×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Genèse 1
Bible Annotée Bible annotée interlinéaire Bible annotée double colonne

Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

La Création

1 Au commencement Dieu créa les cieux et la terre.
2 Et la terre était déserte et vide ; les ténèbres couvraient l’abîme et l’Esprit de Dieu reposait sur les eaux.
3 Et Dieu dit : Que la lumière soit. Et la lumière fut.
4 Et Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière et les ténèbres.
5 Et Dieu appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Et il y eut un soir et il y eut un matin ; ce fut un jour.
6 Et Dieu dit : Qu’il y ait une étendue entre les eaux, et qu’elle sépare les eaux d’avec les eaux.
7 Et Dieu fit l’étendue et sépara les eaux qui sont au-dessous de l’étendue et les eaux qui sont au-dessus de l’étendue, et cela fut.
8 Et Dieu appela l’étendue cieux. Et il y eut un soir et il y eut un matin ; ce fut le second jour.
9 Et Dieu dit : Que les eaux de dessous les cieux s’amoncellent en un seul lieu et que le sec paraisse. Et cela fut.
10 Et Dieu appela le sec terre et il appela l’amas des eaux mers ; et Dieu vit que cela était bon.
11 Et Dieu dit : Que la terre fasse pousser du gazon, des herbes portant semence, des arbres à fruits produisant, selon leur espèce, du fruit ayant en soi sa semence, sur la terre. Et cela fut.
12 Et la terre fit sortir des plantes, des herbes portant semence selon leur espèce et des arbres produisant selon leur espèce du fruit ayant en soi sa semence ; et Dieu vit que cela était bon.
13 Et il y eut un soir et il y eut un matin ; ce fut le troisième jour.
14 Et Dieu dit : Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue des cieux pour séparer le jour et la nuit, et qu’ils servent de signes et qu’ils fassent les époques et les jours et années ;
15 et qu’ils servent dans l’étendue des cieux de luminaires pour luire sur la terre. Et cela fut.
16 Et Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand luminaire pour dominer sur le jour et le plus petit pour dominer sur la nuit, et les étoiles.
17 Et Dieu les plaça dans l’étendue des cieux pour luire sur la terre,
18 et pour dominer sur le jour et sur la nuit, et pour séparer la lumière et les ténèbres. Et Dieu vit que cela était bon.
19 Et il y eut un soir et il y eut un matin ; ce fut le quatrième jour.
20 Et Dieu dit : Que les eaux foisonnent d’une multitude d’êtres animés, et que des volatiles volent sur la terre, sur la face de l’étendue des cieux.
21 Et Dieu créa les grandes bêtes aquatiques et tout être animé qui se meut, dont les eaux fourmillent, selon leur espèce, et tout volatile ailé selon son espèce. Et Dieu vit que cela était bon.
22 Et Dieu les bénit en disant : Fructifiez et multipliez et remplissez les eaux dans les mers, et que les oiseaux multiplient sur la terre.
23 Et il y eut un soir et il y eut un matin ; ce fut le cinquième jour
24 Et Dieu dit : Que la terre fasse sortir des êtres inanimés selon leur espèce, le bétail, les reptiles et les animaux terrestres selon leur espèce. Et cela fut.
25 Et Dieu fit des animaux terrestres selon leur espèce. Et Dieu vit que cela était bon.
26 Et Dieu dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’ils dominent sur les poissons de la mer et sur les oiseaux du ciel et sur le bétail et sur toute la terre et sur tout reptile qui rampe sur la terre.
27 Et Dieu créa l’homme à son image. Il l’a créé à l’image de Dieu. Il les a créés mâle et femelle.
28 Et Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Fructifiez et multipliez et remplissez la terre et soumettez-la, et assujettissez-vous les poissons de la mer et les oiseaux des cieux et tout animal qui se meut sur la terre.
29 Et Dieu dit : Voici, je vous ai donné toute herbe portant semence qui est sur la face de toute la terre, et tous les arbres qui ont un fruit d’arbre portant semence ; cela vous servira de nourriture.
30 Et à tout animal de la terre et à tout oiseau des cieux et à tout ce qui se meut sur la terre ayant en soi une âme vivante, j’ai donné toute herbe pour nourriture. Et cela fut.
31 Et Dieu vit tout ce qu’il avait fait, et voici c’était très bon. Et il y eut un soir et il y eut un matin ; ce fut le sixième jour.

Note

précédent (verset 10)

Commentaire biblique du verset 11

Versets 11 à 13

La formation des continents remplit la première partie du troisième jour ; la création des plantes, qui les revêtent comme une parure, en remplit la seconde moitié. C’est ici le point culminant de la première partie de la semaine créatrice : c’était à ce résultat que tendaient les œuvres précédentes, car la force organique est au-dessus de la matière brute.

Verset 11

L’apparition de ce premier être organisé est attribuée à la puissance divine, Dieu dit, mais aussi à la terre, dont Dieu se sert pour produire cet être nouveau, que la terre fasse pousser. Dieu montre ainsi qu’il a doué la nature d’une force qui lui appartient désormais en propre, et qui est comme l’avant-coureur de la liberté chez l’homme.

L’expression employée implique aussi que les plantes ne sont pas apparues toutes formées, mais ont passé de l’état de germes à celui de plantes développées. Les végétaux créés sont divisés en trois classes :

  1. le gazon, désché, l’herbe des prairies
  2. les herbes, ésev, spécialement les légumes et les céréales
  3. les arbres

La première est simplement nommée ; la seconde est caractérisée par les mots : portant semence ; la troisième est désignée comme portant fruit, et renfermant semence.

L’auteur parle évidemment des plantes telles qu’elles apparaissent au premier regard, sans se préoccuper de les classer scientifiquement ; de là vient qu’il ne parle pas de semence dans la première catégorie. Cette première classe sert de nourriture aux animaux, la seconde en partie aux animaux (verset 30), en partie à l’homme (verset 29), et la troisième plus spécialement à l’homme (verset 29).

Portant semence, produisant du fruit. Encore ici nous voyons la créature douée d’une force qui lui appartiendra en propre : Dieu crée les plantes capables de se reproduire par elles-mêmes.

suivant (verset 12)

Commentaire biblique de Genèse 1.11