Menu

Vous êtes ici :  /   /   /  2 Rois 20

La Bible André Chouraqui

2 Rois - 20   CHU

Chapitre 19 Chapitre 211 En ces jours Hizqyahou tombe malade à mourir. Iesha'yahou bèn Amos, l'inspiré, vient vers lui et lui dit : "IHVH-Adonaï dit ainsi : Teste pour ta maison. Oui, tu es mort, tu ne vivras pas".
2 Il tourne ses faces vers le mur et prie IHVH-Adonaï pour dire :
3 "Hé, donc, IHVH-Adonaï ! Souviens-toi donc de ce que je suis allé face à toi en vérité, le coeur entier; j'ai fait le bien à tes yeux". Hizqyahou pleure, un grand pleur.
4 Et c'est Iesha'yahou. Il n'est pas sorti de la cour intérieure, que la parole de IHVH-Adonaï est à lui pour dire :
5 "Retourne ! Dis à Hizqyahou, le guide de mon peuple : Ainsi dit IHVH-Adonaï, l'Elohîms de David, ton père : J'ai entendu ta prière; j'ai vu tes larmes. Me voici, je te guéris. Au troisième jour, tu monteras à la Maison de IHVH-Adonaï.
6 J'ajoute à tes jours quinze ans. Je te secours de la paume du roi d'Ashour, avec cette ville. Je défendrai cette ville à cause de moi et à cause de David mon serviteur".
7 Iesha'yahou dit : "Prenez un confit de figues". Ils le prennent, le mettent sur l'ulcère, et il vit.
8 Hizqyahou dit à Iesha'yahou : "Quel est le signe de ce que IHVH-Adonaï me guérira et que je monterai, au troisième jour, à la Maison de IHVH-Adonaï :
9 Iesha'yahou dit : "Voici pour toi le signe de IHVH-Adonaï : oui, IHVH-Adonaï fera la parole dont il t'a parlé. L'ombre avancera-t-elle de dix degrés, ou retournera-t-elle de dix degrés ?
10 Hizqyahou dit : "Il est facile pour l'ombre de s'étendre de dix degrés. Non ! Que l'ombre retourne en arrière de dix degrés"!
11 Iesha'yahou, l'inspiré, crie vers IHVH-Adonaï. Il la fait retourner des degrés qu'elle avait descendus sur les degrés d'Ahaz, en arrière, de dix degrés. Iesha'yahou prédit la fin
12 En ce temps, Merodakh Baladân bèn Baladân, roi de Babèl, envoie des actes et une offrande à Hizqyahou; oui, il avait entendu que Hizqyahou était tombé malade.
13 Hizqyahou les entend et leur fait voir toute la maison : l'astragale, l'argent, l'or, les aromates, la bonne huile, la maison de ses objets, tout ce qui se trouvait dans ses trésors. Il n'était pas de propos que Hizqyahou ne leur fît voir dans sa maison et dans tout son gouvernement.
14 Iesha'yahou, l'inspiré, vient vers le roi Hizqyahou et lui dit : "Qu'ont dit ces hommes ? D'où sont-ils venus vers toi ? Hizqyahou dit : "Ils sont venus vers moi d'une terre lointaine, de Babèl".
15 Il dit : "Qu'ont-ils vu dans ta maison ? Hizqyahou dit : "Ils ont vu tout ce qui était dans ma maison. Il n'est pas de propos que je ne leur aie fait voir dans mes trésors".
16 Iesha'yahou dit à Hizqyahou : "Entends la parole de IHVH-Adonaï :
17 Voici, les jours viennent où tout ce qui est en ta maison, ce que tes pères ont thésaurisé jusqu'à ce jour, sera emporté à Babèl. Il n'en restera pas un propos, dit IHVH-Adonaï.
18 Et tes fils, sortis de toi, que tu as enfantés, seront pris et seront des eunuques au palais du roi de Babèl".
19 Hizqyahou dit à Iesha'yahou : "La parole de IHVH-Adonaï dont tu as parlé est bonne". Il dit : "Est-ce que la paix et la vérité seront en mes jours ?
20 Le reste des paroles de Hizqyahou et tout son héroïsme, ce qu'il a fait, la piscine et l'aqueduc qui fait venir l'eau en ville, n'est-il pas écrit sur l'acte "Paroles des jours des rois de Iehouda" ?
21 Hizqyahou se couche avec ses p�res. Menash�, son fils, r�gne � sa place.

Cette traduction de la Bible, est sous-copyright André Chouraqui et ses ayant-droits.