Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Nombres 29
Bible Annotée (interlinéaire)

Verset à verset  Double colonne 

1 Et au septième mois, le premier jour du mois, il y aura pour vous une sainte convocation : vous ne ferez aucune œuvre servile, ce sera pour vous le jour des fanfares.

1 à 6 Nouvelle lune du septième mois

Au septième mois… Outre la fête des Tabernacles, qui avait lieu du quinzième au vingt-et-unième jour de ce mois, la loi institue trois fêtes qui tombent sur le premier, le dixième et le vingt-deuxième jour de ce mois ; ces trois fêtes ont le même rituel (sacrifice d’un taureau, d’un bélier, de sept agneaux et d’un bouc). Le jour de la nouvelle lune de ce septième mois est distingué des autres jours de nouvelle lune en ce qu’il est sabbatique et solennisé par une convocation sainte. Cette ordonnance lui attribue un sacrifice moindre que celui des nouvelles lunes ordinaires : un taureau au lieu de deux (Nombres 28.11). Mais il est probable que ce sacrifice moindre devait être offert en sus de celui des nouvelles lunes ordinaires. Comparez Lévitique 23.24, note.

Jour des fanfares : voir le même passage du Lévitique, note.

2 Vous offrirez, comme holocauste d’agréable odeur à l’Éternel, un jeune taureau, un bélier, sept agneaux d’un an sans défaut, 3 et, comme oblation, de la fleur de farine pétrie à l’huile, trois dixièmes pour le taureau, deux dixièmes pour le bélier, 4 et un dixième pour chacun des sept agneaux ; 5 et un bouc en sacrifice pour le péché, pour faire propitiation pour vous ; 6 indépendamment de l’holocauste du mois et de son oblation et de l’holocauste perpétuel et de son oblation, et de leurs libations, d’après les règles ; sacrifice par le feu, d’agréable odeur à l’Éternel. 7 Et au dixième jour de ce septième mois, il y aura pour vous une sainte convocation, et vous vous mortifierez ; vous ne ferez aucune œuvre.

7 à 11 Dixième jour du septième mois

Au dixième jour… C’est le jour des Expiations décrit Lévitique 16 et 23.27.

Indépendamment du sacrifice de propitiation. Dans cette expression est résumé le rituel spécial qui caractérisait cette fête (Lévitique 16).

8 Vous offrirez, en holocauste d’agréable odeur à l’Éternel, un jeune taureau, un bélier, sept agneaux d’un an que vous choisirez sans défaut, 9 et, comme oblation, de la fleur de farine pétrie à l’huile, trois dixièmes pour le taureau, deux dixièmes pour le bélier, 10 et un dixième pour chacun des sept agneaux ; 11 un bouc en sacrifice pour le péché, indépendamment du sacrifice de propitiation, de l’holocauste perpétuel, de son oblation, et de leurs libations. 12 Et au quinzième jour du septième mois, il y aura pour vous une sainte convocation : vous ne ferez aucune œuvre servile. Et vous célébrerez une fête en l’honneur de l’Éternel, pendant sept jours.

12 à 34 La fête des Tabernacles (Lévitique 23.35 et suivants)

Au quinzième jour… La fête durait sept jours ; c’était la plus populaire et la plus joyeuse de toutes les fêtes israélites, la fête par excellence. Aussi est-elle célébrée par un nombre de victimes plus considérable que toutes les autres. À cette époque de l’année les récoltes étaient terminées et les cœurs disposés à la reconnaissance et à la joie, à la vue de tous les biens dont l’Éternel avait comblé son peuple.

13 Et vous offrirez en holocauste un sacrifice par le feu, d’agréable odeur à l’Éternel, treize jeunes taureaux, deux béliers et quatorze agneaux d’un an qui soient sans défaut,

Treize taureaux. Le nombre des taureaux va décroissant et il est probable que le nombre treize fixé pour le premier jour a été déterminé par l’intention de finir par sept au dernier jour. Le chiffre sept marque tout particulièrement le rituel de cette grande fête du septième mois. Le total des taureaux immolés est de soixante-dix, tandis que pendant les sept jours des pains sans levain, on n’en immolait que quatorze. Le nombre des agneaux est chaque jour de deux fois sept.

14 et, comme oblation, de la fleur de farine pétrie à l’huile, trois dixièmes pour chacun des treize taureaux, deux dixièmes pour chacun des deux béliers, 15 et un dixième pour chacun des quatorze agneaux ; 16 et un bouc en sacrifice pour le péché, indépendamment de l’holocauste perpétuel, de son oblation et de sa libation. 17 Le second jour, douze jeunes taureaux, deux béliers et quatorze agneaux d’un an sans défaut ; 18 leurs oblations et les libations pour les taureaux, les béliers et les agneaux, selon leur nombre, d’après la règle ; 19 et un bouc en sacrifice pour le péché, indépendamment de l’holocauste perpétuel, de son offrande et de leurs libations. 20 Et le troisième jour, onze taureaux, deux béliers et quatorze agneaux d’un an sans défaut ; 21 leurs oblations et leurs libations, pour les taureaux, les béliers et les agneaux, selon leur nombre, d’après la règle ; 22 et un bouc en sacrifice pour le péché, indépendamment de l’holocauste perpétuel, de son oblation et de sa libation. 23 Et le quatrième jour, dix taureaux, deux béliers et quatorze agneaux d’un an sans défaut ; 24 leurs offrandes et leurs libations, pour les taureaux, les béliers et les agneaux, selon leur nombre, d’après la règle ; 25 et un bouc en sacrifice pour le péché, indépendamment de l’holocauste perpétuel, de son oblation et de sa libation. 26 Et le cinquième jour, neuf taureaux, deux béliers, quatorze agneaux d’un an sans défaut, 27 leurs oblations et leurs libations, pour les taureaux, les béliers et les agneaux, selon leur nombre, d’après la règle ; 28 et un bouc en sacrifice pour le péché, indépendamment de l’holocauste perpétuel, de son offrande et de sa libation. 29 Et le sixième jour, huit taureaux, deux béliers, quatorze agneaux d’un an sans défaut, 30 leurs oblations et leurs libations, pour les taureaux, les béliers et les agneaux, selon leur nombre, d’après la règle ; 31 et un bouc en sacrifice pour le péché, indépendamment de l’holocauste perpétuel, de son offrande et de ses libations. 32 Et le septième jour, sept taureaux, deux béliers, quatorze agneaux d’un an sans défaut ; 33 leurs oblations et leurs libations, pour les taureaux, les béliers et les agneaux, selon leur nombre, d’après la règle ; 34 et un bouc en sacrifice pour le péché, indépendamment de l’holocauste perpétuel, de son offrande et de sa libation. 35 Et le huitième jour, il y aura pour vous une fête de clôture ; vous ne ferez aucune œuvre servile.

35 à 38 La fête de clôture

Le huitième jour… Le vingt-deuxième, du mois (voir Lévitique 23.36).

36 Et vous offrirez en holocauste, comme sacrifice par le feu, d’agréable odeur à l’Éternel, un taureau, un bélier, sept agneaux d’un an sans défaut ; 37 leurs oblations et leurs libations, pour le taureau, le bélier et les agneaux, selon leur nombre, d’après la règle ; 38 et un bouc en sacrifice pour le péché, indépendamment de l’holocauste perpétuel, de son oblation et de sa libation. 39 Voilà ce que vous offrirez à l’Éternel dans vos solennités, indépendamment de vos vœux et de vos offrandes volontaires : holocaustes, oblations, libations et sacrifices d’actions de grâces.

Formule finale.

Indépendamment de vos vœux. Dans ce chapitre ont été énumérés les sacrifices obligatoires, offerts pour et par la communauté tout entière ; en dehors de cela restent les sacrifices volontaires offerts par les particuliers (Lévitique 23.38 ; Lévitique 22.18 ; Lévitique 22.21).