×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Psaumes 98
Bible Annotée (interlinéaire)

Plan du commentaire biblique de Psaumes 98

Encore le cantique nouveau

Le thème de ce psaume est le même que celui des psaumes précédents, du Psaume 96 en particulier, dont il reproduit la teneur générale et plus d’une expression. Après avoir fait allusion à une grande délivrance, dans laquelle éclate la fidélité de l’Éternel envers Israël (versets 1 à 3), il invite la terre entière à louer l’Éternel (versets 1 à 6). Même les créatures inanimées vont tressaillir de joie en présence de l’Éternel, qui vient juger la terre (versets 7 à 9). Si notre supposition, relativement à l’origine du Psaume 96 et des cantiques analogues, est justifiée, la délivrance dans laquelle le psalmiste voit le signe de la venue de l’Éternel en son règne, serait le retour de Babylone.

1 Psaume. Chantez à l’Éternel un cantique nouveau, Car il a fait des choses merveilleuses : Sa droite et le bras de sa sainteté l’ont délivré.
1 à 3 La grande délivrance récente

Psaume. C’est ici le seul cas, dans tout le psautier, où ce mot figure dans un titre sans aucune détermination plus spéciale.

Un cantique nouveau : voir Psaumes 96.1, note.

L’ont délivré. Cette parole est un écho d’Ésaïe 63.2-5, qui montre l’Éternel agissant par sa seule puissance, pour délivrer son peuple de tous ses ennemis : J’ai regardé ; personne pour m’aider ! … Mais mon bras m’a sauvé, et c’est ma fureur qui m’a soutenu.

2 L’Éternel a fait connaître sa délivrance, Aux yeux des nations il a révélé sa justice. 3 Il s’est souvenu de sa miséricorde Et de sa fidélité envers la maison d’Israël. Tous les bouts de la terre ont vu le salut de notre Dieu.

Tous les bouts de la terre… : Ésaïe 49.6 ; Luc 3.6.

4 Jetez des cris de réjouissance à l’Éternel, toute la terre ; Éclatez, criez de joie, psalmodiez ;
4 à 6

Une délivrance aussi grande va faire tressaillir de joie toute la terre, qui elle aussi a besoin de salut et apprendra que l’Éternel vient !

Éclatez, criez…, psalmodiez. Toutes les manifestations possibles de la joie doivent se produire, en présence d’un aussi grand salut.

5 Psalmodiez à l’Éternel avec la harpe, Avec la harpe et la voix des cantiques, 6 Avec les trompettes et le son du cor ; Jetez des cris de réjouissance devant le Roi, l’Éternel ! 7 Que la mer s’émeuve, et ce qu’elle contient, Le monde, et ceux qui l’habitent ;
7 à 9 Toute la création dans l’allégresse

Que la mer s’émeuve… : voir Psaumes 96.11.

8 Que les fleuves battent des mains, Que toutes les montagnes chantent de joie

Que les fleuves battent des mains. C’est par des battements de mains que l’on acclamait un nouveau roi. Cette même image est employée ailleurs à l’occasion du bruissement du feuillage, dans lequel le prophète voit aussi un signe de la joie de la nature (Ésaïe 55.12).

Les montagnes : Comparez Psaumes 96.12.

9 Au-devant de l’Éternel, car il vient, pour juger la terre. Il jugera le monde avec justice Et les peuples avec droiture.

Il jugera… C’est du jugement que sortira la délivrance pour la terre entière, comme cela a été le cas pour Israël.