×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Genèse 47.26

Genèse 47.26 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Depuis ce temps-là jusqu’aujourd’hui, on paye aux rois dans toute l’Égypte la cinquième partie du revenu de toutes les terres, et ceci est comme passé en loi ; excepté la terre des prêtres, qui est demeurée exempte de cette sujétion.
MAREt Joseph en fit une Loi [qui dure] jusques à ce jour, à l’égard des terres de l’Égypte, [de payer] à Pharaon un cinquième [du revenu] ; les terres seules des Sacrificateurs ne furent point à Pharaon.
OSTEt Joseph en fit une loi, qui dure jusqu’à ce jour, sur les terres d’Égypte : Le cinquième à Pharaon. Il n’y eut que les terres des prêtres qui ne furent point à Pharaon.
CAHIioseph fit une loi, (qui dure) jusqu’à ce jour, sur les terres de l’Égypte : savoir : la cinquième partie sera à Par’au ; il n’y eut que les terres des prêtres qui ne furent pas à Par’au.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt c’est ce que Joseph établit comme une règle perpétuée jusqu’à ce jour, savoir que sur le sol de l’Égypte Pharaon prélèverait un cinquième ; les terres des prêtres seuls ne furent pas dévolues à Pharaon.
LAUEt Joseph fit de cela un statut, jusqu’à ce jour, sur le sol de l’Égypte, Le cinquième pour Pharaon. Seulement les terres{Héb. le sol.} des sacrificateurs seuls ne furent pas à Pharaon.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt Joseph en fit une loi, jusqu’à ce jour, sur les terres de l’Égypte : au Pharaon un cinquième. Seulement, les terres des sacrificateurs seuls ne furent pas au Pharaon.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANEt Joseph imposa au sol de l’Égypte une contribution d’un cinquième pour Pharaon, ce qui existe encore aujourd’hui. Il n’y a que les terres des prêtres qui ne soient point à Pharaon.
ZAKJoseph imposa au sol de l’Egypte cette contribution, qui subsiste encore, d’un cinquième pour Pharaon. Le domaine des prêtres seuls était excepté, il ne relevait point de Pharaon.
VIGDepuis ce temps-là jusqu’à ce jour, on paye aux rois dans toute l’Egypte la cinquième partie du revenu des terres, et cela est comme passé en loi ; excepté la terre des prêtres, qui est demeurée exempte de cette sujétion.
FILDepuis ce temps-là jusqu’à ce jour, on paye aux rois dans toute l’Egypte la cinquème partie du revenu des terres, et cela est comme passé en loi; excepté la terre des prêtres, qui est demeurée exempte de cette sujétion.
LSGJoseph fit de cela une loi, qui a subsisté jusqu’à ce jour, et d’après laquelle un cinquième du revenu des terres de l’Égypte appartient à Pharaon ; il n’y a que les terres des prêtres qui ne soient point à Pharaon.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRAJoseph fit de cela une loi, qui subsiste jusqu’à ce jour, et en vertu de laquelle le cinquième du produit des terres d’Égypte appartient à Pharaon ; seules les terres des prêtres ne sont pas à lui.
BPCEt Joseph fit de cela une obligation qui subsiste jusqu’à ce jour au pays d’Egypte : le cinquième de la récolte à Pharaon ; seules les terres des prêtres ne relevaient pas de Pharaon.
JERDe cela, Joseph fit une règle, qui vaut encore aujourd’hui pour le terroir d’Égypte : on verse le cinquième à Pharaon. Seul le terroir des prêtres ne fut pas à Pharaon.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGJoseph fit de cela une loi, qui a subsisté jusqu’à ce jour, et d’après laquelle un cinquième du revenu des terres de l’Égypte appartient à Pharaon ; il n’y a que les terres des prêtres qui ne soient point à Pharaon.
CHUIosseph le met en loi pour la glèbe de Misraîm, jusqu’à ce jour : à Pharaon le cinquième ; seule la glèbe des desservants n’est pas à Pharaon.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPJoseph établit donc un impôt sur les champs d’Égypte et, maintenant encore, un cinquième de la récolte est remis au Pharaon. Seuls les champs des prêtres ne devinrent pas propriété du Pharaon.
S21Joseph fit de cela une prescription, en vigueur aujourd’hui encore, d’après laquelle un cinquième du revenu des terres de l’Égypte appartient au pharaon. Seules les terres des prêtres n’appartiennent pas au pharaon.
KJFEt Joseph en fit une loi, jusqu’à ce jour, sur les terres d’Égypte: que Pharaon aurait le cinquième; seules les terres des prêtres ne devinrent pas celles de Pharaon.
LXXκαὶ ἔθετο αὐτοῖς Ιωσηφ εἰς πρόσταγμα ἕως τῆς ἡμέρας ταύτης ἐπὶ γῆν Αἰγύπτου τῷ Φαραω ἀποπεμπτοῦν χωρὶς τῆς γῆς τῶν ἱερέων μόνον οὐκ ἦν τῷ Φαραω.
VULex eo tempore usque in praesentem diem in universa terra Aegypti regibus quinta pars solvitur et factum est quasi in legem absque terra sacerdotali quae libera ab hac condicione fuit
BHSוַיָּ֣שֶׂם אֹתָ֣הּ יֹוסֵ֡ף לְחֹק֩ עַד־הַיֹּ֨ום הַזֶּ֜ה עַל־אַדְמַ֥ת מִצְרַ֛יִם לְפַרְעֹ֖ה לַחֹ֑מֶשׁ רַ֞ק אַדְמַ֤ת הַכֹּֽהֲנִים֙ לְבַדָּ֔ם לֹ֥א הָיְתָ֖ה לְפַרְעֹֽה׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !