×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Esaïe 62
Bible Annotée

Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

Le salut demandé et obtenu

1 À cause de Sion je ne me tairai point, et à cause de Jérusalem je ne prendrai point de repos, jusqu’à ce que sa justice resplendisse comme l’aurore et que son salut brille comme un flambeau.
2 Les nations verront ta justice et tous les rois ta gloire ; et on t’appellera d’un nom nouveau, que la bouche de l’Éternel choisira.
3 Tu seras une couronne d’honneur dans la main de l’Éternel, une tiare royale dans la main de ton Dieu.
4 On ne te nommera plus Délaissée, et on ne nommera plus ta terre Désolation ; car on t’appellera Mon plaisir en elle, et ta terre Mariée ; parce que l’Éternel prendra son plaisir en toi, et ta terre aura un mari.
5 Comme un jeune homme se marie à une vierge, tes fils se marieront à toi ; et comme la fiancée fait la joie de l’époux, tu seras la joie de ton Dieu.
6 Sur tes murs, Jérusalem, j’ai placé des sentinelles ; elles ne se tairont jamais, ni le jour ni la nuit. Ô vous qui faites souvenir l’Éternel, ne vous donnez point de repos,
7 et ne lui laissez point de repos, jusqu’à ce qu’il rétablisse Jérusalem et qu’il fasse d’elle la louange de toute la terre !
8 L’Éternel l’a juré par sa droite et par le bras de sa force : Je ne donnerai plus jamais ton froment à manger à tes ennemis, et les fils de l’étranger ne boiront plus ton vin, fruit de tes labeurs ;
9 car ceux qui auront moissonné mangeront et loueront l’Éternel, et ceux qui auront vendangé boiront dans les parvis de mon sanctuaire.
10 Passez, passez par les portes ; aplanissez le chemin du peuple ; frayez, frayez la route, ôtez-en les pierres ; élevez un étendard sur les peuples !
11 Voici, l’Éternel a publié jusqu’au bout de la terre : Dites à la fille de Sion : Voici, ton Sauveur vient ; voici, sa récompense est avec lui, et son salaire devant lui.
12 Et on les appellera le peuple saint, les rachetés de l’Éternel ; et on t’appellera Recherchée, ville non délaissée.