×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Osée 5
Bible Annotée

Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

Le châtiment

1 Entendez ceci, sacrificateurs ; écoutez, maison d’Israël ; maison du roi, prêtez l’oreille ; car c’est pour vous qu’est la sentence, parce que vous avez été un piège à Mitspa, et un filet sur le Thabor.
2 Leurs sacrifices ont creusé [l’abîme de] leur rébellion ; je vais vous reprendre tous.
3 Je connais Éphraïm, et Israël ne m’est point caché : or, tu t’es prostitué, Éphraïm ; Israël s’est souillé.
4 Leurs œuvres ne leur permettent pas de revenir à leur Dieu, car un esprit de prostitution est au milieu d’eux, et ils ne connaissent pas l’Éternel.
5 L’orgueil d’Israël dépose contre lui Israël et Éphraïm tomberont par leur iniquité ; Juda aussi est tombé avec eux.
6 Avec leurs moutons et leurs bœufs ils iront chercher l’Éternel, et ils ne le trouveront point ; il s’est dérobé à eux.
7 Ils ont trompé l’Éternel, car ils ont enfanté des fils étrangers ; la prochaine lune les dévorera avec leurs biens.
8 Sonnez du cor à Guibéa, du clairon à Rama ; jetez des cris d’alarme à Beth-Aven ! Garde à toi, Benjamin !
9 Éphraïm sera dévasté au jour du châtiment ; j’annonce une chose certaine dans les tribus d’Israël.
10 Les princes de Juda ont été comme des gens qui déplacent les bornes : je répandrai sur eux ma colère comme de l’eau.
11 Éphraïm est opprimé, accablé justement, parce qu’il a consenti à suivre des règlements.
12 Et moi, je suis comme la teigne pour Éphraïm, comme la vermoulure pour la maison de Juda.
13 Quand Éphraïm a vu sa maladie, et Juda sa blessure, Éphraïm est allé vers Assur, et il a envoyé vers un roi qui prit son parti ; mais celui-ci ne pourra vous guérir, et votre plaie ne sera point cicatrisée.
14 Car je serai comme le lion pour Éphraïm, et comme le jeune lion pour la maison de Juda ; moi, moi, je déchirerai et m’en irai ; j’emporterai ma proie et on ne me l’arrachera pas.
15 Je m’en irai, je rentrerai dans ma demeure jusqu’à ce qu’ils se reconnaissent coupables et qu’ils cherchent ma face. Dans leur détresse, ils me réclameront.