Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Samuel 21.16

2 Samuel 21.16 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Jesbibénob, de la race d’Arapha, qui avait une lance dont le fer pesait trois cents sicles, et une épée qui n’avait point encore servi, était près de le tuer :
MAREt Jisbi-benob, qui était des enfants de Rapha, et qui avait une lance dont le fer pesait trois cents sicles d’airain, et qui était armé d’une nouvelle manière, avait résolu de frapper David.
OSTEt Jishbi de Nob, qui était des enfants de Rapha, et qui avait une lance dont le poids était de trois cents sicles d’airain, et qui était ceint d’une armure neuve, avait résolu de frapper David.
CAHEt Iischbi-Bénob, qui était des enfants de Rapha [le poids de sa lance était de trois cents schekels d’airain ; il était ceint d’une (armure) nouvelle], avait résolu de frapper David.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt Jesbibenob, l’un des descendants du Géant (le poids du fer de sa lance était de trois cents sicles d’airain, et il portait à la ceinture une [épée] neuve), parlait de faire tomber David sous ses coups.
LAUEt Ischbi, de Nob, qui était des enfants du géant, et qui avait une lance dont le fer pesait trois cents sicles d’airain, et qui était ceint d’une [armure] neuve, pensa{Héb. parla de.} frapper David.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt Jishbi-Benob, qui était des enfants du géant (le poids de sa lance était de trois cents sicles d’airain, et il était ceint d’une armure neuve), pensa frapper David.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt Jisbo-Bénob, l’un des fils de Rapha, (il avait une lance du poids de trois cents sicles d’airain, et il était ceint d’une armure neuve), était sur le point de tuer David.
ZAKAlors Yichbi de Nob (un descendant du Rapha, sa lance, en airain, pesait trois cents aides, et il était équipé de neuf) entreprit de tuer David.
VIGet Jesbibénob, de la race d’Arapha, qui avait une lance dont le fer pesait trois cents sicles (onces, note), et une épée qui n’avait point encore servi, était prêt de le tuer ;[21.16 Voir 1 Rois, 17, 7. ― De la race d’Arapha, des Raphaïm ou géants. ― Trois cent onces, hébreu : trois cents sicles ou environ 40 kilogrammes.]
FILet Jesbibénob, de la race d’Arapha, qui avait une lance dont le fer pesait trois cents sicles, et une épée qui n’avait point encore servi, était prêt de le tuer;
LSGEt Jischbi Benob, l’un des enfants de Rapha, eut la pensée de tuer David ; il avait une lance du poids de trois cents sicles d’airain, et il était ceint d’une épée neuve.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAEt Jesbi-Benob, l’un des fils de Rapha, — le poids de sa lance était de trois cents sicles d’airain, et il était ceint d’une épée neuve, — parlait de frapper David.
BPCJesbi, fils de Nob, de la race de Rapha, dont la lance pesait trois cents sicles d’airain et qui - était ceint d’une épée neuve, parlait de frapper David.
JERIl y avait un champion d’entre les descendants de Rapha. Le poids de sa lance était de trois-cent sicles de bronze, il était ceint d’une épée neuve et il se vantait de tuer David.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGEt Jischbi-Benob, l’un des enfants de Rapha, eut la pensée de tuer David ; il avait une lance du poids de trois cents sicles d’airain, et il était ceint d’une épée neuve.
CHUIshbi de Nob, l’un des enfants de Rapha, a une haste qui pèse trois cents sicles au poids du bronze. Il est ceint de neuf et dit de frapper David.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPun descendant de Rafa appelé Ichbo-Bénob prétendit l’abattre. Il portait une lance de bronze pesant 300 sicles, et il avait une épée toute neuve.
S21et Jishbi-Benob, un descendant de Rapha, eut l’idée de le tuer. Il avait une lance en bronze qui pesait plus de 3 kilos et il était muni d’une épée neuve.
KJFEt Jishbi de Nob, qui était des enfants de géant, et qui avait une lance dont le poids était de trois cents sicles d’airain, et qui était ceint d’une armure neuve, avait résolu de frapper David.
LXXκαὶ Ιεσβι ὃς ἦν ἐν τοῖς ἐκγόνοις τοῦ Ραφα καὶ ὁ σταθμὸς τοῦ δόρατος αὐτοῦ τριακοσίων σίκλων ὁλκὴ χαλκοῦ καὶ αὐτὸς περιεζωσμένος κορύνην καὶ διενοεῖτο πατάξαι τὸν Δαυιδ.
VULIesbidenob qui fuit de genere Arafa cuius ferrum hastae trecentas uncias adpendebat et accinctus erat ense novo nisus est percutere David
BHSוְיִשְׁבִּ֨י בְּנֹ֜ב אֲשֶׁ֣ר׀ בִּילִידֵ֣י הָרָפָ֗ה וּמִשְׁקַ֤ל קֵינֹו֙ שְׁלֹ֤שׁ מֵאֹות֙ מִשְׁקַ֣ל נְחֹ֔שֶׁת וְה֖וּא חָג֣וּר חֲדָשָׁ֑ה וַיֹּ֖אמֶר לְהַכֹּ֥ות אֶת־דָּוִֽד׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !