×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Esaïe 23
Bible Annotée

Pour afficher les notes cliquez sur les versets en noir et gras.

Tyr

1 Sentence de Tyr. Hurlez, navires de Tarsis ; car elle est détruite ! Plus de maisons, on n’y entre plus ! C’est du pays de Kittim qu’ils en reçoivent la nouvelle.
2 Soyez muets, habitants de l’île, que remplissaient les marchands de Sidon, parcourant la mer.
3 À travers les grandes eaux, le blé du Nil, les moissons du fleuve étaient son revenu ; elle était le marché des nations.
4 Sois confuse, Sidon ; car la mer, la citadelle de la mer a parlé disant : Je n’ai point été en travail, je n’ai point enfanté ; je n’ai point nourri de jeunes hommes, je n’ai point élevé de vierges !
5 Quand l’Égypte en apprendra la nouvelle, elle tremblera, quand elle apprendra la nouvelle de Tyr.
6 Passez à Tarsis, poussez des hurlements, habitants de l’île !
7 Est-ce là le sort de votre cité joyeuse, dont l’origine remontait aux jours anciens et que ses pieds portaient au loin pour y habiter ?
8 Qui a décrété cela contre Tyr, elle qui donnait des couronnes, elle dont les marchands étaient des princes, et les trafiquants des grands de la terre ?
9 C’est l’Éternel des armées qui l’a décrété, pour flétrir l’orgueil de tout ce qui brille, pour humilier tous les grands de la terre.
10 Répands-toi dans ton pays, comme le Nil, fille de Tarsis ; tu n’as plus de chaînes !
11 Il a étendu sa main sur la mer, il a fait trembler les royaumes ; l’Éternel a ordonné contre Canaan la destruction de ses forteresses,
12 et il a dit : Tu ne feras plus éclater ta joie, vierge déshonorée, fille de Sidon ! Lève-toi, passe à Kittim ; là même il n’y aura pas de repos pour toi.
13 Vois le pays des Chaldéens, de ce peuple qui n’était pas ; Assur, il l’a livré aux bêtes du désert ; ils ont élevé leurs tours de siège, ils ont détruit ses palais, ils en font un monceau de ruines.
14 Hurlez, navires de Tarsis, car on a détruit votre forteresse !
15 Et il arrivera, en ce jour-là, que Tyr sera oubliée soixante-dix ans, la durée des jours d’un roi. Et au bout des soixante-dix ans, il en sera de Tyr comme dans la chanson de la courtisane :
16 Prends la harpe, fais le tour de la ville, courtisane oubliée ! Joue avec art, multiplie tes chants, pour que l’on se souvienne de toi !
17 Il arrivera, au bout de soixante-dix ans, que l’Éternel visitera Tyr, et elle recevra de nouveau son salaire, et elle se prostituera à tous les royaumes du monde sur la face de la terre.
18 Et ses gains et son salaire seront consacrés à l’Éternel ; ils ne seront ni amassés ni mis en réserve car ses gains appartiendront à ceux qui habitent devant l’Éternel, afin qu’ils mangent et se rassasient et soient vêtus magnifiquement.