×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

 /   /   /  Daniél 12     

Un clic sur un verset envoie vers le comparateur de versions.

Daniél 12
André Chouraqui


Le temps de la fin

1 « En ce temps, Mikhaél se dressera, le grand chef dressé au-dessus des fils de ton peuple. Ce sera un temps de détresse comme il n’en a jamais été depuis que la nation existe jusqu’en ce temps. En ce temps, ton peuple s’échappera, quiconque se trouvera inscrit dans l’Acte.
2 Des multitudes d’endormis dans la poussière de la glèbe se réveilleront, ceux-ci pour la vie, en pérennité, et ceux-là pour les outrages et l’aversion, en pérennité.
3 Les perspicaces resplendiront comme la splendeur du firmament, les justificateurs des multitudes comme les étoiles, en pérennité, à jamais.
4 Et toi, Daniél, clos ces paroles et scelle l’acte jusqu’au temps de la fin. Les multitudes erreront, mais la connaissance grandira.
5 Je vois, moi, Daniél, et voici : deux autres se dressent, un ici, sur la lèvre du Ieor, et un là, sur la lèvre du Ieor.
6 l’un dit à l’homme vêtu de lin qui était au-dessus des eaux du Ieor : « À quand la fin des prodiges ?
7 Et j’entends l’homme vêtu de lin, qui était au-dessus des eaux du Ieor. Il lève sa droite et sa gauche vers les ciels et jure par le Vivant de la pérennité : « Oui, après un rendez-vous, des rendez-vous et une moitié, à l’achèvement de la dispersion de la main du peule consacré, tous ceux-là s’achèveront quand la main du peuple consacré sera accomplie. »
8 Et moi, j’entendais sans discerner et je dis : « Adoni, que sera l’après de ceux-là ?
9 Il dit : « Va, Daniél. Oui, elles sont closes et scellées les paroles, jusqu’aux temps de la fin.
10 Multiples, ils seront purifiés, blanchis, et ils s’affermiront. Les criminels commettront des crimes, tous les criminels ne discerneront pas, mais les perspicaces discerneront.
11 Depuis le temps où le permanent sera écarté, pour donner l’abjection de la désolation : mille deux cent quatre-vingt-dix jours.
12 En marche, celui qui attendait : il attendra mille trois cent trente-cinq jours.
13 Pour toi, va jusqu’à la fin. Tu te reposeras et te dresseras devant ton sort jusqu’à la fin des jours. »

Texte de la Version André Chouraqui
Copyright © Édition du Cerf