×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Rois 15.20

2 Rois 15.20 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

2 Rois 15.20  Menahem leva cet argent sur tous ceux d’Israël qui avaient de la richesse, afin de le donner au roi d’Assyrie ; il les taxa chacun à cinquante sicles d’argent. Le roi d’Assyrie s’en retourna, et ne s’arrêta pas alors dans le pays.

Segond Nouvelle Édition de Genève

2 Rois 15.20  Menahem leva cet argent sur tous ceux d’Israël qui avaient de la richesse, afin de le donner au roi d’Assyrie ; il les taxa chacun à cinquante sicles d’argent. Le roi d’Assyrie s’en retourna, et ne s’arrêta pas alors dans le pays.

Segond 21

2 Rois 15.20  Menahem préleva cet argent sur tous les Israélites riches afin de le donner au roi d’Assyrie, à raison de 50 pièces d’argent chacun. Le roi d’Assyrie repartit alors sans prendre position dans le pays.

Les autres versions

Bible Annotée

2 Rois 15.20  Et Ménahem leva cet argent sur Israël, sur tous les riches, pour le donner au roi d’Assyrie, à raison de cinquante sicles d’argent par homme ; et le roi d’Assyrie s’en retourna et ne s’arrêta pas alors dans le pays.

John Nelson Darby

2 Rois 15.20  Et Menahem leva l’argent sur Israël, sur tous ceux qui avaient de la fortune, pour le donner au roi d’Assyrie : de chacun cinquante sicles d’argent. Et le roi d’Assyrie s’en retourna, et ne resta pas là dans le pays.

David Martin

2 Rois 15.20  Et Ménahem tira cet argent d’Israël, de tous ceux qui étaient puissants en biens, pour le donner au Roi des Assyriens, de chacun cinquante sicles d’argent ; ainsi le Roi des Assyriens s’en retourna, et ne s’arrêta point au pays.

Ostervald

2 Rois 15.20  Or, Ménahem tira cet argent d’Israël, de tous ceux qui étaient puissants en biens, pour le donner au roi d’Assyrie : de chacun cinquante sicles d’argent. Ainsi le roi d’Assyrie s’en retourna, et ne s’arrêta point dans le pays.

Lausanne

2 Rois 15.20  Et pour donner cet argent au roi d’Assur, Ménahem le leva sur Israël, sur tous ceux qui possédaient de la richesse{Héb. tous les puissants en richesse.} [taxant] chacun à cinquante sicles d’argent ; et le roi d’Assur s’en retourna, et ne resta pas là, dans la terre [d’Israël].

Vigouroux

2 Rois 15.20  Manahem leva cet argent dans Israël sur toutes les personnes puissantes et riches, pour le donner au roi d’Assyrie, et il les taxa à cinquante sicles d’argent par tête. Et le roi d’Assyrie s’en retourna (aussitôt), et ne demeura pas dans le pays.[15.20 Cinquante sicles d’argent par tête. Voir 2 Rois, note 18.11-12.]

Auguste Crampon

2 Rois 15.20  Manahem leva cet argent sur Israël, sur tous ceux qui avaient de grandes richesses, afin de le donner au roi d’Assyrie ; il exigea de chacun cinquante sicles d’argent. Le roi d’Assyrie s’en retourna et ne s’arrêta pas là, dans le pays.

Lemaistre de Sacy

2 Rois 15.20  Manahem leva cet argent dans Israël sur toutes les personnes puissantes et riches, pour le donner au roi d’Assyrie, et il les taxa à cinquante sicles d’argent par tête : le roi d’Assyrie retourna aussitôt, et il ne demeura pas dans le pays.

Zadoc Kahn

2 Rois 15.20  Menahem rejeta la charge de cette somme d’argent sur Israël, sur tous les gens riches, les obligeant de verser pour le roi d’Assyrie cinquante sicles par personne. Le roi d’Assyrie s’en retourna et n’occupa point le pays.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

2 Rois 15.20  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

2 Rois 15.20  וַיֹּצֵא֩ מְנַחֵ֨ם אֶת־הַכֶּ֜סֶף עַל־יִשְׂרָאֵ֗ל עַ֚ל כָּל־גִּבֹּורֵ֣י הַחַ֔יִל לָתֵת֙ לְמֶ֣לֶךְ אַשּׁ֔וּר חֲמִשִּׁ֧ים שְׁקָלִ֛ים כֶּ֖סֶף לְאִ֣ישׁ אֶחָ֑ד וַיָּ֨שָׁב֙ מֶ֣לֶךְ אַשּׁ֔וּר וְלֹא־עָ֥מַד שָׁ֖ם בָּאָֽרֶץ׃

La Vulgate

2 Rois 15.20  indixitque Manahem argentum super Israhel cunctis potentibus et divitibus ut daret regi Assyriorum quinquaginta siclos argenti per singulos reversusque est rex Assyriorum et non est moratus in terra

La Septante

2 Rois 15.20  καὶ ἐξήνεγκεν Μαναημ τὸ ἀργύριον ἐπὶ τὸν Ισραηλ ἐπὶ πᾶν δυνατὸν ἰσχύι δοῦναι τῷ βασιλεῖ τῶν Ἀσσυρίων πεντήκοντα σίκλους τῷ ἀνδρὶ τῷ ἑνί καὶ ἀπέστρεψεν βασιλεὺς Ἀσσυρίων καὶ οὐκ ἔστη ἐκεῖ ἐν τῇ γῇ.