×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Genèse 47.18

Genèse 47.18 comparé dans 29 versions de la Bible différentes.

Traduction Texte
SAC Ils revinrent l’année d’après, et lui dirent : Nous ne vous cacherons point, mon seigneur, que l’argent nous ayant manqué d’abord, nous n’avons plus aussi de troupeaux ; et vous n’ignorez pas, qu’excepté nos corps et nos terres, nous n’avons rien.
MARCette année étant finie, ils revinrent à lui l’année suivante, et lui dirent : Nous ne cacherons point à mon Seigneur, que l’argent étant fini, et les troupeaux de bêtes [ayant été amenés] à mon Seigneur, il ne nous reste plus rien devant mon Seigneur que nos corps, et nos terres.
OSTCette année écoulée, ils revinrent l’année suivante, et lui dirent : Nous ne cacherons point à mon seigneur que l’argent est épuisé, et que les troupeaux de bétail ont passé à mon seigneur ; il ne reste rien devant mon seigneur que nos corps et nos terres.
CAHLorsque cette année fut écoulée, ils revinrent la seconde année, et lui dirent : nous ne cacherons point à mon seigneur que l’argent et les troupeaux de bêtes ont passé entre les mains de mon seigneur ; il ne reste à mon seigneur que nos corps et nos terres.
LAMCe verset n’existe pas dans cette traduction !
PGREt cette année-là s’étant écoulée, ils vinrent à lui l’année suivante disant : Nous ne pouvons dissimuler à monseigneur que l’argent étant épuisé, et notre bétail dévolu à monseigneur, il ne nous reste plus en face de monseigneur que nos corps et notre sol.
LAUEt cette année-là finit ; et ils vinrent à lui la seconde année, et lui dirent : Nous ne le cacherons pas à mon seigneur, mais l’argent est fini, et les troupeaux de bétail sont à mon seigneur ; il ne reste rien devant mon seigneur excepté nos corps et notre sol.
OLTCe verset n’existe pas dans cette traduction !
DBYEt cette année-là finit ; et ils vinrent à lui la seconde année, et lui dirent : Nous ne cacherons pas à mon seigneur que l’argent est épuisé, et mon seigneur a les troupeaux de bétail : il ne reste rien devant mon seigneur que nos corps et nos terres.
STACe verset n’existe pas dans cette traduction !
BANQuand l’année fut finie, ils vinrent à lui l’année suivante, et lui dirent : Nous ne cacherons point à mon seigneur que, maintenant que l’argent est épuisé et que les troupeaux ont achevé de passer à mon seigneur, il ne reste rien à la disposition de mon seigneur que nos corps et nos terres.
ZAKCette année écoulée, ils vinrent à lui l’année suivante et lui dirent : “ Nous ne pouvons dissimuler à mon seigneur que, l’argent et le bétail ayant entièrement passé à mon seigneur, il ne nous reste à lui offrir que nos corps et nos terres.
VIGIls revinrent l’année d’après, et ils lui dirent : Nous ne vous cacherons point, mon seigneur, que l’argent nous ayant manqué d’abord, nous n’avons également plus de troupeaux. Et vous n’ignorez pas qu’excepté nos corps et nos terres nous n’avons rien.
FILIls revinrent l’année d’après, et ils lui dirent: Nous ne vous cacherons point, mon seigneur, que l’argent nous ayant manqué d’abord, nous n’avons également plus de troupeaux. Et vous n’ignorez pas qu’excepté nos corps et nos terres nous n’avons rien.
LSGLorsque cette année fut écoulée, ils vinrent à Joseph l’année suivante, et lui dirent : Nous ne cacherons point à mon seigneur que l’argent est épuisé, et que les troupeaux de bétail ont été amenés à mon seigneur ; il ne reste devant mon seigneur que nos corps et nos terres.
SYNCe verset n’existe pas dans cette traduction !
CRALorsque cette année fut écoulée, ils vinrent à Joseph l’année suivante, et lui dirent : " Nous ne cacherons point à mon seigneur que l’argent est épuisé et que les troupeaux de bétail ont été donnés à mon seigneur ; il ne reste devant mon seigneur que nos corps et nos terres.
BPCMais lorsque cette année fut écoulée, ils vinrent à lui l’année suivante, en disant : Nous ne tairons pas à mon seigneur que l’argent est épuisé et que les troupeaux de bétail sont allés à mon seigneur ; il ne reste plus à ta disposition, seigneur, que nos corps et nos terres.
TRICe verset n’existe pas dans cette traduction !
NEGLorsque cette année fut écoulée, ils vinrent à Joseph l’année suivante, et lui dirent : Nous ne cacherons point à mon seigneur que l’argent est épuisé, et que les troupeaux de bétail ont été amenés à mon seigneur ; il ne reste devant mon seigneur que nos corps et nos terres.
CHUCette année s’achève. Ils viennent à lui la deuxième année et lui disent : « Nous n’occulterons rien à notre Adôn : oui, l’argent s’est achevé, et le cheptel des bêtes est à mon Adôn. Il ne nous reste, face à mon Adôn, que nos carcasses et notre glèbe.
JDCCe verset n’existe pas dans cette traduction !
TRECe verset n’existe pas dans cette traduction !
BDPÀ la fin de cette année-là, ils vinrent de nouveau le trouver et lui dirent: “Mon seigneur sait bien que nous n’avons plus d’argent et que nos troupeaux appartiennent maintenant à mon seigneur. Nous n’avons plus à lui offrir que nos corps et nos champs.
S21Lorsque cette année fut passée, l’année suivante ils vinrent trouver Joseph et lui dirent : « Nous ne te cacherons pas, seigneur, que l’argent est épuisé et que nos troupeaux de bétail sont déjà en ta possession, seigneur. Il ne reste plus rien devant toi, seigneur, si ce n’est notre corps et nos terres.
KJFLorsque l’année s’écoula, ils revinrent la seconde année, et lui dirent : Nous ne cacherons pas à mon seigneur que l’argent est épuisé, et mon seigneur a aussi nos troupeaux de bétail ; il ne reste rien devant mon seigneur que nos corps et nos terres.
LXXἐξῆλθεν δὲ τὸ ἔτος ἐκεῖνο καὶ ἦλθον πρὸς αὐτὸν ἐν τῷ ἔτει τῷ δευτέρῳ καὶ εἶπαν αὐτῷ μήποτε ἐκτριβῶμεν ἀπὸ τοῦ κυρίου ἡμῶν εἰ γὰρ ἐκλέλοιπεν τὸ ἀργύριον καὶ τὰ ὑπάρχοντα καὶ τὰ κτήνη πρὸς σὲ τὸν κύριον καὶ οὐχ ὑπολείπεται ἡμῖν ἐναντίον τοῦ κυρίου ἡμῶν ἀλλ’ ἢ τὸ ἴδιον σῶμα καὶ ἡ γῆ ἡμῶν.
VULveneruntque anno secundo et dixerunt ei non celamus dominum nostrum quod deficiente pecunia pecora simul defecerint nec clam te est quod absque corporibus et terra nihil habeamus
BHSוַתִּתֹּם֮ הַשָּׁנָ֣ה הַהִוא֒ וַיָּבֹ֨אוּ אֵלָ֜יו בַּשָּׁנָ֣ה הַשֵּׁנִ֗ית וַיֹּ֤אמְרוּ לֹו֙ לֹֽא־נְכַחֵ֣ד מֵֽאֲדֹנִ֔י כִּ֚י אִם־תַּ֣ם הַכֶּ֔סֶף וּמִקְנֵ֥ה הַבְּהֵמָ֖ה אֶל־אֲדֹנִ֑י לֹ֤א נִשְׁאַר֙ לִפְנֵ֣י אֲדֹנִ֔י בִּלְתִּ֥י אִם־גְּוִיָּתֵ֖נוּ וְאַדְמָתֵֽנוּ׃
SBLGNTCe verset n’existe pas dans cette traduction !