×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
2 Samuel 1.27

2 Samuel 1.27 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

2 Samuel 1.27  Comment des héros sont-ils tombés ? Comment leurs armes se sont-elles perdues ?

Segond Nouvelle Édition de Genève

2 Samuel 1.27  Comment des héros sont-ils tombés ? Comment leurs armes se sont-elles perdues ?

Segond 21

2 Samuel 1.27  Comment des héros ont-ils pu tomber ? Comment leurs armes ont-elles pu être détruites ? »

Les autres versions

Bible Annotée

2 Samuel 1.27  Comment des héros sont-ils tombés, Et les armes de guerre sont-elles perdues ?

John Nelson Darby

2 Samuel 1.27  Comment sont tombés les hommes forts, et sont péris les instruments de guerre !

David Martin

2 Samuel 1.27  Comment sont tombés tes forts, et [comment] sont péris les instruments de guerre !

Ostervald

2 Samuel 1.27  Comment sont tombés les vaillants ? Comment se sont perdues les armes de la guerre ?

Lausanne

2 Samuel 1.27  Comment sont tombés les hommes forts ? comment se sont perdus les instruments de guerre ?

Vigouroux

2 Samuel 1.27  Comment les (des) forts sont-ils tombés ? Comment les armes de guerre ont-elles péri ? [1.27 L’élégie de David sur la mort de Saül et de Jonathas portait le nom de chant de l’arc. Elle est composée avec beaucoup d’art. Il y a dans l’original deux vers d’introduction et deux de conclusion ; les derniers mots du verset 19 sont les mêmes que les premiers du verset 27. Les vers du verset 27 sont plus courts, comme terminant le poème. ― L’élégie elle-même renferme cinq strophes très distinctes par le sens. La première et la seconde, la quatrième et la cinquième, sont de quatre vers ; la troisième formant le milieu, a six vers et est ainsi de tous points la plus longue. ― Introduction, versets 18 et 19 : Thème de l’élégie. ― 1re strophe, verset 20 : La douleur ne doit pas éclater, afin de ne pas réjouir les ennemis. ― 2e strophe, verset 21 : Malédiction contre Gelboé, où les héros sont tombés. ― 3e strophe, versets 22 et 23 : Eloge commun de Jonathas et de Saül. Les deux parties de cette strophe médiale sont symétriques. ― 4e strophe, verset 24 : Eloge particulier de Saül ; les filles d’Israël doivent le pleurer. ― Répétition du refrain, verset 25. ― 5e strophe, versets 25 et 26 : Eloge particulier de Jonathas, son ami. ― Conclusion et refrain, verset 27. ― On peut comparer, au point de vue littéraire, le poème de David à l’ode XX du Ier livre d’Horace, et à l’élégie de Malherbe à Duperrier sur la mort de sa fille.]

Auguste Crampon

2 Samuel 1.27  Comment les héros sont-ils tombés ? Comment les guerriers ont-ils péri ?

Lemaistre de Sacy

2 Samuel 1.27  Comment les forts sont-ils tombés ? Comment la gloire des armes a-t-elle été anéantie ?

Zadoc Kahn

2 Samuel 1.27  Comme ils sont tombés, cas vaillants, et perdues, ces armes de guerre !  ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

2 Samuel 1.27  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

2 Samuel 1.27  אֵ֚יךְ נָפְל֣וּ גִבֹּורִ֔ים וַיֹּאבְד֖וּ כְּלֵ֥י מִלְחָמָֽה׃ פ

La Vulgate

2 Samuel 1.27  quomodo ceciderunt robusti et perierunt arma bellica

La Septante

2 Samuel 1.27  πῶς ἔπεσαν δυνατοὶ καὶ ἀπώλοντο σκεύη πολεμικά.