×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Accueil  /  Bible  /  Samuel Cahen  / Nombres 30.17     

Nombres 30.17
Samuel Cahen


1 Moïse dit aux enfants d’Israel, selon tout ce que l’Éternel avait ordonné à Moïse.

Loi sur les vœux

2 Moïse parla aux chefs des tribus des enfants d’Israel, savoir : voici ce que l’Éternel a ordonné.
3 Un homme qui fera un vœu à l’Éternel, qui s’engagera par serment, pour lier son âme par une obligation, ne profanera pas sa parole ; mais il agira selon ce qui est sorti de sa bouche.
4 Une femme qui fera un vœu à l’Éternel, qui s’engagea par une obligation, dans la maison de son père, dans sa jeunesse ;
5 Son père entend son vœu, ou l’obligation dont elle a lié son âme, et son père se tait à cela ; alors tous ses vœux et toute obligation par lesquels elle a lié son âme, subsistera.
6 Mais si son père l’en a détournée au jour où il l’a entendue, aucun de ses vœux et aucune de ses obligations dont elle a lié son âme ne subsistera ; l’Éternel lui pardonnera, car son père l’en a détournée.
7 Si elle est (mariée) à en homme, chargée des vœux ou de ce que ses lèvres ont proféré, par quoi elle a lié son âme,
8 Son mari l’apprend et se tait le jour où il l’a appris, ses vœux subsisteront, et les obligations dont il a lié son âme subsisteront.
9 Mais si au jour où son mari l’a appris, il l’en détourne, il détruit le vœu dont elle est chargée, et ce que ses lèvres ont proféré, par quoi elle a lié son âme, et l’Éternel lui pardonnera.
10 Le vœu d’une veuve et d’une répudiée, tout ce dont elle a lié son âme subsistera.
11 Mais si s’est dans la maison de son mari qu’elle a fait un vœu, ou qu’elle a lié son âme par un serment.
12 Son mari l’apprend, se tait à cela, ne l’en détourne pas, tous ses vœux subsisteront, et toute obligation dont elle a lié son âme subsistera.
13 Mais si son mari les a détruits, au jour où il les a appris, rien de ce qui sort de ses lèvres, comme vœux ou obligation de son âme, ne subsistera ; son mari les a détruit, et l’Éternel lui pardonnera.
14 Tout vœu, tout serment (portant) obligation d’affliger l’âme, son mari les confirmera, et son mari les détruira.
15 Si son mari se tait à cela d’un jour à l’autre, il aura confirmé tous ses vœux et toutes ses obligations dont elle est chargé ; il les a confirmés, puisqu’il s’est tu à cela au jour où il l’a appris.
16 S’il les a détruits après l’avoir appris, il portera l’iniquité de sa femme.
17 Voilà les statuts que l’Éternel a ordonné à Moïse, (pour être observés) entre homme et sa femme, entre le père et sa fille, dans sa jeunesse, dans la maison de son père.

Cette Bible est dans le domaine public.