×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Chroniques 10.10

2 Chroniques 10.10 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Ils lui répondirent comme de jeunes gens qui avaient été nourris avec lui dans les délices, et lui dirent : Voici la réponse que vous devez faire à ce peuple qui est venu vous dire, Votre père a rendu notre joug très-pesant, nous vous supplions de le rendre léger et supportable ; et vous lui parlerez en ces termes : Le plus petit de mes doigts est plus gros que n’était le dos de mon père.
MAREt les jeunes gens qui avaient été nourris avec lui, lui répondirent, en disant : Tu diras ainsi à ce peuple qui t’a parlé, et t’a dit : Ton père a mis sur nous un pesant joug, mais toi allège-le-nous ; tu leur répondras donc ainsi : Ce qu’il y a de plus petit en moi, est plus gros que les reins de mon père.
OSTEt les jeunes gens qui avaient grandi avec lui, lui répondirent, en disant : Tu diras ainsi à ce peuple qui t’a parlé, et t’a dit : Ton père a mis sur nous un joug pesant, mais toi, allège-le ; tu leur répondras ainsi : Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père.
CAHLes jeunes gens qui avaient grandi avec lui, lui répondirent, savoir : Dis ainsi à ce peuple qui est venu te parler, en disant : Ton père a appesanti notre joug, et toi allège-le nous ; tu leur parleras ainsi : Le plus petit (de mes doigts) est plus gros que les reins de mon père.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt les jeunes hommes qui avaient grandi avec lui, lui parlèrent en ces termes : Réponds ainsi au peuple qui t’a tenu ce langage : Ton père a rendu lourd notre joug, mais toi, allège-le-nous ! parle-leur ainsi : Mon petit doigt est plus fort que les reins de mon père ;
LAUEt les enfants qui avaient grandi avec lui, lui parlèrent, en disant : Tu diras ainsi au peuple qui t’a parlé, en disant : Ton père a rendu notre joug pesant, et toi, allège-le de dessus nous. Tu leur diras ainsi : Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt les jeunes gens qui avaient grandi avec lui, lui parlèrent, disant : Tu diras ainsi au peuple qui t’a parlé, disant : Ton père a rendu pesant notre joug ; toi, allège-le de dessus nous ; -tu leur diras ainsi : Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père ;
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt les jeunes gens qui avaient grandi avec lui, lui parlèrent en ces termes : Voici ce que tu diras au peuple qui t’a tenu ce langage : Ton père a mis sur nous un joug pesant, mais toi, allège-le. Tu leur parleras ainsi : Mon petit doigt est plus gros que le corps de mon père.
ZAKLes jeunes gens élevés avec lui lui répondirent : “ Voici ce que tu diras à ce peuple qui t’a parlé en ces termes : Ton père a rendu pesant notre joug, mais toi, rends-le plus léger pour nous, - tu leur parleras ainsi : Mon petit doigt est plus fort que n’étaient les reins de mon père.
VIGIls lui répondirent comme des jeunes gens qui avaient été nourris avec lui dans les délices, et ils lui dirent : Vous parlerez ainsi à ce peuple qui vous a dit : Votre père a rendu notre joug pesant, allégez-le ; et vous lui répondrez ainsi : Le plus petit de mes doigts est plus gros que le dos de mon père.
FILIls lui répondirent comme des jeunes gens qui avaient été nourris avec lui dans les délices, et ils lui dirent : Vous parlerez ainsi à ce peuple qui vous a dit : Votre père a rendu notre joug pesant, allégez-le; et vous lui répondrez ainsi : Le plus petit de mes doigts est plus gros que le dos de mon père.
LSGEt voici ce que lui dirent les jeunes gens qui avaient grandi avec lui : Tu parleras ainsi à ce peuple qui t’a tenu ce langage : Ton père a rendu notre joug pesant, et toi, allège-le-nous ! Tu leur parleras ainsi : Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRALes jeunes gens qui avaient grandi avec lui lui répondirent en disant : " Tu parleras ainsi à ce peuple qui t’a tenu ce langage : Ton père a rendu notre joug pesant ; toi, allège-le-nous ! Tu leur parleras ainsi : Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père.
BPCLes jeunes gens qui avaient grandi avec lui lui répondirent : “C’est ainsi que tu dois parler au peuple qui s’est adressé à toi en disant : Ton père a rendu pesant notre joug, mais toi allège-le nous ; c’est ainsi que tu leur parleras : Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père ;
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGEt voici ce que lui dirent les jeunes gens qui avaient grandi avec lui : Tu parleras ainsi à ce peuple qui t’a tenu ce langage : Ton père a rendu notre joug pesant, et toi, allège-le-nous ! tu leur parleras ainsi : Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père.
CHULes enfants qui avaient grandi avec lui lui parlent pour dire : « Tu diras ainsi au peuple, eux qui ont parlé avec toi, pour dire : ‹ Ton père avait alourdi notre joug ; et toi, allège-le sur nous. › Tu leur diras ainsi : ‹ Mon auriculaire est plus épais que les hanches de mon père.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPLes jeunes gens lui dirent: “Tu dois répondre au peuple qui te dit: Ton père nous a fait porter un joug pesant, allège notre fardeau. Tu leur diras ceci: Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père.
S21Voici ce que lui dirent les jeunes qui avaient grandi avec lui : « Le peuple t’a tenu ce langage : ‹ Ton père nous a imposé une domination particulièrement lourde, mais toi, allège son poids ! › De ton côté, dis-leur : ‹ Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père.
KJFEt les jeunes gens qui avaient grandi avec lui, lui répondirent, en disant: Tu diras ainsi à ce peuple qui t’a parlé, et t’a dit: Ton père a mis sur nous un joug pesant, mais toi, allège-le; tu leur répondras ainsi: Mon petit doigt est plus gros que les reins de mon père.
LXXκαὶ ἐλάλησαν αὐτῷ τὰ παιδάρια τὰ ἐκτραφέντα μετ’ αὐτοῦ οὕτως λαλήσεις τῷ λαῷ τῷ λαλήσαντι πρὸς σὲ λέγων ὁ πατήρ σου ἐβάρυνεν τὸν ζυγὸν ἡμῶν καὶ σὺ ἄφες ἀφ’ ἡμῶν οὕτως ἐρεῖς ὁ μικρὸς δάκτυλός μου παχύτερος τῆς ὀσφύος τοῦ πατρός μου.
VULat illi responderunt ut iuvenes et nutriti cum eo in deliciis atque dixerunt sic loqueris populo qui dixit tibi pater tuus adgravavit iugum nostrum tu subleva et sic respondebis eis minimus digitus meus grossior est lumbis patris mei
BHSוַיְדַבְּר֣וּ אִתֹּ֗ו הַיְלָדִים֙ אֲשֶׁ֨ר גָּדְל֣וּ אִתֹּו֮ לֵאמֹר֒ כֹּֽה־תֹאמַ֡ר לָעָם֩ אֲשֶׁר־דִּבְּר֨וּ אֵלֶ֜יךָ לֵאמֹ֗ר אָבִ֨יךָ֙ הִכְבִּ֣יד אֶת־עֻלֵּ֔נוּ וְאַתָּ֖ה הָקֵ֣ל מֵעָלֵ֑ינוּ כֹּ֚ה תֹּאמַ֣ר אֲלֵהֶ֔ם קָֽטָנִּ֥י עָבָ֖ה מִמָּתְנֵ֥י אָבִֽי׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !