×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Psaumes 97
Bible Annotée (interlinéaire) Bible annotée simple colonne Bible annotée double colonne

Plan du commentaire biblique de Psaumes 97

Avènement du Roi céleste

Si le psaume précédent décrit la merveilleuse transformation qui se produira dans le monde lors de l’avènement du règne de l’Éternel, celui-ci met plutôt en lumière le fait même de la manifestation de la gloire divine. Il le fait en rappelant les déclarations des prophètes ou d’autres psalmistes : à part la belle image du verset 11 qui lui est propre, on ne trouvera peut-être pas de verset de ce psaume qui ne soit composé de fragments d’autres paroles bibliques. Ainsi que les autres psaumes de ce groupe, il nous semble appartenir à l’époque qui suivit le retour de la captivité (voir l’introduction au Psaume 96). Il fait ressortir le jugement terrible des méchants, qui accompagnera ce retour, plutôt que la beauté de l’état nouveau qu’il inaugurera. C’est là ce qui le distingue du Psaume 96. Il se divise en deux parties, comprenant chacune deux strophes. Première partie : l’Éternel apparaît (versets 1 à 3) ; sa gloire éclate, comme jadis en Sinaï (versets 4 à 6). Seconde partie : les idolâtres sont confus, Sion se réjouit (versets 7 à 9) ; que les fidèles le servent et le louent (versets 10 à 12).

1 L’Éternel règne que la terre tressaille de joie, Que toutes les îles se réjouissent !
1 à 3 L’Éternel vient !

Toutes les îles, proprement : les îles nombreuses, aussi nombreuses qu’elles peuvent être ; qu’aucune d’elles ne reste en dehors de la joie de toute la terre. Comparez Ésaïe 42.10-11.

2 La nuée et l’obscurité l’environnent, La justice et le jugement sont la base de son trône,

La nuée et l’obscurité… Comparez Psaumes 18.10, et, parmi les paroles du Seigneur, celles qui annoncent son retour sur les nuées (Matthieu 24.30).

La justice et le jugement… Parole empruntée à Psaumes 89.15.

3 Le feu marche devant lui Et consume ses ennemis tout à l’entour.

Le feu… Comparez Psaumes 18.9 ; Psaumes 50.3-6. La gloire cachée se dévoile.

4 Ses éclairs illuminent le monde ; La terre le voit et tremble ;

Ses éclairs… Ce vers est la reproduction de Psaumes 77.19 ; le stiche suivant ressemble au verset 17 du même psaume. Toute cette description rappelle les manifestations de la présence de l’Éternel en Sinaï (Exode 19.16-19).

5 Les montagnes se fondent comme de la cire devant l’Éternel, Devant le Seigneur de toute la terre.

Comme de la cire : comparez Psaumes 68.3 ; Michée 1.4.

6 Les cieux annoncent sa justice, Et tous les peuples voient sa gloire.

Les cieux annoncent sa justice, par les éclairs qui jaillissent de leurs nuées.

7 Ils sont confus, tous ceux qui servent les images, Qui se font gloire des idoles. Adorez-le, tous les dieux !
7 à 9 Confusion des idolâtres, joie de Sion

Ils sont confus… : en constatant le néant et le péché des choses dont ils se faisaient gloire. Comparez Psaumes 96.5, note.

Tous les dieux : tout ce qui est appelé dieu, soit à tort, comme c’est le cas pour les idoles, qui seront abattues devant l’Éternel (comparez 1 Samuel 5.3), soit avec une apparence de raison, comme c’est le cas pour les anges et les démons (1 Corinthiens 10.20 ; Philippiens 2.9-11). La version des Septante traduit : Adorez-le, tous les anges, et l’épître aux Hébreux cite cette parole, en l’accompagnant de ces mots : Quand il introduit dans le monde le Premier-né, il dit : Que tous les anges de Dieu l’adorent ! Une telle citation nous fait voir que, pour les écrivains du Nouveau Testament, l’avènement du règne de l’Éternel et la seconde venue du Seigneur sont une seule et même chose.

8 Sion l’entend et se réjouit, Les filles de Juda tressaillent d’allégresse, À cause de tes jugements, ô Éternel !

Sion… se réjouit. Le règne de l’Éternel est le but vers lequel le véritable Israël n’a cessé de tendre, et la gloire de ce règne rejaillit sur Sion.

Les filles de Juda : toutes les villes de la Terre Sainte, dont Sion est la capitale.

9 Car toi, Éternel, tu es le Très-Haut sur toute la terre, Haut élevé par-dessus tous les dieux. 10 Vous qui aimez l’Éternel, haïssez le mal ! Il garde les âmes de ses bien-aimés, Il les délivre de la main des méchants.
10 à 12

Exhortation aux fidèles, qui, dans les dangers présents, et en attendant le grand jour des rétributions, courent le risque d’être ébranlés dans leur foi.

Haïssez le mal : n’ayez rien de commun avec l’idolâtrie et avec tout ce qui tombera sous le coup des jugements de l’Éternel. Qui ne hait pas le mal n’aime pas le bien.

11 La lumière est semée pour le juste Et la joie pour ceux qui ont le cœur droit.

La lumière est semée : belle image, inspirée peut-être par la vue des rayons du soleil, qui semblent parfois jetés à profusion et comme semés sur la terre. Celui qui aime l’Éternel et lui obéit verra toujours, au moment opportun, la lumière briller sur son chemin, et, de cette lumière, véritable semence céleste, naîtra pour lui la joie. Comparez Psaumes 112.4 ; Proverbes 4.18.

12 Justes, réjouissez-vous en l’Éternel, Et célébrez la mémoire de sa sainteté.

Comparez Psaumes 32.11 ; Psaumes 30.5.