×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Hébreux 2
Bible Annotée (double colonne)

Traduction

Responsabilité de ceux qui entendent le message salutaire du Fils

1 C’est pourquoi il faut nous attacher d’autant plus aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d’elles.
2 Car, si la parole annoncée par des anges a été ferme, et si toute transgression et désobéissance a reçu une juste rétribution,
3 comment échapperons-nous, si nous négligeons un si grand salut, qui, ayant été annoncé d’abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l’avaient entendu,
4 Dieu appuyant leur témoignage par des signes et des prodiges et divers miracles, et par des communications de l’Esprit-Saint réparti selon sa volonté ?

L’abaissement temporaire du Fils

5 Car ce n’est point à des anges qu’il a soumis le monde à venir dont nous parlons ;
6 mais quelqu’un a rendu témoignage quelque part, disant : Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui, ou le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ?
7 Tu l’as fait pour un peu de temps inférieur aux anges, tu l’as couronné de gloire et d’honneur ;
8 tu as mis toutes choses sous ses pieds. Car, en lui soumettant toutes choses, il n’a rien laissé qui ne lui fût soumis ; or, maintenant nous ne voyons point encore que toutes, choses lui soient soumises.
9 Mais nous voyons ce Jésus, qui a été fait pour un peu de temps inférieur aux anges, couronné de gloire et d’honneur à cause de la mort qu’il a soufferte, afin que par la grâce de Dieu il goûtât la mort pour tous.

Le but des souffrances du Fils

10 Car il convenait à Celui pour qui et par qui sont toutes choses, conduisant plusieurs fils à la gloire, d’élever à la perfection par des souffrances le prince de leur salut.
11 Car et Celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés, sont tous issus d’un seul ; c’est pourquoi il n’a point honte de les appeler ses frères,
12 disant : J’annoncerai ton nom à mes frères ; au milieu de l’assemblée je te célébrerai par des hymnes.
13 Et encore : Pour moi, je mettrai ma confiance en lui. Et encore : Me voici, moi et les enfants que Dieu m’a donnés.
14 Puis donc que les enfants participent au sang et à la chair, lui aussi y a participé pareillement, afin que par la mort il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable ;
15 et qu’il délivrât tous ceux qui, par la crainte de la mort, étaient toute leur vie tenus dans la servitude.
16 Car ce n’est certes point à des anges qu’il porte secours, mais il porte secours à la postérité d’Abraham.
17 En conséquence il devait être rendu semblable en toutes choses à ses frères ; afin qu’il devînt compatissant et fût un souverain sacrificateur fidèle dans les choses qui concernent Dieu, pour expier les péchés du peuple.
18 Car parce qu’il a souffert, ayant été lui-même tenté, il peut secourir ceux qui sont tentés.