×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Il crie... 17     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Il crie... 17
André Chouraqui


Sacrifier aux boucs ?

1 IHVH-Adonaï parle à Moshè pour dire :
2 « Parle à Aarôn, à ses fils et à tous les Benéi Israël. Dis-leur : Voici la parole que IHVH-Adonaï a ordonnée pour dire :
3 L’homme, l’homme de la maison d’Israël, qui égorge bœuf ou mouflon ou chèvre dans le camp, ou qui égorge hors du camp,
4 et qui, à l’ouverture de la tente du rendez-vous, ne l’a pas fait venir pour présenter un présent à IHVH-Adonaï, face à la demeure de IHVH-Adonaï, le sang est compté à cet homme, il a répandu le sang. Cet homme est tranché du sein de son peuple,
5 afin que les Benéi Israël fassent venir leurs sacrifices, qu’ils sacrifient sur les faces du champ, et qu’ils les fassent venir à IHVH-Adonaï, à l’ouverture de la tente du rendez-vous, au desservant. Ils les sacrifient en sacrifices de pacifications pour IHVH-Adonaï.
6 Le desservant lance le sang sur l’autel de IHVH-Adonaï à l’ouverture de la tente du rendez-vous, il encense la graisse en odeur agréable à IHVH-Adonaï.
7 Ils ne sacrifieront plus encore leurs sacrifices aux boucs, derrière lesquels ils putassent. Ce sera pour eux une règle de pérennité pour leurs cycles.
8 Tu leur diras : L’homme, l’homme de la maison d’Israël et le métèque qui réside en leur sein, qui monte une montée ou un sacrifice,
9 et qui ne le fait pas venir à l’ouverture de la tente du rendez-vous, pour le faire pour IHVH-Adonaï ; cet homme est tranché de ses peuples.

Le sang absout l’être

10 L’homme, l’homme de la maison d’Israël, et le métèque résidant au milieu d’eux, qui mange de tout sang, je donne mes faces contre l’être mangeur de sang. Je le tranche du sein de son peuple.
11 Oui, l’être de la chair est dans le sang, et moi je vous l’ai donné pour vous sur l’autel, pour absoudre vos êtres. Oui, le sang, lui, absout dans l’être.
12 Sur quoi, j’ai dit aux Benéi Israël : Tout être, parmi vous, ne mange pas de sang, et le métèque résidant en votre sein ne mange pas de sang.
13 L’homme, l’homme des Benéi Israël, et le métèque résidant en leur sein, qui chasse chasse d’animal ou de volatile qui se mange, répand son sang et le couvre de poussière.
14 Oui, l’être de toute chair, son sang est dans son être. Et je dis aux Benéi Israël : Vous ne mangerez pas le sang de toute chair. Oui, l’être de toute chair, c’est son sang ; son mangeur est tranché.
15 Tout être qui mange charogne et lacérée, l’autochtone et le métèque, lessive ses habits et se baigne dans les eaux : il est contaminé jusqu’au soir ; puis il est pur.
16 S’il ne lave pas et ne baigne pas sa chair, il porte son tort. »

Cette Bible est dans le domaine public.