×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Marc 2
Bible Annotée Bible annotée interlinéaire Bible annotée double colonne

Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

Opposition croissante des pharisiens

Guérison d’un paralytique

1 Et Jésus étant de nouveau entré dans Capernaüm quelques jours après, on ouït dire qu’il était dans une maison.
2 Et aussitôt beaucoup de gens s’y assemblèrent, tellement que même l’espace qui était devant la porte ne les pouvait plus contenir ; et il leur annonçait la parole.
3 Et ils viennent, amenant vers lui un paralytique, porté par quatre hommes.
4 Et comme ils ne pouvaient l’amener jusqu’à lui à cause de la foule, ils découvrirent le toit à l’endroit où il était, et, après y avoir fait une ouverture, ils descendent le lit sur lequel le paralytique était couché.
5 Et Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : Mon enfant, tes péchés sont pardonnés.
6 Or quelques-uns des scribes étaient là assis et raisonnant dans leurs cœurs :
7 Pourquoi celui-ci parle-t-il ainsi ? Il blasphème ! Qui peut pardonner les péchés, si ce n’est Dieu seul ?
8 Et aussitôt Jésus ayant connu, par son esprit, qu’ils raisonnaient ainsi en eux-mêmes, leur dit : Pourquoi faites-vous ces raisonnements dans vos cœurs ?
9 Lequel est le plus facile, de dire au paralytique : Tes péchés sont pardonnés ; ou de dire : Lève-toi, prends ton lit, et t’en va ?
10 Or, afin que vous sachiez que le fils de l’homme a, sur la terre, le pouvoir de pardonner les péchés,
11 Je te dis (dit-il au paralytique) : Lève-toi, prends ton lit, et t’en va dans ta maison !
12 Et aussitôt il se leva, et ayant pris son lit, il sortit en présence de tous ; de sorte qu’ils étaient tous dans l’étonnement et glorifiaient Dieu, disant : Jamais nous n’avons vu chose pareille.

Vocation de Lévi

Question du jeûne

13 Et il sortit et retourna au bord de la mer ; et toute la foule venait. À lui, et il les enseignait.
14 Et, en passant, il vit Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des péages, et il lui dit : Suis-moi. Et s’étant levé, il le suivit.
15 Et il arriva qu’il était à table dans sa maison, et beaucoup de péagers et de pécheurs étaient aussi à table avec Jésus et ses disciples ; car ils étaient nombreux, et ils le suivaient,
16 ainsi que des scribes d’entre les pharisiens. Et voyant qu’il mangeait avec les péagers et les pécheurs, ils disaient à ses disciples : Pourquoi mange-t-il et boit-il avec les péagers et les pécheurs ?
17 Et Jésus, l’ayant entendu, leur dit : Ceux qui sont en santé n’ont pas besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.
18 Et les disciples de Jean et les pharisiens jeûnaient ; et ils viennent à Jésus et lui disent : Pourquoi les disciples de Jean et ceux des pharisiens jeûnent-ils, tandis que tes disciples ne jeûnent point ?
19 Et Jésus leur dit : Les amis de l’époux peuvent-ils jeûner pendant que l’époux est avec eux ? Tout le temps qu’ils ont l’époux avec eux ils ne peuvent jeûner.
20 Mais les jours viendront que l’époux leur sera ôté, et alors ils jeûneront en ce jour-là.
21 Personne ne coud une pièce de drap neuf à un vieil habit ; autrement la pièce neuve emporte une partie du vieux drap, et la déchirure devient pire.
22 Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement le vin rompra les outres, et le vin et les outres sont perdus ; mais du vin nouveau se met dans des outres neuves.

Les disciples arrachent des épis

23 Et il arriva qu’il passait par les blés le jour du sabbat, et ses disciples, chemin faisant, se mirent à arracher des épis.
24 Et les pharisiens lui disaient : Regarde ! Pourquoi font-ils le jour du sabbat ce qui n’est pas permis ?
25 Et lui leur dit : N’avez-vous jamais lu ce que fit David, quand il fut dans le besoin, et qu’il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui ?
26 Comment il entra dans la maison de Dieu, du temps d’Abiathar souverain sacrificateur, et mangea les pains de proposition, qu’il n’est permis de manger qu’aux sacrificateurs, et en donna aussi à ceux qui étaient avec lui ?
27 Et il leur disait : Le sabbat a été fait pour l’homme, et non pas l’homme pour le sabbat ;
28 en sorte que le fils de l’homme est Seigneur même du sabbat.

Note

Chapitre précédent (1)

Plan

Plan
L’arrivée

Jésus étant rentré à Capernaüm, la maison où il se trouve est aussitôt envahie par une grande foule à laquelle il annonce l’Évangile. On lui amène un paralytique ; mais ceux qui le portent, ne pouvant s’approcher de lui à cause de la foule, montent sur le toit de la maison, descendent le grabat sur lequel le paralytique est couché, et le déposent aux pieds de Jésus (1-4).

Le scandale

Jésus dit au paralytique : Tes péchés te sont pardonnés. Mais des scribes qui se trouvent là murmurent contre lui et l’accusent de blasphème.(5-7)

La justification

Aussitôt Jésus, pénétrant leurs pensées, prouve à ces adversaires qu’il a le pouvoir de pardonner : il ordonne au paralytique de se lever et de s’en aller en sa maison (8-11).

L’effet produit

À l’instant même le paralytique se lève, prend son grabat et sort en présence de tous. À cette vue, la foule donne gloire à Dieu (12).

suivant (verset 1)