×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
1 Rois 17.1

1 Rois 17.1 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

1 Rois 17.1  Élie, le Thischbite, l’un des habitants de Galaad, dit à Achab : L’Éternel est vivant, le Dieu d’Israël, dont je suis le serviteur ! Il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole.

Segond Nouvelle Édition de Genève

1 Rois 17.1  Élie, le Thischbite, l’un des habitants de Galaad, dit à Achab : L’Éternel est vivant, le Dieu d’Israël, dont je suis le serviteur ! il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole.

Segond 21

1 Rois 17.1  Élie le Thishbite, l’un des habitants de Galaad, dit à Achab : « L’Éternel, le Dieu d’Israël, dont je suis le serviteur est vivant ! Il n’y aura ces années-ci pas de rosée ni de pluie, sauf sur ma parole. »

Les autres versions

Bible Annotée

1 Rois 17.1  Et Élie le Thisbite, d’entre les habitants de Galaad, dit à Achab : L’Éternel, le Dieu d’Israël, devant qui je me tiens, est vivant, qu’il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie sinon à ma parole.

John Nelson Darby

1 Rois 17.1  Et Élie, le Thishbite, d’entre les habitants de Galaad, dit à Achab : L’Éternel, le Dieu d’Israël, devant qui je me tiens, est vivant, qu’il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole.

David Martin

1 Rois 17.1  Alors Elie Tisbite, [l’un de ceux] qui s’étaient habitués à Galaad, dit à Achab : L’Éternel le Dieu d’Israël, en la présence duquel je me tiens, est vivant, qu’il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole.

Ostervald

1 Rois 17.1  Alors Élie, le Thishbite, l’un de ceux qui s’étaient établis en Galaad, dit à Achab : L’Éternel, le Dieu d’Israël, en la présence de qui je me tiens, est vivant ! pendant ces années-ci, il n’y aura ni rosée ni pluie, sinon à ma parole.

Lausanne

1 Rois 17.1  Et Élie, le Thisbite, l’un des domiciliés de Galaad, dit à Achab : L’Éternel, le Dieu d’Israël, devant la face duquel je me tiens, est vivant, qu’il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à l’ordre{Héb. à la bouche.} de ma parole.

Vigouroux

1 Rois 17.1  En ce temps-là, Elie de Thesbé (le Thesbite), qui était un des habitants de Galaad, dit à Achab : Vive (Il vit,) le Seigneur, le Dieu d’Israël, devant lequel je me tiens debout ! Pendant ces années(-ci) il ne tombera ni rosée ni pluie, si ce n’est sur les paroles de ma bouche.[17.1 Voir Ecclésiastique, 48, 1. ― Il vit, etc. Voir Juges, 8, 19. ― Pendant ces années-ci ; c’est-à-dire, pendant trois ans et demi, selon saint Luc (4, 25) et saint Jacques (5, 17). ― Le Thesbite, de Thesbé, sur une hauteur à l’ouest du lac Mérom. Il habitait dans le pays de Galaad, à l’est du Jourdain.]

Auguste Crampon

1 Rois 17.1  Elie, le Thesbite, un des habitants de Galaad, dit à Achab : « Yahweh est vivant, le Dieu d’Israël, devant qui je me tiens ! Il n’y aura ces années-ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole. »

Lemaistre de Sacy

1 Rois 17.1  En ce temps-là Elie de Thesbé, qui était un des habitants de Galaad, dit à Achab : Vive le Seigneur, le Dieu d’Israël, devant lequel je suis présentement ! il ne tombera pendant ces années ni rosée ni pluie, que selon la parole qui sortira de ma bouche.

Zadoc Kahn

1 Rois 17.1  Elie le Tisbite, un de ceux qui s’étaient établis en Galaad, dit à Achab : “ Par le Dieu vivant, divinité d’Israël, à qui s’adressent mes hommages ! il n’y aura, ces années-ci, ni pluie ni rosée, si ce n’est à mon commandement. ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

1 Rois 17.1  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

1 Rois 17.1  וַיֹּאמֶר֩ אֵלִיָּ֨הוּ הַתִּשְׁבִּ֜י מִתֹּשָׁבֵ֣י גִלְעָד֮ אֶל־אַחְאָב֒ חַי־יְהוָ֞ה אֱלֹהֵ֤י יִשְׂרָאֵל֙ אֲשֶׁ֣ר עָמַ֣דְתִּי לְפָנָ֔יו אִם־יִהְיֶ֛ה הַשָּׁנִ֥ים הָאֵ֖לֶּה טַ֣ל וּמָטָ֑ר כִּ֖י אִם־לְפִ֥י דְבָרִֽי׃ ס

La Vulgate

1 Rois 17.1  et dixit Helias Thesbites de habitatoribus Galaad ad Ahab vivit Dominus Deus Israhel in cuius conspectu sto si erit annis his ros et pluvia nisi iuxta oris mei verba