×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Samuel 18.3

2 Samuel 18.3 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Mais ses gens lui répondirent : Vous ne viendrez point avec nous : car quand les ennemis nous auraient fait fuir, ils ne croiraient pas avoir fait grande chose ; et quand ils auraient taillé en pièces la moitié de nos troupes, ils n’en seraient pas fort satisfaits ; parce que vous êtes considéré vous seul comme dix mille hommes. Il vaut donc mieux que vous demeuriez dans la ville, afin que vous soyez en état de nous secourir.
MARMais le peuple lui dit : Tu ne sortiras point ; car quand nous viendrions à prendre la fuite on n’en ferait point de cas ; et même quand la moitié de nous y serait tuée, on n’en ferait point de cas ; car tu es maintenant autant que dix mille d’entre nous, c’est pourquoi il nous vaut mieux que tu sois dans la ville pour nous secourir.
OSTMais le peuple lui dit : Tu ne sortiras point ; car si nous sommes mis en fuite, on ne fera point attention à nous, et quand la moitié d’entre nous périraient, on ne ferait point attention à nous ; mais maintenant, tu en vaux dix mille comme nous. Maintenant donc, il vaut mieux que tu sois dans la ville pour nous secourir.
CAHLe peuple dit : Tu ne sortiras point, car si nous prenons la fuite on ne fera point attention à nous ; quand la moitié de nous y serait tuée, on ne ferait point attention à nous ; car maintenant (tu es) comme dix mille d’entre nous, et maintenant il vaut mieux que de la ville tu sois pour nous un secours.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt l’armée dit : N’en fais rien ! car si nous fuyons, ils n’auront aucun souci de nous ; et si la moitié d’entre nous périssent, ils n’auront aucun souci de nous ; car tu es comme dix mille de nous ; il vaut donc mieux que de la ville tu sois à même de nous secourir.
LAUEt le peuple dit : Ne sors point, car si nous devons fuir, on ne fera pas attention{Héb. ils ne mettront pas le cœur.} à nous, et si la moitié d’entre nous mouraient, on ne ferait pas attention{Héb. ils ne mettront pas le cœur.} à nous ; mais maintenant, [tu en vaux] dix mille comme nous. Maintenant, il est bon que, de la ville, tu nous sois en secours.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYMais le peuple dit : Tu ne sortiras point ; car quand nous viendrions à fuir, ils ne prendraient pas garde à nous, et quand la moitié d’entre nous mourrait, ils ne prendraient pas garde à nous ; car toi, tu es comme dix mille d’entre nous ; et maintenant il est bon que, de la ville, tu nous sois en secours.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt le peuple dit : Tu ne sortiras point ! Car si nous prenons la fuite, ils ne prendront pas garde à nous, et si la moitié d’entre nous vient à périr, ils ne prendront pas garde à nous, car maintenant tu es comme dix mille d’entre nous il vaut donc mieux que tu puisses venir de la ville à notre secours.
ZAKLe peuple répondit : “ N’en fais rien ! car, si nous fuyons, ce n’est pas de nous qu’on se souciera ; même si la moitié d’entre nous périssait, ce n’est pas à nous qu’on ferait attention ; toi, au contraire, tu en vaux dix mille comme nous. Il vaut donc mieux que de la ville tu te tiennes prêt à nous porter secours ”.
VIGMais le peuple répondit : Vous ne viendrez pas ; car alors même que les ennemis nous auraient fait fuir, ils ne croiraient pas avoir fait grand chose ; et quand ils auraient taillé en pièces la moitié d’entre nous, ils n’en seraient pas plus satisfaits, parce que vous êtes considéré, vous seul, comme dix mille hommes. Il vaut donc mieux que vous restiez dans la ville, afin que vous soyez en état de nous secourir.
FILMais le peuple répondit : Vous ne viendrez pas; car alors même que les ennemis nous auraient fait fuir, ils ne croiraient pas avoir fait grand’chose; et quand ils auraient taillé en pièces la moitié d’entre nous, ils n’en seraient pas plus satisfaits, parce que vous êtes considéré, vous seul, comme dix mille hommes. Il vaut donc mieux que vous restiez dans la ville, afin que vous soyez en état de nous secourir.
LSGMais le peuple dit : Tu ne sortiras point ! Car si nous prenons la fuite, ce n’est pas sur nous que l’attention se portera ; et quand la moitié d’entre nous succomberait, on n’y ferait pas attention ; mais toi, tu es comme dix mille de nous, et maintenant il vaut mieux que de la ville tu puisses venir à notre secours.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAMais le peuple dit : « Tu ne sortiras point ! Car, si nous sommes mis en fuite, ils ne prendront pas garde à nous, et si la moitié d’entre nous succombe, ils n’y prendront pas garde. Mais toi, tu es comme dix mille d’entre nous ; il vaut donc mieux que tu puisses venir de la ville à notre secours. »
BPCMais le peuple dit : “Tu ne sortiras point ! car, si nous sommes mis en fuite, cela n’aura pas d’importance ; même si la moitié d’entre nous succombe, on n’y fera pas attention ! Mais toi, tu es comme dix mille d’entre nous et il vaut mieux que tu restes dans la ville pour nous venir en aide.”
JERMais les troupes répondirent : "Tu ne dois pas partir. Car, si nous prenions la fuite, on n’y ferait pas attention, et si la moitié d’entre nous mourait, on n’y ferait pas attention, tandis que toi tu es comme dix-mille d’entre nous. Et puis, il vaut mieux que tu nous sois un secours prêt à venir de la ville."
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGMais le peuple dit : Tu ne sortiras point ! Car si nous prenons la fuite, ce n’est pas sur nous que l’attention se portera ; et quand la moitié d’entre nous succomberait, on n’y ferait pas attention ; mais toi, tu es comme dix mille de nous, et maintenant il vaut mieux que de la ville tu puisses venir à notre secours.
CHULe peuple dit : « Ne sors pas. Oui, si nous nous enfuyions, si nous nous enfuyions, ils ne mettraient pas leur cœur sur nous ; et si la moitié d’entre nous mourait, ils ne mettraient pas leur cœur sur nous. Oui, tu es comme dix mille d’entre nous. Maintenant, il vaut mieux que tu nous sois en aide depuis la ville. »
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPMais la troupe répondit: “Non, ne viens pas, car si nous tournons le dos, personne n’y prêtera attention. Si la moitié d’entre nous meurt, personne n’y prêtera attention, mais toi, tu es comme dix mille d’entre nous. Il vaut mieux que tu restes en ville et que tu puisses nous porter secours.”
S21Mais le peuple dit : « Tu ne feras pas cela ! En effet, si nous prenons la fuite, ce n’est pas sur nous que l’attention se portera. Même si la moitié d’entre nous mourions, on n’y ferait pas attention, alors que toi, tu vaux autant que 10 000 d’entre nous. En réalité, il vaut mieux que tu puisses nous porter secours depuis la ville. »
KJFMais le peuple lui dit: Tu ne sortiras point; car si nous sommes mis en fuite, on ne fera point attention à nous, et quand la moitié d’entre nous périraient, on ne ferait point attention à nous; mais maintenant, tu en vaux dix mille comme nous. Maintenant donc, il vaut mieux que tu sois dans la ville pour nous secourir.
LXXκαὶ εἶπαν οὐκ ἐξελεύσῃ ὅτι ἐὰν φυγῇ φύγωμεν οὐ θήσουσιν ἐφ’ ἡμᾶς καρδίαν καὶ ἐὰν ἀποθάνωμεν τὸ ἥμισυ ἡμῶν οὐ θήσουσιν ἐφ’ ἡμᾶς καρδίαν ὅτι σὺ ὡς ἡμεῖς δέκα χιλιάδες καὶ νῦν ἀγαθὸν ὅτι ἔσῃ ἡμῖν ἐν τῇ πόλει βοήθεια τοῦ βοηθεῖν.
VULet respondit populus non exibis sive enim fugerimus non magnopere ad eos de nobis pertinebit sive media pars ceciderit e nobis non satis curabunt quia tu unus pro decem milibus conputaris melius est igitur ut sis nobis in urbe praesidio
BHSוַיֹּ֨אמֶר הָעָ֜ם לֹ֣א תֵצֵ֗א כִּי֩ אִם־נֹ֨ס נָנ֜וּס לֹא־יָשִׂ֧ימוּ אֵלֵ֣ינוּ לֵ֗ב וְאִם־יָמֻ֤תוּ חֶצְיֵ֨נוּ֙ לֹֽא־יָשִׂ֤ימוּ אֵלֵ֨ינוּ֙ לֵ֔ב כִּֽי־עַתָּ֥ה כָמֹ֖נוּ עֲשָׂרָ֣ה אֲלָפִ֑ים וְעַתָּ֣ה טֹ֔וב כִּי־תִֽהְיֶה־לָּ֥נוּ מֵעִ֖יר לַעְזֹֽור׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !