×

Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

2 Chroniques 14
Bible Annotée (double colonne)

Traduction

1 Et Abija s’endormit avec ses pères, et on l’enterra dans la cité de David. Et Asa, son fils, régna à sa place. De son temps, le pays fut en repos pendant dix ans.
2 Et Asa fit ce qui est bon et droit aux yeux de l’Éternel son Dieu.
3 Il fit disparaître les autels de l’étranger et les hauts-lieux, et il brisa les statues et abattit les aschères.
4 Et il ordonna à Juda de chercher l’Éternel, le Dieu de leurs pères, et de pratiquer la loi et les commandements.
5 Et il fit disparaître de toutes les villes de Juda les hauts-lieux et les colonnes solaires. Et le royaume fut en repos devant lui.
6 Et il bâtit des villes fortes en Juda, car le pays était tranquille ; et il n’y eut pas de guerre contre lui pendant ces années-là, parce que l’Éternel lui donna du repos.
7 Et il dit à Juda : Bâtissons ces villes, et entourez-les de murs, de tours, de portes et de barres ; le pays est encore devant nous, car nous avons cherché l’Éternel, notre Dieu ; nous l’avons cherché, et il nous a donné du repos de tous côtés. Et ils bâtirent et ils réussirent.
8 Et Asa avait une armée de trois cent mille hommes de Juda, portant le bouclier et la lance, et de deux cent quatre-vingt mille de Benjamin, portant l’écu et tirant de l’arc, tous vaillants hommes.
9 Et Zérach, le Cuschite, sortit contre eux avec une armée d’un million d’hommes et trois cents chars, et il arriva jusqu’à Marésa.
10 Et Asa sortit au-devant de lui, et ils se rangèrent en bataille dans la vallée de Tséphatha, près de Marésa.
11 Et Asa invoqua l’Éternel son Dieu et dit : Éternel ! Nul autre que toi ne peut venir en aide à celui qui est sans force contre le puissant. Viens à notre aide, Éternel, notre Dieu ! Car c’est sur toi que nous nous appuyons, et c’est en ton nom que nous sommes venus contre cette multitude. Éternel, tu es notre Dieu ; qu’un homme ne prévale pas sur toi !
12 Et l’Éternel frappa les Cuschites devant Asa et devant Juda, et les Cuschites s’enfuirent.
13 Et Asa et le peuple qui était avec lui les poursuivirent jusqu’à Guérar, et les Cuschites tombèrent en si grand nombre qu’aucun ne put sauver sa vie, car ils furent exterminés devant l’Éternel et devant son armée. Et ils firent un immense butin,
14 et ils frappèrent toutes les villes des environs de Guérar, car la frayeur de l’Éternel les avait saisis ; et ils pillèrent toutes les villes, car elles renfermaient un immense butin.
15 Ils frappèrent aussi les tentes des troupeaux, et ils emmenèrent quantité de brebis et de chameaux, et ils retournèrent à Jérusalem.




Commentaire biblique

Plan du commentaire biblique de 2 Chroniques 14

Chapitres 14 à 16 Asa

Comparez 1 Rois 15.9-24.

Verset 1

Ce verset est le verset 23 du chapitre 13 dans le texte hébreu.

Comparez 1 Rois 15.8, qui ne donne pas la fin de notre verset.

Verset 3

Et les hauts-lieux… 2 Chroniques 15.17 dit le contraire ; mais il faut peut-être distinguer entre les hauts-lieux consacrés à des divinités étrangères et ceux consacrés à Jéhova, ou bien l’on doit admettre qu’Asa essaya de faire disparaître les hauts-lieux, mais n’y réussit pas entièrement.

Les statues, les aschères. Comparez 1 Rois 14.23, note.

Verset 4

Comparez 2 Chroniques 15.10-15 l’exécution de cet ordre.

Verset 5

Les colonnes solaires (chammanim) : qui, d’après 2 Chroniques 24.4, se trouvaient sur l’autel de Baal. Voir Ézéchiel 6.4, note. Les inscriptions phéniciennes parlent souvent d’un Baal solaire, nommé Baal-Chamman, de chaman, être brûlant. Voir déjà le nom du patriarche Cham : chaud, ardent.

Verset 6

Il bâtit des villes fortes en Juda. Ceci est confirmé par 1 Rois 15.23, mais nous ne savons quelles furent ces villes.

Verset 7

Le pays est encore devant nous, c’est-à-dire à notre disposition ; aucun ennemi ne nous fait obstacle.

Verset 8

Le bouclier, le grand bouclier rectangulaire ; l’écu, le petit bouclier rond.

Les chiffres, surtout pour Benjamin, sont évidemment trop élevés ; leur total dépasse de beaucoup la donnée de 2 Chroniques 13.3 ; voir note.

Verset 9

9 à 15 expédition de Zérach

Cet épisode n’est pas raconté dans 1 Rois.

Zérach, le Cuschite. On identifie ordinairement ce personnage avec le successeur de Sisak, Osorchon I, dans le nom égyptien duquel (O-serek-on) se retrouve le nom biblique de Zérach. Cette explication est très plausible, car, à cette époque, seul un roi d’Égypte pouvait avoir sous ses ordres à la fois des Éthiopiens et des Libyens (comparez 2 Chroniques 16.8), et nous savons qu’en effet la Libye fournissait alors des troupes nombreuses aux rois d’Égypte. Nous avons également l’explication du surnom d’Éthiopien ou de Cuschite qui est donné dans notre passage à Zérach. Les tribus du Soudan, sans cesse en armes depuis l’époque d’Ahmès I, semblèrent enfin (sous la dix-huitème dynastie) se résigner à la perte de leur indépendance. Elles formèrent une vice-royauté qui s’étendit de la première cataracte aux montagnes d’Abyssinie. D’abord confié à de grands fonctionnaires, le gouvernement de l’Éthiopie devint bientôt une des charges les plus importantes de l’État, et l’usage s’établit à la cour d’Égypte d’y nommer l’héritier de la couronne avec le titre de prince de Kousch. Quelquefois ce titre était purement honorifique : le jeune prince demeurait auprès de son père, tandis qu’un chef administrait pour lui le pays. Souvent il gouvernait lui-même et faisait dans les régions du Haut-Nil l’apprentissage de son métier de roi. (Maspéro)

Un million : comparez 2 Chroniques 12.3.

Marésa : 2 Chroniques 11.8 ; 2 Chroniques 11.10.

Verset 10

Vallée de Tséphatha : un wadi quelconque, proche de Marésa et débouchant dans la plaine.

Verset 12

L’Éternel frappa. Comparez 2 Chroniques 13.15.

Verset 13

Aucun ne put sauver sa vie : expression hyperbolique.

Son armée, l’armée de l’Éternel ; comparez Exode 12.41 ; 1 Samuel 17.45.

Verset 14

La frayeur de l’Éternel : comparez 2 Chroniques 17.10 ; 2 Chroniques 20.29.