×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Genèse 32.12

Genèse 32.12 comparé dans 17 versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Genèse 32.12  Et toi, tu as dit : Je te ferai du bien, et je rendrai ta postérité comme le sable de la mer, si abondant qu’on ne saurait le compter.

Segond dite « à la Colombe »

Genèse 32.12  Délivre-moi, je te prie, de la main de mon frère, de la main d’Ésaü ! Car je crains qu’il ne vienne, et qu’il ne me frappe, ainsi que la mère et les enfants.

Nouvelle Bible Segond

Genèse 32.12  (32:13) Et toi, tu m’as dit : « Je te ferai du bien et je rendrai ta descendance comme le sable de la mer, qui est innombrable ! »

Segond Nouvelle Édition de Genève

Genèse 32.12  Et toi, tu as dit : Je te ferai du bien, et je rendrai ta postérité comme le sable de la mer, si abondant qu’on ne saurait le compter.

Segond 21

Genèse 32.12  Délivre-moi de mon frère Ésaü, car j’ai peur qu’il ne vienne et ne me frappe, sans épargner ni la mère ni les enfants.

Les autres versions

Bible du Semeur

Genèse 32.12  Délivre-moi, je te prie, de mon frère Ésaü ; car j’ai peur qu’il vienne me tuer, sans épargner ni mère ni enfant.

Traduction œcuménique de la Bible

Genèse 32.12  De grâce, délivre-moi de la main de mon frère, de la main d’Esaü car j’ai peur de lui, j’ai peur qu’il ne vienne et ne nous frappe, moi, la mère avec les enfants.

Bible de Jérusalem

Genèse 32.12  Veuille me sauver de la main de mon frère Ésaü, car j’ai peur de lui, qu’il ne vienne et ne nous frappe, la mère avec les enfants.

Bible Annotée

Genèse 32.12  Et toi, tu as dit : Certainement je te ferai du bien, et je rendrai ta postérité pareille au sable de la mer, qu’on ne peut compter, tant il y en a.

John Nelson Darby

Genèse 32.12  Et toi, tu as dit : Certes, je te ferai du bien, et je ferai devenir ta semence comme le sable de la mer, qui ne se peut nombrer à cause de son abondance.

David Martin

Genèse 32.12  Or tu as dit : Certes, je te ferai du bien, et je ferai devenir ta postérité comme le sable de la mer, lequel on ne saurait compter à cause de son grand nombre.

Osterwald

Genèse 32.12  Cependant, tu as dit : Certaine-ment, je te ferai du bien, et je ferai devenir ta postérité comme le sable de la mer, qu’on ne saurait compter à cause de son grand nombre.

Auguste Crampon

Genèse 32.12  Délivrez-moi, je vous prie, de la main de mon frère, de la main d’Esaü ; car je crains qu’il ne vienne me frapper, la mère avec les enfants.

Lemaistre de Sacy

Genèse 32.12   Souvenez-vous que vous m’avez promis de me combler de biens, et de multiplier ma race comme le sable de la mer, dont la multitude est innombrable.

André Chouraqui

Genèse 32.12  Secours-moi donc de la main de mon frère, de la main d’’Éssav, oui, moi-même je frémis de lui, qu’il vienne et me frappe, la mère sur les fils !

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Genèse 32.12  Ce verset n’existe pas dans cette traducton !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Genèse 32.12  (32.11) הַצִּילֵ֥נִי נָ֛א מִיַּ֥ד אָחִ֖י מִיַּ֣ד עֵשָׂ֑ו כִּֽי־יָרֵ֤א אָנֹכִי֙ אֹתֹ֔ו פֶּן־יָבֹ֣וא וְהִכַּ֔נִי אֵ֖ם עַל־בָּנִֽים׃

Versions étrangères

New Living Translation

Genèse 32.12  But you promised to treat me kindly and to multiply my descendants until they become as numerous as the sands along the seashore— too many to count."