×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Nombres 12
Bible Annotée (double colonne)

Traduction

Murmures de Marie et d’Aaron contre Moïse

1 Et Marie avec Aaron parla contre Moïse au sujet de la femme cuschite qu’il avait prise, car il avait pris une femme cuschite.
2 Et ils dirent : Est-ce seulement par Moïse que l’Éternel a parlé ? N’a-t-il pas parlé par nous aussi ? Et l’Éternel l’entendit.
3 Or cet homme, Moïse, était fort doux, plus doux qu’aucun homme qui fût sur la face de la terre.
4 Et l’Éternel dit soudain à Moïse, à Aaron et à Marie : Sortez, vous trois, vers la Tente d’assignation. Et ils sortirent tous trois.
5 Et l’Éternel dans la colonne de nuée descendit et se tint à l’entrée de la Tente. Et il appela Aaron et Marie, qui sortirent tous deux.
6 Et il dit : Écoutez bien mes paroles ! Si vous avez quelque prophète de l’Éternel, c’est en vision que je me fais connaître à lui, c’est en songe que je lui parle.
7 Il n’en est pas ainsi de mon serviteur Moïse ; toute ma maison lui est confiée.
8 Je lui parle bouche à bouche, et en me faisant voir, et non par énigmes, et il contemple la figure de l’Éternel. Comment donc n’avez-vous pas craint de parler contre mon serviteur, contre Moïse ?
9 Et la colère de l’Éternel s’enflamma contre eux, et il s’en alla.
10 Et, à peine la nuée s’était-elle retirée de dessus la Tente, que voici Marie était lépreuse, [blanche] comme la neige. Et Aaron se tourna vers Marie ; et voici, elle était lépreuse ;
11 et Aaron dit à Moïse : De grâce, mon seigneur, ne mets pas sur nous un péché que nous avons commis par folie et dont nous sommes coupables !
12 Ah ! Qu’elle ne soit pas comme l’enfant mort-né, dont la chair est déjà à demi consumée quand il sort du sein de sa mère !
13 Et Moïse cria à l’Éternel en disant : Ô Dieu, je te prie, guéris-la !
14 Et l’Éternel dit à Moïse : Si son père lui avait craché au visage, n’en porterait-elle pas la honte pendant sept jours ? Qu’elle soit séquestrée sept jours hors du camp ; et après cela elle y sera reçue.
15 Et Marie fut séquestrée sept jours hors du camp, et le peuple ne partit point jusqu’à ce que Marie y eût été reçue.