Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Psaumes 64
Bible Annotée

Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

1 Au maître chantre. Psaume de David. 2 Écoute, ô Dieu, ma voix, quand je gémis ; Garantis ma vie contre l’ennemi qui m’épouvante ! 3 Mets-moi à couvert contre les méchants qui complotent, Contre la troupe bruyante des ouvriers d’iniquité. 4 Ils aiguisent comme une épée leurs langues, Ils ajustent comme une flèche leur parole amère, 5 Pour tirer en cachette sur l’innocent. Soudain ils tirent sur lui et n’ont point de crainte ; 6 Ils s’affermissent dans leur mauvais dessein, Ils ne parlent que de cacher des pièges, Ils disent : Qui le verra ? 7 Ils inventent de criminelles intrigues : Ils achèvent leurs combinaisons secrètes. La pensée intime, le cœur de l’homme est insondable. 8 Mais Dieu soudain les atteint de sa flèche ; Les voilà frappés. 9 Ils bronchent : sur eux retombe la menace de leur langue ; Tous ceux qui voient cela hochent la tête. 10 Les hommes sont tous saisis de crainte, Ils publient l’œuvre de Dieu Et méditent sur ce qu’il a fait. 11 Le juste se réjouit en l’Éternel et se retire vers lui, Et tous ceux qui ont le cœur droit se glorifient.

Note

Chapitre précédent (63)

Plan

Les méchants confondus

Menacé par des complots iniques, le psalmiste commence par implorer le secours de Dieu (versets 2 à 3) ; puis il décrit les menées perfides de ses ennemis (versets 4 à 7) mais pour montrer comment, frappés soudain, au moment où ils s’apprêtent à frapper eux-mêmes, les méchants donnent à Dieu l’occasion de manifester sa justice (versets 8 à 11).

Le psaume est attribué à David, mais ne contient aucune indication spéciale qui permette de le rattacher à tel ou tel moment de la vie de ce roi. D’anciens interprètes juifs l’ont mis dans la bouche de Daniel, à l’occasion des intrigues des satrapes, jaloux de son influence. Le récit du livre de Daniel (chapitre 6) illustre en effet fort bien notre psaume, mais les affirmations du psalmiste sont l’expression d’une loi du gouvernement divin qui s’est accomplie souvent dans le cours de l’histoire.

note suivante (verset 2)