×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Genèse 48.10

Genèse 48.10 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Genèse 48.10  Les yeux d’Israël étaient appesantis par la vieillesse ; il ne pouvait plus voir. Joseph les fit approcher de lui ; et Israël leur donna un baiser, et les embrassa.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Genèse 48.10  Les yeux d’Israël étaient appesantis par la vieillesse ; il ne pouvait plus voir. Joseph les fit approcher de lui ; et Israël leur donna un baiser, et les embrassa.

Segond 21

Genèse 48.10  La vue d’Israël avait baissé à cause de la vieillesse, il ne voyait plus bien. Joseph les fit approcher de lui et Israël les embrassa et les étreignit tendrement.

Les autres versions

Bible Annotée

Genèse 48.10  Et les yeux d’Israël étaient appesantis par la vieillesse, et il ne pouvait plus voir. Et il les fit approcher de lui, et il leur donna un baiser et les étreignit dans ses bras.

John Nelson Darby

Genèse 48.10  Or les yeux d’Israël étaient appesantis de vieillesse ; il ne pouvait voir. Et Joseph les fit approcher de lui, et il les baisa et les embrassa.

David Martin

Genèse 48.10  Or les yeux d’Israël étaient appesantis de vieillesse, et il ne pouvait voir ; et il les fit approcher de soi, et les baisa, et les embrassa.

Ostervald

Genèse 48.10  Or, les yeux d’Israël étaient appesantis de vieillesse ; il ne pouvait plus voir. Il les fit approcher de lui, et il les baisa et les embrassa.

Lausanne

Genèse 48.10  Or les yeux d’Israël étaient appesantis par la vieillesse ; il ne pouvait plus voir. Et [Joseph] les fit approcher de lui, et il les baisa et les embrassa.

Vigouroux

Genèse 48.10  Car les yeux d’Israël s’étaient obscurcis à cause de sa grande vieillesse, et il ne pouvait bien voir. Les ayant donc fait approcher de lui, il les embrassa et les baisa ;

Auguste Crampon

Genèse 48.10  Car les yeux d’Israël étaient obscurcis par l’âge, et il ne pouvait plus bien voir. Joseph les fit approcher de lui, et Israël les baisa, en les tenant embrassés.

Lemaistre de Sacy

Genèse 48.10  Car les yeux d’Israël s’étaient obscurcis à cause de sa grande vieillesse, et il ne pouvait bien voir. Les ayant donc fait approcher de lui, il les embrassa et les baisa ;

Zadoc Kahn

Genèse 48.10  Or, les yeux d’Israël, appesantis par la vieillesse, ne pouvaient plus bien voir. Il fit approcher de lui ces jeunes gens, leur donna des baisers, les pressa dans ses bras ;

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Genèse 48.10  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Genèse 48.10  וְעֵינֵ֤י יִשְׂרָאֵל֙ כָּבְד֣וּ מִזֹּ֔קֶן לֹ֥א יוּכַ֖ל לִרְאֹ֑ות וַיַּגֵּ֤שׁ אֹתָם֙ אֵלָ֔יו וַיִּשַּׁ֥ק לָהֶ֖ם וַיְחַבֵּ֥ק לָהֶֽם׃

La Vulgate

Genèse 48.10  oculi enim Israhel caligabant prae nimia senectute et clare videre non poterat adplicitosque ad se deosculatus et circumplexus