×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Psaumes 36
Bible Annotée Bible annotée interlinéaire Bible annotée double colonne

Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

Psaume 36

L’aveuglement du méchant et les privilèges du fidèle

1 Au maître chantre. Du serviteur de l’Éternel, de David.
2 Un souffle de l’esprit de rébellion pénètre le cœur du méchant. Point de crainte de Dieu devant ses yeux !…
3 Car il se flatte lui-même à ses propres yeux, Jusqu’à ce que soit trouvée son iniquité, Jusqu’à ce qu’elle apparaisse haïssable.
4 Les paroles de sa bouche sont fausseté et mensonge, Il a rompu avec la sagesse et le bien.
5 Il médite l’injustice sur sa couche, Il se tient sur un chemin qui n’est pas bon, Il n’a pas le mal en horreur.
6 Éternel, ta bonté atteint jusqu’aux cieux, Et ta fidélité jusqu’aux nues.
7 Ta justice est comme les montagnes de Dieu, Tes jugements sont un abîme profond, Tu conserves, ô Éternel, les hommes et les bêtes.
8 Combien est précieuse ta bonté, Ô Dieu ! Aussi les fils des hommes cherchent-ils leur refuge à l’ombre de tes ailes.
9 Ils se rassasient de la graisse de ta maison, Et tu les abreuves au fleuve de tes délices ;
10 Car la source de la vie est auprès de toi, Et c’est dans ta lumière que nous voyons la lumière.
11 Conserve ta bonté à ceux qui te connaissent, Et ta justice à ceux qui sont droits de cœur.
12 Que le pied de l’orgueilleux ne s’avance par sur moi, Et que la main des méchants ne me chasse pas !
13 Voilà les ouvriers d’iniquité qui tombent ! Ils sont renversés et ne peuvent pas se relever.