Appuyez sur Entrée pour rechercher ou ESC pour annuler.

Chapitre 2 1 Paul, appelé, par la volonté de Dieu, apôtre de Jésus-Christ, et le frère Sosthène, 2 à l’Église de Dieu qui est à Corinthe, aux sanctifiés en Jésus-Christ, appelés saints, avec tous ceux qui, en tout lieu, invoquent le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, leur Seigneur et le nôtre ; 3 que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu, notre Père, et de la part du Seigneur Jésus-Christ ! 4 Je rends grâces continuellement à mon Dieu à votre sujet pour la grâce de Dieu qui vous a été donnée en Jésus-Christ ; 5 de ce que vous avez été enrichis en lui en toute chose, en toute parole et en toute connaissance ; 6 selon que le témoignage du Christ a été confirmé en vous ; 7 de sorte qu’il ne vous manque aucun don, en attendant la révélation de notre Seigneur Jésus-Christ, 8 qui vous affermira aussi jusqu’à la fin, pour être irrépréhensibles au jour de notre Seigneur Jésus-Christ : 9 Dieu est fidèle, par qui vous avez été appelés à la communion de son Fils Jésus-Christ notre Seigneur. 10 Or, je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, à tenir tous un même langage, et qu’il n’y ait point de divisions parmi vous ; mais que vous soyez bien unis dans une même pensée, et dans un même sentiment. 11 Car, il m’a été rapporté à votre sujet, mes frères, par ceux de la maison de Chloé, qu’il y a des contestations entre vous ; 12 je veux dire que chacun de vous dit : moi, je suis de Paul ; et moi, d’Apollos ; et moi, de Céphas ; et moi, de Christ. 13 Le Christ est-il divisé ? Paul a-t-il été crucifié pour vous ? Ou avez-vous été baptisés au nom de Paul ? 14 Je rends grâces à Dieu de ce que je n’ai baptisé aucun de vous, sinon Crispus et Gaïus ; 15 afin que personne ne dise que vous avez été baptisés en mon nom. 16 J’ai bien baptisé aussi la famille de Stéphanas ; du reste, je ne sais si j’ai baptisé quelque autre personne. 17 Car ce n’est pas pour baptiser que Christ m’a envoyé, mais pour annoncer l’Évangile, non avec la sagesse du discours, afin que la croix de Christ ne soit pas rendue vaine. 18 Car la parole de la croix est une folie à ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est la puissance de Dieu. 19 Car il est écrit : Je perdrai la sagesse des sages, et j’anéantirai l’intelligence des intelligents. 20 Où est le sage ? Où le scribe ? Où le disputeur de ce siècle ? Dieu n’a-t-il pas rendu folle la sagesse du monde ? 21 Car puisque, dans la sagesse de Dieu, le monde n’a point connu Dieu par la sagesse, il a plu à Dieu de sauver, par la folie de la prédication, les croyants. 22 Et tandis que les Juifs demandent des signes, et que les Grecs cherchent la sagesse, 23 nous, nous prêchons Christ crucifié, scandale pour les Juifs, et folie pour les païens ; 24 mais pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs, ce Christ est la puissance de Dieu et la sagesse de Dieu. 25 Parce que la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes. 26 Car, considérez, frères, votre vocation ; il n’y a pas parmi vous beaucoup de sages selon la chair, ni beaucoup de puissants, ni beaucoup de nobles ; 27 mais Dieu a choisi les choses folles du monde, pour confondre les sages ; et Dieu a choisi les choses faibles du monde, pour confondre les fortes ; 28 et Dieu a choisi les choses viles du monde, et les plus méprisées, celles qui ne sont point, pour anéantir celles qui sont ; 29 afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu. 30 Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, qui nous a été fait, de la part de Dieu, sagesse, justice, et sanctification, et rédemption ; 31 afin que, comme il est écrit, celui qui se glorifie se glorifie dans le Seigneur.

Note

Cliquez sur un verset pour afficher le commentaire biblique associé.