cependant il n’eut point recours au Seigneur dans son mal ; mais il mit plutôt sa confiance dans la science des médecins.

André Chouraqui

2 Chroniques 16.12  En l’an trente-neuf de son règne, Assa est malade, sa maladie va de ses pieds jusqu’en haut ! Et même en sa maladie, il ne consulte pas IHVH-Adonaï, mais les médecins.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

2 Chroniques 16.12  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

2 Chroniques 16.12  וַיֶּחֱלֶ֣א אָסָ֡א בִּשְׁנַת֩ שְׁלֹושִׁ֨ים וָתֵ֤שַׁע לְמַלְכוּתֹו֙ בְּרַגְלָ֔יו עַד־לְמַ֖עְלָה חָלְיֹ֑ו וְגַם־בְּחָלְיֹו֙ לֹא־דָרַ֣שׁ אֶת־יְהוָ֔ה כִּ֖י בָּרֹפְאִֽים׃

Versions étrangères

New Living Translation

2 Chroniques 16.12  In the thirty-ninth year of his reign, Asa developed a serious foot disease. Even when the disease became life threatening, he did not seek the LORD's help but sought help only from his physicians.