×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /   /  Nahum 3.3     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Nahum 3.3
Vigouroux


Causes de la destruction de Ninive

1 Malheur à toi, ville de sang, toute pleine de fourberie (mensonge) et de violence (brigandages), qui ne cesses pas tes rapines ![3.1 Voir Ezéchiel, 24, 9 ; Habacuc, 2, 12. ― De sang ; littéralement, et par hébraïsme, de sangs. Voir Ezéchiel, 22, 2.]
2 Bruit du fouet, bruit des roues qui se précipitent, et du coursier frémissant, et du char qui bondit (brûlant), et du cavalier qui s’avance
3 et de l’épée qui brille, et de la lance qui étincelle, et de la multitude égorgée (tuée), et d’une (de la) ruine terrible (cruelle) ; le carnage n’a point de (les cadavres sont sans) fin, et l’on tombe sur les (corps) morts.[3.3 Sans fin ; sans nombre. ― Ils tomberont, etc. ; c’est-à-dire, les soldats tomberont et ne pourront pas avancer, tant sera grand le nombre des corps morts des Ninivites.]
4 C’est à cause des nombreuses fornications de cette prostituée (la courtisane), belle et agréable, qui s’est servie des enchantements (possédant l’art des maléfices), qui a vendu les (des) peuples par ses fornications, et les (des) nations par ses maléfices.
5 Voici, je viens à toi, dit le Seigneur des armées, et je révélerai tes parties honteuses ; je montrerai aux (à des) nations ta nudité, et aux (à des) royaumes ton ignominie.[3.5 Voir Isaïe, 47, 3.]
6 Je ferai retomber sur toi tes abominations, je t’accablerai d’outrages (couvrirai d’infamie), et je te donnerai en exemple.
7 Et alors tous ceux qui te verront s’éloigneront de toi, et diront : Ninive est détruite. Qui branlera la tête à ton sujet ? où te trouverai-je un consolateur ?[3.7 Qui secouera, etc. ; qui aura compassion de toi ? Comme nous l’avons déjà remarqué (voir Job, 16, 5), mouvoir, ou secouer la tête sur quelqu’un signifie tantôt se moquer, tantôt avoir compassion de lui. Or c’est dans le dernier sens que cette expression doit se prendre ici.]
8 Es-tu meilleure qu’Alexandrie des peuples, située au milieu des fleuves, et tout entourée d’eau, dont la mer est le trésor, et dont les eaux sont les murailles ?[3.8 Alexandrie des peuples ; pleine de peuple, populeuse. ― Le texte original porte No-Amon, c’est-à-dire Thèbes, au lieu d’Alexandrie. Saint Jérôme, ignorant quelle ville désignait No-Amon, crut qu’il s’agissait, non pas d’Alexandrie, qui n’existait pas du temps de Nahum, mais d’une ville qui aurait fleuri antérieurement à la même place. Thèbes, capitale de la Haute-Egypte, au milieu des eaux du Nil, fut saccagée du temps de Nahum par les Assyriens. Le roi de Ninive, Assurbanipal, ayant battu les troupes du roi d’Egypte, Urdaman, successeur de Tharaca, dans les environs de Memphis, Urdaman se retira à Thèbes. L’armée assyrienne l’y poursuivit et mit au pillage cette riche cité, le pharaon s’étant enfui à l’approche des ennemis, vers l’an 665.]
9 L’Ethiopie était sa force, ainsi que l’Egypte et des peuples sans nombre (il n’y a pas de fin, note) ; l’Afrique et la Libye venaient à son secours (, ô Alexandrie).[3.9 Il n’y a pas de fin à énumérer les autres nations qui pouvaient être ses auxiliaires. ― L’Ethiopie était sa force. Tharaca, père d’Urdaman, avait été d’abord roi d’Ethiopie et avait uni ce pays à l’Egypte. ― L’Afrique, en hébreu Put, en égyptien Punt, contrée d’Arabie, selon les uns ; la côte de Somal, selon les autres. ― La Libye, à l’ouest de l’Egypte.]
10 Et cependant, elle aussi, elle a été emmenée captive sur une terre étrangère ; ses petits enfants ont été écrasés au coin de toutes les rues, ses nobles (hommes illustres) ont été partagés au sort, et tous ses grands ont été chargés de fers.
11 Toi donc aussi (Ninive) tu seras enivrée et tu seras méprisée, et tu demanderas du secours à ton (un) ennemi.
12 Toutes tes forteresses seront comme des figuiers avec leurs (des) figues (précoces) ; si on les secoue, elles tombe(ro)nt dans la bouche de celui qui veut les manger.
13 Voici, ton peuple est comme des femmes au milieu de toi ; les portes de ton pays seront complètement ouvertes à tes ennemis, le feu dévorera tes barres.[3.13 Tout ouvertes ; littéralement et par hébraïsme, par l’ouverture elles seront ouvertes.]
14 Puise de l’eau pour le siège, répare (construis) tes forteresses ; entre dans l’argile, foule-la aux pieds, et fabriques-en des briques.[3.14 Fais de la brique ; les murs et les maisons de Ninive étaient en briques.]
15 Là le feu te consumera ; tu périras par l’épée, elle te dévorera comme le hanneton (bruchus) ; entasse-toi comme le hanneton (bruchus), multiplie-toi comme les sauterelles.
16 Tu as fait plus de trafic qu’il n’y a d’étoiles dans le ciel ; le hanneton (bruchus) a étendu ses ailes et s’est envolé.
17 Tes gardes sont comme des sauterelles, et tes petits enfants sont comme les petites sauterelles (sauterelles des sauterelles, note), qui se posent sur les haies en un jour de froid ; le soleil se lève (s’est levé), et elles s’envolent (se sont envolées), et on ne reconnaît plus la place où elles étaient.[3.17 Les sauterelles des sauterelles, les petits des sauterelles, les jeunes sauterelles.]
18 Tes pasteurs se sont endormis, (ô) roi d’Assur ; tes princes ont été (seront) ensevelis (dans leur sommeil), ton peuple s’est caché dans les montagnes, et il n’y a personne pour le rassembler.
19 Ta ruine n’est pas cachée, ta plaie est mortelle (très maligne). Tous ceux qui ont entendu parler de toi ont battu des mains à ton sujet ; car sur qui n’a point passé sans fin ta méchanceté ? [3.19 Ninive succomba vers l’an 606 sous les coups des Mèdes et des Babyloniens réunis, et elle ne s’est jamais relevée de sa ruine.]

Cette Bible est dans le domaine public.