×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Comparateur biblique
Genèse 2.10

Genèse 2.10 comparé dans de nombreuses versions de la Bible différentes.

Les « Louis Segond »

Louis Segond 1910

Genèse 2.10  Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras.

Segond Nouvelle Édition de Genève

Genèse 2.10  Un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras.

Segond 21

Genèse 2.10  Un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras.

Les autres versions

Bible Annotée

Genèse 2.10  Et un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin, et de là il se partageait et devenait quatre fleuves.

John Nelson Darby

Genèse 2.10  Et un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin, et de là il se divisait et devenait quatre rivières.

David Martin

Genèse 2.10  Et un fleuve sortait d’Héden pour arroser le jardin ; et de là il se divisait en quatre bras.

Ostervald

Genèse 2.10  Et un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin ; et de là il se divisait et formait quatre bras.

Lausanne

Genèse 2.10  Et un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras.

Vigouroux

Genèse 2.10  De ce lieu de délices il sortait, pour arroser le paradis, un fleuve qui de là se divise en quatre branches (canaux).

Auguste Crampon

Genèse 2.10  Un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin, et de là il se partageait en quatre bras.

Lemaistre de Sacy

Genèse 2.10  Dans ce lieu de délices il sortait de la terre un fleuve pour arroser le paradis ; et de là ce fleuve se divise en quatre canaux :

Zadoc Kahn

Genèse 2.10  Un fleuve sortait d’Éden pour arroser le jardin ; de là il se divisait et formait quatre bras.

Les versions grecques et hébraïques

SBL Greek New Testament

Genèse 2.10  Ce verset n’existe pas dans cette traduction !

Biblia Hebraica Stuttgartensia

Genèse 2.10  וְנָהָר֙ יֹצֵ֣א מֵעֵ֔דֶן לְהַשְׁקֹ֖ות אֶת־הַגָּ֑ן וּמִשָּׁם֙ יִפָּרֵ֔ד וְהָיָ֖ה לְאַרְבָּעָ֥ה רָאשִֽׁים׃

La Vulgate

Genèse 2.10  et fluvius egrediebatur de loco voluptatis ad inrigandum paradisum qui inde dividitur in quattuor capita