×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Exode 28
Bible Annotée Bible annotée interlinéaire Bible annotée double colonne

Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

Les vêtements et la consécration des sacrificateurs

1 Et toi, fais approcher de toi, du milieu des fils d’Israël, Aaron ton frère et ses fils avec lui, pour qu’il me serve comme sacrificateur : Aaron, Nadab et Abihu, Éléazar et Ithamar, fils d’Aaron.
2 Et tu feras à Aaron ton frère des vêtements sacrés pour insignes et pour parure.
3 Tu t’adresseras à tous les hommes habiles que j’ai remplis d’un esprit de sagesse, et ils feront les vêtements d’Aaron, afin de le consacrer, pour qu’il me serve comme sacrificateur.
4 Voici les vêtements qu’ils feront : un pectoral, un éphod, un surplis, une tunique à mailles, une tiare et une ceinture : ils feront ces vêtements sacrés pour Aaron ton frère et pour ses fils, afin qu’il me serve comme sacrificateur :
5 ils y emploieront de l’or, de la pourpre violette, de la pourpre écarlate, du cramoisi et du lin.
6 Ils feront l’éphod d’or, de pourpre violette, de pourpre écarlate, de cramoisi et de lin retors, en brocart.
7 Il aura à ses deux extrémités deux épaulettes qui se joindront, et ainsi il sera joint.
8 Et la bande qui y sera pour l’attacher, sera de la même étoffe et fera corps avec lui : elle sera d’or, de pourpre violette, de pourpre écarlate, de cramoisi et de lin retors.
9 Et tu prendras deux pierres d’onyx sur lesquelles tu graveras les noms des fils d’Israël :
10 six de leurs noms sur la première pierre et les six autres noms sur la seconde pierre, selon leur naissance.
11 Tu graveras sur ces deux pierres les noms des fils d’Israël, comme on grave en creux les pierres servant de cachets ; tu les enchâsseras dans des chatons d’or.
12 Et tu placeras les deux pierres sur les épaulettes de l’éphod comme pierres de mémorial des fils d’Israël, et Aaron portera leurs noms devant l’Éternel, sur les deux épaules, en mémorial.
13 Et tu feras des chatons d’or
14 et deux chaînes d’or pur, que tu feras en torsades à la façon de cordons, et tu placeras ces chaînes tressées en cordons sur les chatons.
15 Tu feras un pectoral de jugement, en brocart ; tu le feras du même travail que l’éphod : tu le feras d’or, de pourpre violette, de pourpre écarlate, de cramoisi et de lin retors.
16 Il sera carré et double, d’un empan de long et d’un empan de large.
17 Tu le garniras d’une garniture de pierreries : quatre rangées de pierreries. Sur une rangée : une sardoine, une topaze, une émeraude, voilà la première rangée.
18 La seconde rangée : un rubis, un saphir et une calcédoine.
19 La troisième rangée : une opale, une agate et une améthyste.
20 La quatrième rangée : une chrysolithe, un onyx et un jaspe. Elles seront enchâssées dans des garnitures d’or.
21 Ces pierres correspondront aux noms des fils d’Israël : il y en aura douze selon le nombre de leurs noms : elles seront gravées comme des cachets, chacune avec le nom d’une des douze tribus.
22 Tu feras pour le pectoral des chaînes en torsades, en façon de cordons, d’or pur.
23 Et tu feras pour le pectoral deux anneaux d’or, et tu mettras ces deux anneaux aux deux extrémités du pectoral.
24 Et tu fixeras les deux cordons d’or aux deux anneaux placés aux extrémités du pectoral,
25 et tu attacheras les deux bouts des deux cordons sur les deux chatons, et tu les mettras sur les deux épaulettes de l’éphod par devant.
26 Et tu feras deux anneaux d’or que tu mettras aux deux extrémités du pectoral, sur le bord qui est tourné, vers l’éphod en dedans ;
27 et tu feras deux anneaux d’or que tu mettras aux deux épaulettes de l’éphod, en bas, en dehors, près de sa jonction, au-dessus de la bande de l’éphod.
28 On fixera le pectoral en joignant ses anneaux aux anneaux de l’éphod par un cordonnet de pourpre violette, pour qu’il soit au-dessus de la bande de l’éphod, et que le pectoral ne branle pas de dessus l’éphod.
29 Et par ce pectoral de jugement, Aaron, lorsqu’il entrera dans le sanctuaire, portera sur son cœur les noms des fils d’Israël, en commémoration constante devant l’Éternel.
30 Et tu mettras dans le pectoral de jugement les Urim et les Thummim, et ils seront sur le cœur d’Aaron lorsqu’il entrera devant l’Éternel, et Aaron portera constamment sur son cœur, devant l’Éternel, le jugement des fils d’Israël.
31 Tu feras le surplis de l’éphod tout entier en pourpre violette :
32 il aura au milieu une ouverture pour la tête, autour de laquelle il y aura un ourlet tissé comme à l’ouverture d’une cotte d’armes, afin qu’il ne se déchire pas.
33 Et tu mettras au bord inférieur des grenades de pourpre violette, de pourpre écarlate et de cramoisi tout autour du bord, et des clochettes d’or entremêlées, tout autour :
34 une clochette d’or et une grenade, une clochette d’or et une grenade au bas du surplis, tout autour.
35 Aaron le mettra pour officier, et le son s’en fera entendre lorsqu’il entrera dans le Sanctuaire devant l’Éternel, et lorsqu’il en sortira, et il ne mourra point.
36 Et tu feras une lame d’or pur et la graveras comme on grave sur les cachets : CONSÉCRATION À L’ÉTERNEL.
37 Et tu y mettras un cordonnet de pourpre violette, et elle sera sur la tiare : elle doit être sur le devant de la tiare.
38 Et elle sera sur le front d’Aaron, et Aaron portera les fautes commises dans les choses saintes que consacreront les fils d’Israël en toute espèce d’oblations saintes ; et elle sera sur son front constamment devant l’Éternel, pour qu’ils soient agréés devant l’Éternel.
39 Tu feras à mailles la tunique, en lin ; tu feras une tiare de lin et tu feras une ceinture en broderie.
40 Et quant aux fils d’Aaron, tu leur feras des tuniques, et tu leur feras des ceintures et des mitres, pour insignes et pour parure :
41 tu en revêtiras Aaron ton frère et ses fils avec lui ; tu les oindras, tu les installeras et tu les consacreras, et ils me serviront comme sacrificateurs.
42 Fais-leur aussi des caleçons de toile pour couvrir leur nudité : ils devront aller des reins jusqu’aux cuisses,
43 et Aaron et ses fils les porteront quand ils entreront dans la Tente d’assignation ou quand ils s’approcheront de l’autel pour officier dans le Lieu saint, de peur qu’ils ne se rendent coupables et ne meurent : ordonnance perpétuelle pour Aaron et pour sa postérité après lui.

Note

précédent (verset 29)

Commentaire biblique du verset 30

Dans le pectoral : dans la poche formée par le rendoublement du morceau d’étoffe dont il était formé (verset 16).

Les Urim et les Thummim. Ces deux mots signifient lumières et intégrités, par ce nom Dieu voulait faire entendre que les décisions obtenues par ce moyen seraient à la fois sages et droites, comme il est dit dans Apocalypse 16.7 : Tes jugements sont véritables et justes, parole qui semble être la paraphrase du nom Urim et Thummim. Le grand sacrificateur consultait Dieu par ce moyen dans les cas graves et douteux qui concernaient l’ensemble du peuple.

On s’est représenté de bien des manières le moyen par lequel le souverain sacrificateur obtenait la réponse divine. On a pensé que, parmi les lettres gravées sur les pierres précieuses, quelques-unes prenaient tout à coup un éclat particulier et que de leur combinaison le sacrificateur tirait la réponse ; ou bien que de la lumière qui se répandait sur tout le pectoral, il concluait à la volonté divine. Mais il paraît ressortir de 1 Samuel 14.19 que l’Urim et le Thummim était non sur mais dans le pectoral. La plupart des passages font supposer que c’était une espèce de sort que tirait le souverain sacrificateur, évidemment à la suite d’une cérémonie dans laquelle le nom de Dieu était solennellement invoqué. Mais on ne peut pourtant pas penser, comme on l’a fait, à deux pierres précieuses, dont l’une aurait signifié oui, l’autre non. Car il y a des cas où Dieu ne répond pas (1 Samuel 14.37 ; 1 Samuel 28.6), et d’autres où la réponse n’est nullement affirmative ou négative, mais renferme une révélation inattendue et parfois avec des détails assez compliqués (1 Samuel 10.22 ; 2 Samuel 2.1 ; 2 Samuel 21.1). Nous devons donc reconnaître notre ignorance qui était déjà celle de la tradition juive et des rabbins.

La parole Deutéronome 33.8 montre tout le prix que l’on attachait à l’emploi de ce moyen, et l’honneur qui rejaillissait sur la tribu de Lévi de ce que son emploi fût confié à l’un de ses membres. Voici les cas où l’Urim et le Thummim sont expressément désignés : Exode 28.30 ; Lévitique 8.8 ; Nombres 27.21 ; Deutéronome 23.8 ; 1 Samuel 28.6 ; Esdras 2.63 ; Néhémie 7.65

Mais il y a beaucoup de cas où l’Éternel est consulté par le sort et où il est vraisemblable que l’Urim fut employé sans être nommé. Après le temps de David nous n’avons plus dans l’Ancien Testament aucune trace de cet emploi ; probablement il tomba en désuétude avec l’apparition des prophètes. Ce moyen d’ordre inférieur pour connaître la volonté divine avait désormais fait place à un mode de révélation plus spirituel. Néanmoins Esdras 2.63 et Néhémie 7.65 (d’après la vraie traduction) prouvent qu’après l’exil on attendait un sacrificateur qui pourrait de nouveau consulter Dieu par Urim et Thummim.

L’opinion d’après laquelle cette institution aurait été une imitation d’un usage égyptien est aujourd’hui universellement rejetée. La pierre précieuse portant l’image des déesses de la vérité et de la justice qui pendait sur la poitrine du grand sacrificateur égyptien, quand il était occupé à rendre la justice, est quelque chose de tout différent du pectoral israélite.

suivant (verset 31)

Commentaire biblique de Exode 28.30