×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Genèse 48.7

Genèse 48.7 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Genèse 48.7  À mon retour de Paddan, Rachel mourut en route auprès de moi, dans le pays de Canaan, à quelque distance d’Éphrata ; et c’est là que je l’ai enterrée, sur le chemin d’Éphrata, qui est Bethléhem.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Genèse 48.7  À mon retour de Paddan, Rachel mourut en route auprès de moi, dans le pays de Canaan, à quelque distance d’Ephrata ; et c’est là que je l’ai enterrée, sur le chemin d’Ephrata, qui est Bethléhem.

Segond 21

Genèse 48.7  À mon retour de Paddan, Rachel est morte en route près de moi dans le pays de Canaan, à une certaine distance d’Ephrata. C’est là que je l’ai enterrée, sur le chemin d’Ephrata, c’est-à-dire Bethléhem. »

Les autres versions

Bible Annotée

Genèse 48.7  Et moi, quand je revenais de Paddan, je perdis Rachel, qui mourut au pays de Canaan, en route, lorsqu’il y avait encore un espace de chemin jusqu’à Ephrath ; et je l’enterrai là, sur le chemin d’Ephrath, qui est Bethléem.

John Nelson Darby

Genèse 48.7  Et moi,... comme je venais de Paddan, Rachel mourut auprès de moi, dans le pays de Canaan, en chemin, comme il y avait encore quelque espace de pays pour arriver à Éphrath ; et je l’enterrai là, sur le chemin d’Éphrath, qui est Bethléhem.

David Martin

Genèse 48.7  Or, quand je venais de Paddan, Rachel me mourut au pays de Canaan en chemin, n’y ayant plus que quelque petit espace de pays pour arriver à Ephrat ; et je l’enterrai là, sur le chemin d’Ephrat, qui [est] Bethléhem.

Ostervald

Genèse 48.7  Pour moi, quand je revenais de Paddan, Rachel mourut auprès de moi, au pays de Canaan, en chemin, lorsqu’il y avait encore quelque distance pour arriver à Éphrath, et je l’enterrai là sur le chemin d’Éphrath (qui est Béthléem).

Lausanne

Genèse 48.7  Et lorsque je venais de Paddan, Rachel mourut auprès de moi, dans la terre de Canaan, en chemin, lorsqu’il y avait encore quelque distance{Héb. un espace de la terre.} pour arriver à Ephrath, et je l’enterrai là, au chemin d’Ephrath ; c’est Bethléem.

Vigouroux

Genèse 48.7  Car lorsque je revenais de Mésopotamie je perdis Rachel, qui mourut en chemin, au pays de Chanaan : c’était au printemps, à l’entrée d’Ephrata, et je l’enterrai sur le chemin d’Ephrata, qui s’appelle aussi Bethléhem.[48.7 Ephrata, Bethléhem. Voir Genèse, note 35.19.]

Auguste Crampon

Genèse 48.7  Et moi, quand je revenais de Paddan, Rachel mourut en route auprès de moi, dans le pays de Chanaan, à une certaine distance d’Ephrata ; et c’est là que je l’ai enterrée sur le chemin d’Ephrata, qui est Bethléem. "

Lemaistre de Sacy

Genèse 48.7  Car lorsque je revenais de Mésopotamie, je perdis Rachel, qui mourut en chemin au pays de Chanaan : c’était au printemps, à l’entrée d’Ephrata, et je l’enterrai sur le chemin d’Ephrata, qui s’appelle aussi Bethléem.

Zadoc Kahn

Genèse 48.7  Pour moi, quand je revins du territoire (d’Aram), Rachel mourut dans mes bras au pays de Canaan, pendant le voyage, lorsqu’une kibra de pays me séparait encore d’Éphrath ; je l’inhumai là, sur le chemin d’Éphrath, qui est Bethléem. ”

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Genèse 48.7  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Genèse 48.7  וַאֲנִ֣י׀ בְּבֹאִ֣י מִפַּדָּ֗ן מֵ֩תָה֩ עָלַ֨י רָחֵ֜ל בְּאֶ֤רֶץ כְּנַ֨עַן֙ בַּדֶּ֔רֶךְ בְּעֹ֥וד כִּבְרַת־אֶ֖רֶץ לָבֹ֣א אֶפְרָ֑תָה וָאֶקְבְּרֶ֤הָ שָּׁם֙ בְּדֶ֣רֶךְ אֶפְרָ֔ת הִ֖וא בֵּ֥ית לָֽחֶם׃

La Vulgate

Genèse 48.7  mihi enim quando veniebam de Mesopotamiam mortua est Rahel in terra Chanaan in ipso itinere eratque vernum tempus et ingrediebar Ephratam et sepelivi eam iuxta viam Ephratae quae alio nomine appellatur Bethleem