×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

2 Chroniques 30
Bible Annotée (double colonne) Bible annotée interlinéaire Bible annotée simple colonne

Traduction

1 Et Ézéchias envoya à tout Israël et Juda, et en outre il écrivit des lettres à Éphraïm et Manassé, pour qu’ils vinssent à la maison de l’Éternel à Jérusalem, pour faire une Pâque à l’Éternel, le Dieu d’Israël.
2 Et le roi et ses princes et toute l’assemblée décidèrent à Jérusalem de faire la Pâque au second mois ;
3 car ils ne pouvaient la célébrer au moment même, parce que les sacrificateurs ne s’étaient pas sanctifiés en nombre suffisant et que le peuple ne s’était pas rassemblé à Jérusalem.
4 Et la chose parut bonne aux yeux du roi et aux yeux de toute l’assemblée,
5 et ils résolurent de faire une publication dans tout Israël, depuis Béerséba jusqu’à Dan, pour que l’on vînt faire une Pâque à l’Éternel, le Dieu d’Israël, à Jérusalem ; car ils n’avaient pas été en nombre [auparavant] pour la célébrer selon ce qui est écrit.
6 Et les coureurs allèrent avec des lettres de la part du roi et de ses princes dans tout Israël et Juda, disant par ordre du roi : Fils d’Israël, revenez à l’Éternel, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, et il reviendra aux réchappés qui vous sont restés de la main des rois d’Assyrie ;
7 et ne soyez pas comme vos pères et comme vos frères, qui ont été infidèles à l’Éternel, le Dieu de leurs pères, et qu’il a livrés à la désolation, comme vous le voyez.
8 Maintenant, ne raidissez pas votre cou, comme vos pères ; donnez la main à l’Éternel, et venez à son sanctuaire, qu’il a sanctifié pour toujours, et servez l’Éternel, votre Dieu, et l’ardeur de sa colère se détournera de vous.
9 Car si vous revenez à l’Éternel, vos frères et vos fils trouveront grâce auprès de ceux qui les ont emmenés en captivité, et ils reviendront dans ce pays ; car l’Éternel votre Dieu est compatissant et miséricordieux, et il ne détournera pas sa face de vous, si vous revenez à lui.
10 Et les coureurs allèrent de ville en ville dans le pays d’Éphraïm et de Manassé et jusqu’en Zabulon ; mais on se riait et l’on se moquait d’eux.
11 Cependant quelques hommes d’Asser, de Manassé et de Zabulon s’humilièrent et vinrent à Jérusalem.
12 Dans Juda aussi la main de Dieu fut agissante pour leur donner une même disposition à exécuter l’ordre du roi et des princes, selon la parole de l’Éternel.
13 Et il se réunit à Jérusalem des gens en grand nombre pour faire la fête des pains sans levain, au second mois : une immense assemblée.
14 Et ils se mirent à enlever les autels qui étaient à Jérusalem, et ils enlevèrent tous les autels à brûler l’encens, et ils les jetèrent dans le torrent du Cédron.
15 Et ils immolèrent la Pâque le quatorzième jour du second mois. Et les sacrificateurs et les Lévites furent saisis de confusion, et ils se sanctifièrent et ils offrirent des holocaustes dans la maison de l’Éternel.
16 Et ils se tinrent debout à leur place, selon l’ordonnance établie pour eux, conformément à la loi de Moïse, homme de Dieu, les sacrificateurs faisant l’aspersion du sang [qu’ils recevaient] de la main des Lévites.
17 Car il y avait dans l’assemblée beaucoup de gens qui ne s’étaient pas sanctifiés, et les Lévites se chargèrent d’immoler les victimes de la Pâque en les consacrant à l’Éternel, pour tous ceux qui n’étaient pas purs.
18 Car une grande partie du peuple, beaucoup de ceux d’Éphraïm, de Manassé, d’Issacar et de Zabulon, ne s’étaient pas purifiés, mais avaient mangé la Pâque sans se conformer à ce qui est écrit. Mais Ézéchias avait prié pour eux en disant : Que l’Éternel, qui est bon, veuille pardonner
19 à quiconque a appliqué son cœur à chercher Dieu, l’Éternel, le Dieu de leurs pères, sans avoir la purification requise pour le sanctuaire.
20 Et l’Éternel exauça Ézéchias et épargna le peuple.
21 Et les fils d’Israël qui se trouvaient à Jérusalem firent la fête des pains sans levain pendant sept jours avec une grande joie, et chaque jour les Lévites et les sacrificateurs louaient l’Éternel avec les instruments consacrés à louer l’Éternel.
22 Et Ézéchias adressa des encouragements à tous les Lévites, qui s’étaient distingués par leur habileté au [culte de] l’Éternel. Et ils mangèrent pendant sept jours ce qui était prescrit, en immolant les sacrifices d’actions de grâces et louant l’Éternel, le Dieu de leurs pères.
23 Et toute l’assemblée fut d’avis de fêter sept autres jours, et ils fêtèrent joyeusement sept jours ;
24 car Ézéchias, roi de Juda, avait donné à l’assemblée mille taureaux et sept mille brebis, et les chefs avaient donné à l’assemblée mille taureaux et dix mille brebis, et des sacrificateurs en grand nombre s’étaient sanctifiés.
25 Et toute l’assemblée de Juda, et les sacrificateurs et les Lévites, et toute l’assemblée de ceux qui étaient venus d’Israël, et les étrangers venus du pays d’Israël et ceux qui habitaient en Juda, se livrèrent à la joie.
26 Et il y eut une grande joie à Jérusalem, car depuis les jours de Salomon, fils de David, roi d’Israël, rien de semblable n’avait eu lieu à Jérusalem.
27 Et les sacrificateurs-lévites se levèrent et bénirent le peuple, et leur voix fut entendue [de l’Éternel] et leur prière parvint jusqu’à sa sainte demeure, jusqu’aux cieux.




Commentaire biblique

Plan du commentaire biblique de 2 Chroniques 30

On s’est demandé si cette Pâque a été célébrée dès le commencement du règne d’Ézéchias et par conséquent avant la chute du royaume des dix tribus, ou bien si elle ne l’a été qu’après la prise de Samarie. L’étude de notre chapitre va nous révéler certains détails qui militent en faveur de la première opinion. Voir versets 2, 3 et 10 et suivants. En outre on ne se représente guère un intervalle de plusieurs années entre le chapitre 29 et le 30.

Verset 1

À Éphraïm et à Manassé. D’après 2 Rois 18.1, Ézéchias devint roi la troisième année d’Osée d’Israël ; le message au royaume des dix tribus peut donc se placer dans la quatrième année d’Osée, c’est-à-dire encore avant la chute de Samarie.

Verset 2

Au second mois. Voir un renvoi semblable Nombres 9.6-13. Le mois de la Pâque avait été employé à la purification du temple et à la consécration des sacrificateurs. La nécessité de ce renvoi ne se comprendrait pas plusieurs années après.

Verset 3

Au moment même : au premier mois, au 14 Nisan.

Pas sanctifiés. On ne peut guère supposer une pareille négligence se prolongeant pendant plusieurs années.

Le peuple : y compris celui des dix tribus sur lequel on comptait.

Verset 5

Depuis Béerséba jusqu’à Dan : expression proverbiale qu’il ne faut pas prendre au pied de la lettre, puisqu’au verset 10 nous allons voir que Zabulon semble être du côté du nord l’extrême limite où parvinrent les messagers du roi.

Ils n’avaient pas été en nombre pour la célébrer. La Pâque n’avait été célébrée pendant les siècles précédents que par une partie du peuple. Toutefois la Pâque de Josias l’emporta encore sur celle-ci.

Verset 6

De la main des rois d’Assyrie, c’est-à-dire de Tiglath-Piléser ; comparez 1 Chroniques 5.26 ; 2 Rois 15.29 ; le pluriel est ici rhétorique (comparez 2 Chroniques 24.25), à moins qu’il ne s’explique comme dans 2 Chroniques 28.16 : le roi et ses vassaux.

Verset 8

Donnez la main à l’Éternel, c’est-à-dire : Soumettez-vous à l’Éternel Voir 1 Chroniques 29.24.

Verset 10

Et jusqu’en Zabulon : les régions situées plus au nord avaient été enlevées par Tiglath-Piléser.

Verset 11

Éphraïm n’est pas nommé parce que c’était là sans doute, au centre du royaume, que la résistance était la plus grande et l’intimidation la plus forte. Voyez cependant verset 18.

Verset 14

Les autels à brûler l’encens. Cette expression ne se trouve qu’ici. Il s’agit sans doute des autels construits par Achaz dans tous les coins de rue de Jérusalem (2 Chroniques 28.24).

Verset 15

Furent saisis de confusion : pour le motif indiqué 2 Chroniques 30.3 et déjà 2 Chroniques 29.34.

Verset 16

De la main des Lévites, et non pas, comme d’habitude, de la main des pères de famille, pour la raison indiquée au verset 17.

Verset 18

Sans se conformer à ce qui est écrit, c’est-à-dire sans s’être purifiés (Nombres 9.6).

Verset 20

Epargna, littéralement : guérit. Lévitique 15.31 menace de la mort ceux qui s’approcheraient du sanctuaire en état d’impureté. Comparez quelque chose d’analogue dans le Nouveau Testament : 1 Corinthiens 11.30.

Verset 24

Des sacrificateurs en grand nombre s’étaient sanctifiés ; ensorte que le cas de 2 Chroniques 29.34 ne se présenta plus.

Verset 26

Depuis les jours de Salomon : depuis la consécration du temple (2 Chroniques 7.1-10), qui avait duré de même 14 jours.

Verset 27

Les sacrificateurs-lévites : voir 2 Chroniques 23.18.

Leur voix fut entendue : comme on put le constater par le règne heureux d’Ézéchias, et surtout par l’anéantissement de l’armée de Sanchérib, tandis que le royaume d’Israël ne tarda pas à succomber.