×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Samuel 18.3

2 Samuel 18.3 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

2 Samuel 18.3  Mais le peuple dit : Tu ne sortiras point ! Car si nous prenons la fuite, ce n’est pas sur nous que l’attention se portera ; et quand la moitié d’entre nous succomberait, on n’y ferait pas attention ; mais toi, tu es comme dix mille de nous, et maintenant il vaut mieux que de la ville tu puisses venir à notre secours.

Segond Nouvelle Édition de Genève

2 Samuel 18.3  Mais le peuple dit : Tu ne sortiras point ! Car si nous prenons la fuite, ce n’est pas sur nous que l’attention se portera ; et quand la moitié d’entre nous succomberait, on n’y ferait pas attention ; mais toi, tu es comme dix mille de nous, et maintenant il vaut mieux que de la ville tu puisses venir à notre secours.

Segond 21

2 Samuel 18.3  Mais le peuple dit : « Tu ne feras pas cela ! En effet, si nous prenons la fuite, ce n’est pas sur nous que l’attention se portera. Même si la moitié d’entre nous mourions, on n’y ferait pas attention, alors que toi, tu vaux autant que 10 000 d’entre nous. En réalité, il vaut mieux que tu puisses nous porter secours depuis la ville. »

Les autres versions

Bible du Semeur

2 Samuel 18.3  Mais les soldats s’écrièrent : - Non, tu ne dois pas venir avec nous ! Car si nous étions mis en fuite, on ne ferait pas attention à nous, et si même la moitié d’entre nous succombait, on n’y attacherait pas d’importance, mais toi, tu comptes autant que dix mille d’entre nous ; d’autre part, il est préférable que tu puisses à tout moment venir à notre aide depuis la ville.

Traduction œcuménique de la Bible

2 Samuel 18.3  Le peuple dit : « Tu ne dois pas sortir. Si, en effet, nous prenons la fuite, on ne ferapas attention à nous ; même s’il meurt la moitié d’entre nous, on ne fera pas attention à nous ; mais maintenant, il s’agit de dix mille comme nous. Donc, mieux vaut que tu puisses nous secourir depuis la ville. »

Bible de Jérusalem

2 Samuel 18.3  Mais les troupes répondirent : "Tu ne dois pas partir. Car, si nous prenions la fuite, on n’y ferait pas attention, et si la moitié d’entre nous mourait, on n’y ferait pas attention, tandis que toi tu es comme dix-mille d’entre nous. Et puis, il vaut mieux que tu nous sois un secours prêt à venir de la ville."

Bible Annotée

2 Samuel 18.3  Et le peuple dit : Tu ne sortiras point ! Car si nous prenons la fuite, ils ne prendront pas garde à nous, et si la moitié d’entre nous vient à périr, ils ne prendront pas garde à nous, car maintenant tu es comme dix mille d’entre nous il vaut donc mieux que tu puisses venir de la ville à notre secours.

John Nelson Darby

2 Samuel 18.3  Mais le peuple dit : Tu ne sortiras point ; car quand nous viendrions à fuir, ils ne prendraient pas garde à nous, et quand la moitié d’entre nous mourrait, ils ne prendraient pas garde à nous ; car toi, tu es comme dix mille d’entre nous ; et maintenant il est bon que, de la ville, tu nous sois en secours.

David Martin

2 Samuel 18.3  Mais le peuple lui dit : Tu ne sortiras point ; car quand nous viendrions à prendre la fuite on n’en ferait point de cas ; et même quand la moitié de nous y serait tuée, on n’en ferait point de cas ; car tu es maintenant autant que dix mille d’entre nous, c’est pourquoi il nous vaut mieux que tu sois dans la ville pour nous secourir.

Osterwald

2 Samuel 18.3  Mais le peuple lui dit : Tu ne sortiras point ; car si nous sommes mis en fuite, on ne fera point attention à nous, et quand la moitié d’entre nous périraient, on ne ferait point attention à nous ; mais maintenant, tu en vaux dix mille comme nous. Maintenant donc, il vaut mieux que tu sois dans la ville pour nous secourir.

Auguste Crampon

2 Samuel 18.3  Mais le peuple dit : « Tu ne sortiras point ! Car, si nous sommes mis en fuite, ils ne prendront pas garde à nous, et si la moitié d’entre nous succombe, ils n’y prendront pas garde. Mais toi, tu es comme dix mille d’entre nous ; il vaut donc mieux que tu puisses venir de la ville à notre secours. »

Lemaistre de Sacy

2 Samuel 18.3  Mais ses gens lui répondirent : Vous ne viendrez point avec nous : car quand les ennemis nous auraient fait fuir, ils ne croiraient pas avoir fait grande chose ; et quand ils auraient taillé en pièces la moitié de nos troupes, ils n’en seraient pas fort satisfaits ; parce que vous êtes considéré vous seul comme dix mille hommes. Il vaut donc mieux que vous demeuriez dans la ville, afin que vous soyez en état de nous secourir.

André Chouraqui

2 Samuel 18.3  Le peuple dit : « Ne sors pas. Oui, si nous nous enfuyions, si nous nous enfuyions, ils ne mettraient pas leur cœur sur nous ; et si la moitié d’entre nous mourait, ils ne mettraient pas leur cœur sur nous. Oui, tu es comme dix mille d’entre nous. Maintenant, il vaut mieux que tu nous sois en aide depuis la ville. »

Zadoc Kahn

2 Samuel 18.3  Le peuple répondit : “ N’en fais rien ! car, si nous fuyons, ce n’est pas de nous qu’on se souciera ; même si la moitié d’entre nous périssait, ce n’est pas à nous qu’on ferait attention ; toi, au contraire, tu en vaux dix mille comme nous. Il vaut donc mieux que de la ville tu te tiennes prêt à nous porter secours ”.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

2 Samuel 18.3  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

2 Samuel 18.3  וַיֹּ֨אמֶר הָעָ֜ם לֹ֣א תֵצֵ֗א כִּי֩ אִם־נֹ֨ס נָנ֜וּס לֹא־יָשִׂ֧ימוּ אֵלֵ֣ינוּ לֵ֗ב וְאִם־יָמֻ֤תוּ חֶצְיֵ֨נוּ֙ לֹֽא־יָשִׂ֤ימוּ אֵלֵ֨ינוּ֙ לֵ֔ב כִּֽי־עַתָּ֥ה כָמֹ֖נוּ עֲשָׂרָ֣ה אֲלָפִ֑ים וְעַתָּ֣ה טֹ֔וב כִּי־תִֽהְיֶה־לָּ֥נוּ מֵעִ֖יר לַעְזֹֽור׃

Versions étrangères

New Living Translation

2 Samuel 18.3  But his men objected strongly. "You must not go," they urged. "If we have to turn and run— and even if half of us die— it will make no difference to Absalom's troops; they will be looking only for you. You are worth ten thousand of us, and it is better that you stay here in the city and send us help if we need it."