×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Jean 17
Bible Annotée Bible annotée interlinéaire Bible annotée double colonne

Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

1 Jésus dit ces choses ; et, levant les yeux au ciel, il dit : Père, l’heure est venue, glorifie ton Fils, afin que ton Fils te glorifie, 2 selon que tu lui as donné puissance sur toute chair, afin qu’à tous ceux que tu lui as donnés il donne la vie éternelle. 3 Or c’est ici la vie éternelle, qu’ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ. 4 Je t’ai glorifié sur la terre ; j’ai achevé l’œuvre que tu m’as donnée à faire ; 5 et maintenant, glorifie-moi, toi, Père, auprès de toi-même, de la gloire que j’avais auprès de toi avant que le monde fût. 6 J’ai manifesté ton nom aux hommes que tu m’as donnés du monde ; ils étaient à toi, et tu me les as donnés, et ils ont gardé ta parole. 7 Maintenant ils ont connu que tout ce que tu m’as donné vient de toi, 8 parce que je leur ai donné les paroles que tu m’as données, et ils les ont reçues ; et ils ont connu véritablement que je suis sorti d’auprès de toi, et ils ont cru que tu m’as envoyé. 9 Moi, je prie pour eux ; je ne prie pas pour le monde, mais pour ceux que tu m’as donnés, parce qu’ils sont à toi. 10 Et tout ce qui est à moi est à toi, et ce qui est à toi est à moi, et je suis glorifié en eux. 11 Et je ne suis plus dans le monde ; mais eux sont dans le monde ; et moi, je vais à toi. Père saint, garde-les en ton nom, eux que tu m’as donnés, afin qu’ils soient un, comme nous. 12 Quand j’étais avec eux, c’est moi qui les gardais en ton nom ; ceux que tu m’as donnés, j’ai veillé sur eux, et aucun d’eux ne s’est perdu, si ce n’est le fils de la perdition, afin que l’Écriture fût accomplie. 13 Mais maintenant je vais à toi, et je dis ces choses étant dans le monde, afin qu’ils aient ma joie accomplie en eux. 14 Je leur ai donné ta parole, et le monde les a pris en haine, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. 15 Je ne demande pas que tu les retires du monde, mais que tu les préserves du mal. 16 Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. 17 Sanctifie-les dans la vérité ; ta parole est la vérité. 18 Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai moi aussi envoyés dans le monde. 19 Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’eux aussi soient sanctifiés en vérité. 20 Or, ce n’est pas pour eux seulement que je prie, mais aussi pour ceux qui croient en moi par leur parole ; 21 afin que tous ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi, qu’eux aussi soient un en nous, afin que le monde croie que c’est toi qui m’as envoyé. 22 Et la gloire que tu m’as donnée, je la leur ai donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, 23 moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient parfaitement un, afin que le monde connaisse que c’est toi qui m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé. 24 Père, ceux que tu m’as donnés, je veux que, là où je suis, eux aussi y soient avec moi, afin qu’ils contemplent ma gloire, celle que tu m’as donnée parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde. 25 Père juste, le monde, il est vrai, ne t’a point connu ; mais moi, je t’ai connu, et ceux-ci ont connu que c’est toi qui m’as envoyé. 26 Et je leur ai fait connaître ton nom, et je le leur ferai connaître, afin que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi je sois en eux.

Note

commentaire précédent (verset 5)

Commentaire biblique du verset 6

Les versets versets 6-8, que plusieurs exégètes considèrent comme appartenant encore à la prière de Jésus pour lui-même et pour son œuvre (verset 1, note), sont plutôt la transition à sa prière pour les apôtres.

Le Sauveur y exprime à leur sujet une appréciation rassurante : ils sont, par l’effet de l’enseignement qu’il leur a donné et de l’action qu’il a exercée sur eux, bien préparés à recevoir les grâces qu’il va demander en leur faveur.

D’abord, il leur a manifesté le nom de Dieu. Ils le connaissaient sans doute, ce nom, puisqu’ils étaient de pieux Israélites ; mais comme dans le style de l’écriture le nom de Dieu représente tout l’ensemble des perfections divines (Matthieu 6.9, 3e note), Jésus veut dire qu’il leur a révélé Dieu, sa miséricorde, sa sainteté, son amour, d’une manière beaucoup plus complète et intime.

Ce qui lui a permis de leur accorder une telle révélation, c’est, en second lieu, que Dieu, à qui ils appartenaient par l’œuvre de sa grâce et par les dispositions de leur cœur, les a tirés du monde (Jean 15.19) et donnés au Sauveur (Voir, sur le sens de ces paroles, Jean 6.37 ; Jean 6.44-45, note).

Enfin cette double œuvre de Dieu et du Sauveur a eu, dans les disciples, ce beau résultat : Ils ont gardé ta parole dans leur cœur et leur vie. Jésus dit : ta parole, parce qu’il regarde ses enseignements comme étant ceux de Dieu même (Jean 17.8 ; Jean 7.16 ; Jean 12.49).

commentaire suivant (verset 8)

Commentaire biblique de Jean 17.6