Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Néhémie 11
Bible Annotée (interlinéaire)

Verset à verset  Double colonne 

Plan du commentaire biblique de Néhémie 11

Liste des chefs de la province

1 Et les principaux du peuple habitaient à Jérusalem, et le reste du peuple tira au sort pour envoyer un homme sur dix habiter à Jérusalem, la ville sainte, et les neuf autres demeurèrent dans les villes.

1 et 2

Au point de vue du contenu, ces versets se rattachent à Néhémie 8.4-5 et au point de vue du temps à la fin du chapitre 10. Après l’achèvement de la muraille de Jérusalem, qui par places avait été faite en quelque sorte sur croissance (Néhémie 3.8), Néhémie avait convoqué les principaux et leur avait fait part du désir qu’il nourrissait de pourvoir la capitale d’un nombre suffisant de défenseurs. Mais le septième mois était arrivé avec ses solennités (chapitres 8 à 10) et ce n’est que ces fêtes passées que Néhémie peut exécuter la mesure qu’il avait sans doute proposée et que les principaux avaient approuvée. Voici le sens de ces deux versets : Les principaux du peuple habitaient à Jérusalem. Mais le peuple y étant en petit nombre, les gens de la campagne consentirent à ce que le sort, sur dix familles, en désignât une qui irait renforcer la population de la ville. Et même après cela il y eut encore des hommes de bonne volonté qui s’offrirent, sans que le sort les eût désignés, à aller habiter à Jérusalem.

La ville sainte, qui possède le sanctuaire de Dieu (Joël 3.17). Cette manière d’appeler Jérusalem ne se trouve qu’ici et au verset 18, dans la seconde partie d’Ésaïe (Ésaïe 48.2 ; Ésaïe 52.1) et dans Daniel.

Les villes : les autres villes de Juda et de Benjamin.

Et le peuple bénit… Les riches avaient tout à gagner à vivre dans la ville fortifiée et pouvaient faire cultiver leurs terres par des frères indigents. Mais les gens du peuple perdaient à s’éloigner de leurs champs. Voilà pourquoi l’on bénit ceux qui se dévouèrent librement. D’autres pensent qu’ils se dévouèrent avant qu’on eût tiré au sort et qu’ainsi fut diminué d’autant le nombre de ceux qui durent, bon gré mal gré, obéir au sort.

2 Et le peuple bénit tous les hommes qui s’offrirent volontairement à habiter à Jérusalem. 3 Et voici les principaux de la province qui habitèrent à Jérusalem et dans les villes de Juda ; ils habitèrent chacun dans sa possession, dans leurs villes, Israël, les sacrificateurs, les Lévites, les Néthiniens et les fils des serviteurs de Salomon.

3 à 36

Coup d’œil sur la population de Jérusalem (versets 4 à 24) et des autres villes (versets 25 à 36) après l’exécution des mesures indiquées, versets 1 et 2.

Les principaux : les chefs de famille. Titre général.

La province : non pas la campagne, opposée à la ville, mais la satrapie dont faisait partie la Palestine.

4 Et à Jérusalem demeurèrent, d’entre les fils de Juda et d’entre les fils de Benjamin : d’entre les fils de Juda, Athaïa, fils d’Uzzia, fils de Zacharie, fils d’Amaria, fils de Séphatia, fils de Mahalaléel, d’entre les fils de Pérets.

4 à 9

Voir pour ce morceau 1 Chroniques 9.1-17.

5 Et Maaséia, fils de Baruc, fils de Col-Hozé, fils de Hazaïa, fils d’Adaïa, fils de Jojarib, fils de Zacharie, fils du Silonite. 6 Tous les fils de Pérets qui habitaient à Jérusalem étaient au nombre de quatre cent soixante-huit hommes vaillants. 7 Et voici les fils de Benjamin : Sallu, fils de Mésullam, fils de Joed, fils de Pédaïa, fils de Kolaïa, fils de Maaséia, fils d’Ithiel, fils d’Ésaïe. 8 Et après lui venaient Gabbaï, Sallaï, neuf cent vingt-huit hommes. 9 Et Joël, fils de Zicri, était établi sur eux, et Juda, le fils de Sénua, était chef de la ville en second. 10 D’entre les sacrificateurs, Jédaïa, fils de Jojarib, Jakin, 11 Séraïa, fils de Hilkija, fils de Mésullam, fils de Tsadok, fils de Mérajoth, fils d’Ahitub, préposé à la maison de Dieu, 12 et leurs frères, préposés au service de la maison, huit cent vingt-deux, et Adaïa, fils de Jéroham, fils de Pélalia, fils d’Amtsi, fils de Zacharie, fils de Paschur, fils de Malkija, 13 et ses frères, chefs de maisons patriarcales, deux cent quarante-deux, et Amassaï, fils d’Azaréel, fils d’Achzaï, fils de Mésillémoth, fils d’Immer, 14 et leurs frères, hommes forts et vaillants, cent vingt-huit ; et Zabdiel, fils de Guédolim, était établi sur eux. 15 Et des Lévites, Sémaïa, fils de Hassub, fils d’Azrikam, fils de Hasabia, fils de Bunni 16 et Sabthaï et Jozabad, chargés des affaires extérieures de la maison de Dieu, d’entre les chefs des Lévites, 17 et Matthania, fils de Mica, fils de Zabdi, fils d’Asaph, qui entonnait les louanges lors de la prière, et Bakbukia, le second, d’entre ses frères, et Abda, fils de Sammua, fils de Galal, fils de Jédithun. 18 Tous les Lévites qui habitaient dans la ville sainte étaient au nombre de deux cent quatre-vingt-quatre. 19 Et les portiers, Akkub, Talmon et leurs frères, qui gardaient les portes, étaient au nombre de cent soixante-douze. 20 Et le reste d’Israël, des sacrificateurs, des Lévites, était dans toutes les villes de Juda, chacun dans sa propriété.

Les Israélites (laïques), les sacrificateurs et les Lévites n’étaient pas tous établis à Jérusalem, tandis que tel était le cas des Néthiniens, dont il va être question.

Dans toutes les villes de Juda. Ces villes seront indiquées verset 25 et suivants.

21 Et les Néthiniens habitaient à Ophel, et Tsiha et Guispa étaient à la tête des Néthiniens ;

Ophel : la partie méridionale de la colline du temple. Le nombre des Néthiniens n’est pas indiqué. Si nous additionnons les nombres des versets 6, 8, 12, 13, 14, 18 et 19, nous arrivons à un total de 3044 chefs de famille (dans 1 Chroniques 9.1-44, 3402), qui représentent une population d’environ vingt mille personnes.

Tsiha. Voir Esdras 2.43.

Guispa peut être le Hasupha qui dans Esdras 2.43 et Néhémie 7.46 accompagne Tsiha.

22 et celui qui était établi sur les Lévites à Jérusalem était Uzzi, fils de Bani, fils de Hasabia, fils de Matthania, fils de Mica, d’entre les fils d’Asaph, chantres chargés du service de la maison de Dieu ;

Chargés du service de la maison de Dieu : du culte. Ce service spécial concernait les Lévites de la maison de Sémaïa (verset 15). Les versets 16 et 17 ont indiqué les chefs des Lévites chargés du service extérieur et des Lévites chantres ; mais le verset 15 n’a pas fourni de renseignement sur les Lévites qui, tout en étant aussi des chantres, étaient chargés du service intérieur. Notre verset répare cette omission.

23 car il y avait un ordre du roi les concernant et il y avait un contrat pour les chantres, pour chaque jour.

Car il y avait un ordre. Voir Esdras 6.8 ; Esdras 7.20. Il fallait donc que des préposés s’assurassent que rien n’était négligé dans le service du temple.

Du roi : non pas de David qui avait, il est vrai, réglé les fonctions des Lévites (1 Chroniques 23.4 et suivants), mais d’Artaxerxès (verset 24).

Contrat : concernant le service de chaque jour.

24 Et Péthachia, fils de Mésézabéel, des fils de Zérach, fils de Juda, était auprès du roi pour toutes les affaires du peuple.

Enfin, il y avait un magistrat, distinct du gouverneur, qui était chargé de tenir le roi de Perse au courant de ce qui se passait en Judée. Dans notre contexte (population de Jérusalem) il est naturel de se représenter ce magistrat comme résidant à Jérusalem et non pas en Perse.

25 Et quant aux bourgs situés dans leurs territoires, des fils de Juda demeuraient à Kirjath-Arba et dans les villes de son ressort, et à Dibon et dans les villes de son ressort, et à Jékabtséel et ses bourgs,

25 à 36 bourgs de Juda et de Benjamin

Ici l’on ne fait plus le compte des chefs et des familles, on se contente de nommer les localités de la campagne où s’établirent des descendants de Juda (versets 25 à 30) et de Benjamin (versets 31 à 35) et encore ces villes ne sont-elles indiquées que sommairement.

Bourgs : villages plus ou moins grands, mais sans murailles (Lévitique 25.31).

Situés dans leurs territoires. Il faut se représenter chacune de ces localités entourée d’une certaine étendue de pays qui en dépendait. Sur ce territoire pouvaient se trouver d’autres bourgades de moindre importance, appelées littéralement les filles du bourg central et dans notre traduction les villes de son ressort.

Kirjath-Arba : Hébron (Genèse 23.2). Peut-être l’ancien nom avait-il reparu pendant l’exil.

Dibon : peut-être le Dimona de Josué 15.22.

Jékabtséel : Kabtséel dans Josué 15.21.

26 et à Jésua et à Molada et à Beth-Pélet

Jésua : inconnue ; mais voir Josué 15.26, note.

Molada… Beth-Pélet : Josué 15.26-27, note.

27 et à Hatsar-Schual et à Béerséba et dans les villes de son ressort,

Hatsar-Schual : l’enclos du renard.

Béerséba, aujourd’hui Bir-es-Seba. Voir Josué 15.28.

28 et à Tsiklag et à Mécona et dans les villes de son ressort,

Tsiklag : Josué 15.31.

Mécona : inconnue.

29 et à En-Rimmon et à Tsoréa et à Jarmuth,

En-Rimmon : la source du grenadier, aujourd’hui Um-er-Rummanim, au nord de Béerséba. Voir 1 Chroniques 4.32 et Josué 19.7.

Tsoréa et les trois localités suivantes sont dans le bas-pays. Voir Josué 15.33-35.

30 Zanoah, Adullam et leurs bourgs, Lakis et ses territoires, Azéka et les villes de son ressort et ils s’établirent depuis Béerséba jusqu’à la vallée de Hinnom.

Sur Lakis et Azéka, voir 2 Chroniques 11.9.

Résumé. Déjà dans Josué 15.8, la vallée de Hinnom formait la frontière septentrionale de la tribu de Juda, au nord de laquelle nous allons trouver la tribu de Benjamin.

31 Et les fils de Benjamin s’établirent depuis Guéba, dans Micmas, et Ajja et Béthel et les villes de son ressort,

31 à 35 bourgs de Benjamin

Guéba, à trois heures environ au nord de Jérusalem. Voir Josué 18.24, note. On ne comprend pas pourquoi cette nomenclature commence par Guéba.

Micmas : 1 Samuel 13.2.

Ajja : peut-être la fameuse Aï de Josué chapitre 7 à l’est de Béthel. Voir Ésaïe 10.28.

Béthel : Josué 16.2.

32 Anathoth, Nob, Anania,

Anathoth : Josué 21.18.

Nob : Ésaïe 10.32.

Anania, peut-être aujourd’hui Beit-Hanina, à l’est de Nébi-Samwyl.

33 Hatsor, Rama, Guitthaïm,

Hatsor : 2 Samuel 13.23, note.

Rama : aujourd’hui Er-Ram, à 2 heures au nord de Jérusalem (Josué 18.25).

Guitthaïm : 2 Samuel 4.3, inconnue.

Hadid : Esdras 2.33.

Tséboïm : 1 Samuel 13.18.

Néballat : aujourd’hui Beit-Nébala, à deux heures au nord de Lydde.

34 Hadid, Tséboïm, Néballat, 35 Lod et Ono, dans la vallée des Charpentiers.

Lod et Ono : 1 Chroniques 8.12.

Vallée des Charpentiers : 1 Chroniques 4.14.

On s’étonne de ce que ni Jéricho, ni Gabaon, ni Mitspa ne soient nommées ici, vu que des hommes de ces trois villes figurent parmi les reconstructeurs de la muraille de Jérusalem (Néhémie 3.2 ; Néhémie 3.7).

36 Et des Lévites, des divisions de Juda, furent attribués à Benjamin.

Il y eut des Lévites, précédemment adjoints à Juda, qui s’établirent alors en Benjamin. Voir, sur la répartition des Lévites entre les diverses tribus, Nombres 35.1-15 ; 1 Chroniques 13.2 ; Lévitique 25.32 et suivants.